gouvernement.qc.ca

La parole aux partis => Partis politiques canadiens => Nouveau Parti Démocratique => Discussion démarrée par: editeur le octobre 12, 2007, 09:54:59 pm

Titre: Thomas Mulcair s'attaque au Bloc
Posté par: editeur le octobre 12, 2007, 09:54:59 pm
Chambre des communes

Thomas Mulcair s'attaque au Bloc

Le lieutenant québécois de Jack Layton, Thomas Mulcair (http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Mulcair), a été officiellement assermenté comme député néo-démocrate de la circonscription d'Outremont, vendredi, sur la colline du Parlement (http://www.parl.gc.ca/), à Ottawa.

L'ancien ministre québécois de l'Environnement a profité de l'occasion pour réagir aux attaques du Bloc québécois (http://www.blocquebecois.org/), qui lui reproche d'avoir lutté contre la loi 101 au Québec et d'avoir collaboré avec Alliance Québec (http://fr.wikipedia.org/wiki/Alliance_Qu%C3%A9bec) pour la démolir.

M. Mulcair a répliqué qu'il a passé plus de temps au Conseil de la langue française (http://www.cslf.gouv.qc.ca/) au gouvernement du Québec lors du premier mandat de René Lévesque (http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_L%C3%A9vesque) qu'il n'en a jamais passé à Alliance Québec.

Le nouveau député néo-démocrate soutient qu'il a toujours travaillé à créer des ponts entre les communautés linguistiques. Il rappelle avoir joué un rôle dans la décision du gouvernement Bourassa de permettre l'affichage public et la publicité commerciale en anglais et en français, en autant que le français prédomine.


Thomas Muclair a rappelé que le Bloc québécois est né des querelles dans la foulée du débat entourant l'accord du lac Meech (http://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_du_lac_Meech) et que sa « date de péremption » est peut-être dépassée. « M. Duceppe se cherche. Il se cherche un cheval de bataille. Il se cherche un mandat. Alors que nous, au NPD (http://www.npd.ca/), on est passé à un autre appel. »

Le nouveau bras droit de Jack Layton croit que le chef du Bloc québécois est particulièrement agacé par le fait que sa formation n'ait obtenu que 10% des suffrages lors de l'élection partielle du 17 septembre dernier dans la circonscription d'Outremont.

M. Mulcair croit que les politiques préconisées par le NPD touchent les cordes sensibles des Québécois. Il soutient qu'il espère recruter une demi-douzaine de candidats de renom en vue des prochaines élections.


Source: Site web de Radio-Canada (http://www.radio-canada.ca/)