avril 19, 2021, 01:52:56 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Espèces menacées: Réseau de contrebande démantelé  (Lu 827 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Espèces menacées: Réseau de contrebande démantelé
« le: septembre 26, 2007, 03:36:12 pm »
Espèces menacées

Important réseau de contrebande démantelé

Des agents de la faune du Canada et des États-Unis mettent au jour une importante organisation responsable du trafic d'un mollusque protégé partout sur la planète.

Une opération conjointe réalisée par des agents de la faune canadiens et américains a permis de révéler les activités d'un important marché clandestin de strombes géants, un mollusque faisant partie des espèces menacées.

L'opération Shell Game, qui a duré dix-huit mois, a nécessité la participation d'agents de la faune postés dans plusieurs provinces, dont l'Ontario, le Québec, la Colombie-Britannique et la Nouvelle-Écosse, mais aussi dans l'État de la Floride. Les autorités frontalières canadiennes et américaines ont aussi contribué à l'enquête.

Selon Environnement Canada, ce réseau de contrebande aurait importé ou exporté illégalement au Canada et aux États-Unis près de 120 000 kilos de strombes géants. Cette quantité représente l'équivalent d'environ sept camions semi-remorques chargés de chair de ce mollusque.

Entre novembre et décembre 2006, plus de 27 tonnes de strombes géants faussement déclarés ont été retenus par les agents de la faune d'Environnement Canada à Montréal et Halifax. Il s'agit des plus importantes confiscations d'espèces en voie d'extinction jamais effectuées au pays.

Un mollusque convoité

Les strombres, dont la chair est très prisée, provenaient de plusieurs pays des Caraïbes et d'Amérique du Sud, dont la République dominicaine, Haïti, la Jamaïque, le Honduras et la Colombie.

Le rôle de ce mollusque est central dans la protection de l'écosystème des fonds marins. Il vit en profondeur et élimine les algues marines et d'autres détritus. Le strombe géant a une longévité maximale de 20 à 30 ans et ne se reproduit que sous certaines conditions.

En septembre 2003, la CITES, une entente internationale qui réglemente le commerce de certaines espèces animales et végétales sauvages, a décrété un embargo sur l'exportation du strombe dans le but d'endiguer les importants déclins de la population de cette espèce.

Voyager sous un faux nom

Dans des documents présentés aux tribunaux canadiens et américains, en septembre 2007, on explique la façon de procéder des contrebandiers. Ceux-ci utilisaient de fausses descriptions de produits pour ne pas éveiller les soupçons des agents.

Une fois au Canada, la marchandise était vendue sur le marché local ou réemballée.

Parfois, elle était faussement étiquetée comme étant du buccin, une espèce nordique non menacée, puis envoyée aux États-Unis.

Des accusations ont été portées au Canada et aux États-Unis contre des personnes et des entreprises de la Floride, de la Colombie-Britannique et de la Nouvelle-Écosse.

L'enquête se poursuit.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Espèces menacées: Réseau de contrebande démantelé
« le: septembre 26, 2007, 03:36:12 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!