janvier 25, 2021, 04:51:35 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Parade sous surveillance à Québec  (Lu 751 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Parade sous surveillance à Québec
« le: juin 23, 2007, 06:18:48 pm »
Départs en Afghanistan

Parade sous surveillance à Québec

Quelque 2000 militaires de Valcartier ont défilé dans les rues de Québec, vendredi soir, après deux jours de célébrations soulignant la fin de leur entraînement intensif et leur départ prochain pour l'Afghanistan.

La parade s'est mise en branle sur le boulevard René-Lévesque, a emprunté la Grande Allée et a pris fin devant l'Assemblée nationale. Au moment du départ, près de 600 personnes ont acclamé les soldats.

L'événement s'est déroulé sur fond de manifestation, mais aucun incidnet notable n'a eu lieu. La police anti-émeute n'est intervenue qu'une seule fois. Elle a fait déplacer des manifestants qui s'apprêtaient à bloquer le passage des militaires à une intersection. Quelques échanges verbaux ont eu lieu, mais sans débordement.

Les coalitions Guerre à la Guerre et Québec pour la paix ont tenu à se faire entendre lors du défilé, afin de susciter un débat sur la présence canadienne en Afghanistan.

Certains manifestants avaient affiché leur intention de confronter les militaires. L'escouade anti-émeute s'était donc déployée, mais de façon discrète. Une des manifestantes avaient toutefois précisé que ceux-ci voulaient confronter les militaires « visuellement et non physiquement ».

Avant le départ du défilé, les porte-parole de Guerre à la Guerre et de Québec pour la paix avaient précisé que les manifestants souhaitaient faire valoir leur point de vue de manière pacifique.

Le courage des soldats salué

Plus tôt en soirée, une série de dignitaires ont prononcé des discours pour saluer le courage des soldats. La gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean, dans un message enregistré, le lieutenant-gouverneur du Québec, Pierre Duchesne, le premier ministre du Québec, Jean Charest, le ministre de la Défense, Gordon O'Connor, et la ministre de la Coopération internationale, Josée Verner, ont notamment pris la parole. Le chef de l'opposition officielle à Ottawa, Stéphane Dion, était présent, tandis que le premier ministre Stephen Harper était absent.

Une grande fête pour les militaires et leurs familles avait été organisée en après-midi au Centre des congrès de Québec. L'événement visait à permettre aux familles de se rencontrer et de recevoir de l'information sur les services qui leur seront offerts durant l'absence des militaires. Jeudi soir, les soldats avaient assisté au match préparatoire des Alouettes à Montréal.

Certains militaires auraient souhaité que le débat autour de la mission en Afghanistan se fasse à un autre moment.

Le premier ministre Jean Charest, invité à commenter la manifestation en entrevue au RDI, a affirmé que les opposants à la mission canadienne avaient le droit de faire valoir leur opinion. « Ce serait une contradiction de ne pas respecter les droits des autres. C'est la beauté du Québec et du Canada d'avoir cette liberté. » Il ne faut pas oublier que dans d'autres pays, il a fallu que des gens donnent leur vie pour que cela soit possible, a ajouté M. Charest.

Les députés du Bloc québécois ne participent pas au défilé militaire. Ils considèrent que l'événement a été récupéré par les conservateurs qui l'utilisent à des fins de propagande.

Pour sa part, le secrétaire général de l'OTAN, Jaap de Hoop Scheffer, qui est au Canada pour parler de la mission afghane, participe à l'activité.

Les quelque 2000 militaires de Valcartier s'envoleront à la fin de l'été pour l'Afghanistan pour une mission de six mois.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Parade sous surveillance à Québec
« le: juin 23, 2007, 06:18:48 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!