février 23, 2020, 08:27:40 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Les parcs au cœur de nos vies  (Lu 1312 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Les parcs au cœur de nos vies
« le: novembre 20, 2006, 07:07:31 pm »
Enlevez toute la végétation soit les arbres, les arbustres, les plantes, les fleurs, la pelouse et l'infinie variété du paysage "naturel" dans nos villes et vous verrez que le béton, pris seul, ne constitue pas un "milieu de vie" bien agréable.

L'intégration de la nature, notamment les arbres, à nos lieux de vie offre bien plus que de l'ombre lors des chaudes journées de l'été. Il s'agit de retrouver un peu d'harmonie intérieure.

Pourquoi croyez-vous que les élèves apprennent mieux quand...

  • Leur école est située dans un milieu enchanteur, baigné dans une mosaïque d'îlots de nature;
  • Ce qu'ils mangent est -réellement- bon pour eux (exit la palette "sucre, sel, gras et produits chimiques industriels");
  • Leurs encouragements continuels vont dans le sens qu'ils sont vraiment bons et qu'ils vont réussir ce qu'ils entreprennent... et ainsi de suite?

Tout simplement parce que c'est aussi important que d'avoir un tableau dans chaque classe!

Si un élève est incapable d'atteindre un état d'harmonie intérieure minimum, il développera des déviances et ce sera de, plus souvent qu'autrement, NOTRE FAUTE parce que nous savions que quelque chose d'externe n'allait pas et nous n'avons RIEN FAIT.

Pourquoi favoriser l'émergence des parcs?

Parce qu'ils procurent une harmonie intérieure à 99,999% des citoyens, incluant les enfants et nos jeunes étudiants. Quiconque a marché récemment dans un parc sait à quel point il y est plus facile de se concentrer, de se ressourcer voire même, de s'émerveiller en oubliant la vitesse folle de nos vies urbaines.

Passez deux heures à marcher dans une forêt, en ville, en banlieue ou à la campagne, puis prenez le temps de cuisiner vous-même un petit repas à votre goût et de le savourer en bonne compagnie, sans stress et en oubliant volontairement les aléas de la vie. Je vous assure que ce simple agenda, pour la majorité des gens, vaut mieux qu'une floppé de médicaments destinés à vous "calmer", vous "remonter" ou vous "faire dormir"... et c'est bien moins cher!

Enfin bref, s'il n'y a pas de parc dans votre milieu de vie, vous ne savez pas très bien de quoi je parle.

Les développeurs immobiliers font habituellement des parcs tellement insignifiants dans leurs océans de maisons en rangée que vous devrez prendre votre voiture pour commencer à voir l'ombre d'une forêt.

C'est grave.

Comment voulez-vous que nos enfants se ressourcent intérieurement s'ils n'ont même pas accès aux parcs? Et c'est bon pour tous les parents qui y accompagnent leurs enfants — c'est comme ça qu'on favorise l'harmonie dans les familles, qu'on promouvoit la santé et qu'on évite les crises et les divorces... et non, ça ne coûte pas cher un parc!

Mais... vu par un développeur immobilier, le parc ne ramène pas autant d'argent qu'une énième maison de ville, identique aux 168 autres déjà cordées dans les deux nouvelles rues en courbe du développement.

Pour quelques piastres, le Gouvernement du Québec (et ses créatures pas toujours prévoyantes, les municipalités) donne le feu vert au remplissage des espaces verts existant par des quartiers résidentiels ou des "power-centers" mais oublient presque toujours d'y ouvrir des parcs et pitié, ne me parlez pas des coins de rue avec une glissade, je parle de vrais parcs où on est émerveillé à chaque détour des sentiers.

Bref, nos banlieues s'éparpillent dans tous les sens mais les parcs sont en voie de disparition. Il faut absolument renverser la vapeur et faire en sorte que lorsqu'on dira à un ami d'aller "prendre un bonne marche pour évacuer de la pression", on l'envoie ailleurs que sur le pavé ou le béton.

Il y a une raison pour laquelle les riches préfèrent à 99,999% avoir des résidences entourrées de nature, quelque part, ils savent bien que c'est le seul moyen de véritablement se ressourcer.

Cette sagesse devrait s'appliquer à TOUS les citoyens québécois.

Ça devrait être un droit immuable d'avoir un beau parc à portée de nos pieds. Ça tombe pourtant sous le sens, non?

gouvernement.qc.ca

Les parcs au cœur de nos vies
« le: novembre 20, 2006, 07:07:31 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!