septembre 25, 2020, 06:54:54 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Fini les belles années  (Lu 1856 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Fini les belles années
« le: juin 21, 2007, 11:48:00 am »
Loto-Québec

Fini les belles années

Les années où Loto-Québec engrangeait des revenus toujours en hausse semblent révolues. Pour 2006-2007, la société d'État a enregistré un bénéfice net de 1,47 milliard de dollars, soit une chute de 9% par rapport à l'année précédente, où il avait atteint 1,6 milliard.

Les revenus de Loto-Québec se sont quant à eux établis à 3,8 milliards, une baisse de 5,4% par rapport aux 4 milliards enregistrés 2005-2006. C'est la première fois de son histoire que Loto-Québec voit ses revenus et ses profits baisser.

Selon le président-directeur général de Loto-Québec, Alain Cousineau, les performances en baisse sont attribuables principalement à la nouvelle loi antitabac, entrée en vigueur le 31 mai 2006, et à la décision de retirer des centaines d'appareils de loterie vidéo. Les revenus de ce seul dernier secteur ont chuté de 200,9 millions en 2006-2007, soit 15,5%, par rapport à l'année précédente. La nouvelle loi antitabac serait responsable de près des trois quarts de cette baisse.

Par contre, l'interdiction de fumer dans les lieux publics a beaucoup moins nui aux bingos de Loto-Québec. Les revenus de ce secteur n'ont diminué que de 1,2% pour se chiffrer à 39,4 millions, et cela malgré une baisse de l'assistance de 11% enregistrée depuis le 31 mai 2006.

En 2006-2007, la société d'État aura versé un dividende de 1,4 milliard au gouvernement du Québec, une diminution de 146 millions, ou 9,5% par rapport à l'exercice précédent.

Devant les chiffres, M. Cousineau affirme que l'ère de croissance continue est révolue. Il ajoute que ce constat alimente la réflexion entreprise sur le rôle, les mandats et les orientations futures de la société.

Il a en aussi profité pour réclamer la tenue d'un débat public sur l'accroissement du jeu illégal. La progression fulgurante de ce phénomène, surtout les paris sportifs illicites, aux sessions de poker organisées et les jeux d'argents sur Internet, a d'importantes répercussions sur la société d'État. M. Cousineau rappelle ainsi que depuis quelque mois, Loto-Québec essaie d'obtenir le droit d'offrir le jeu de poker Texas Hold'Em dans ses casinos pour contrer les séances clandestines.

Taire le nom des gros gagnants

Par ailleurs, Québec entend réévaluer la pertinence de publier les noms des gagnants de lots importants à Loto-Québec. Cette décision survient après qu'un couple ayant gagné récemment 27 millions à la loterie 6/49, dont l'identité avait été révélée dans des publicités de Loto-Québec, eut été victime d'un complot pour meurtre.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Fini les belles années
« le: juin 21, 2007, 11:48:00 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!