gouvernement.qc.ca

Tribune des citoyens => La parole aux citoyens => Grands enjeux & actualité => Discussion démarrée par: editeur le mai 04, 2009, 02:28:10 pm

Titre: Jeunesse: D'assez bonnes habitudes de vie
Posté par: editeur le mai 04, 2009, 02:28:10 pm
Jeunesse

D'assez bonnes habitudes de vie

Une vaste étude commandée par la Conférence régionale des élus de la Capitale-Nationale (http://www.crecn.qc.ca/) a été menée auprès des jeunes de 12 à 18 ans de la région de Québec afin de dresser un portrait de leurs habitudes de vie et de leurs aspirations.

Selon cette étude, 85 % de ces jeunes ne fument pas, n'ont aucun problème lié à la consommation de drogue ou d'alcool. Par ailleurs, la moitié d'entre eux sont suffisamment actifs.

Le directeur régional de la Santé publique, le Dr François Desbiens, estime que certains comportements sont préoccupants. Par exemple, deux tiers des jeunes consomment des boissons énergisantes. Le Dr Desbiens souligne que ces produits ne sont pas appropriés dans un contexte d'études. « J'ai l'impression que les écoles pourraient facilement, dans la foulée de leurs politiques alimentaires en milieu scolaire, aller de l'avant et les retirer. C'est riche en sucres et c'est riche en caféine et ce n'est pas utile », dit-il.

Par ailleurs, si la grande majorité d'entre eux espèrent poursuivre leurs études et obtenir un diplôme, le taux de décrochage est tout de même élevé. Chaque année, un jeune sur cinq dans la région de Québec abandonne ses études.

La Conférence régionale des élus souhaite mieux comprendre le phénomène. « Il y a 60 % des jeunes qui souhaitent travailler dans les métiers de la science et de la technologie, mais dans les faits, quand vient le moment de diplômer, on est autour de 30 % au collégial et à l'université, alors on perd plusieurs jeunes. Nous, on veut comprendre pourquoi on les perd et qu'est-ce qu'on peut faire pour les garder avec nous et les conduire vers ces diplomations-là », indique Josée Tremblay, directrice générale de la Conférence régionale des élus.

Pour réaliser cette étude, 1420 élèves de la Capitale-Nationale (http://www.capitale-nationale.gouv.qc.ca/) âgés de 12 à 18 ans et fréquentant un établissement de niveau secondaire ont été interrogés.


Source: Site web de Radio-Canada (http://www.radio-canada.ca/)