novembre 23, 2020, 08:10:44 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Non à la destruction du Parc national des îles-de-Boucherville  (Lu 607 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Non à la destruction du Parc national des îles-de-Boucherville
« le: novembre 06, 2007, 01:00:18 am »
Parc national des îles-de-Boucherville

Les députés du PLQ, de l'ADQ et du PQ s'unissent aux groupes environnementaux et à la population pour demander la protection de l'île Charron

Québec, le 23 octobre 2007

La pétition, signée par près de 20 000 personnes, demandant la protection intégrale de l'île Charron a été déposée aujourd'hui à l'Assemblée nationale par Madame Nicole Ménard, députée de Laporte (Parti libéral du Québec), Madame Marie Malavoy, députée de Taillon (Parti québécois) et Monsieur Simon-Pierre Diamond, député de Marguerite-d'Youville (Action démocratique du Québec).

Nature Québec, le Conseil régional de l'environnement de Montréal et le Conseil régional de l'environnement de la Montérégie profitent de l'occasion pour demander à la ministre du Développement Durable, de l'Environnement et des Parcs, madame Line Beauchamp d'intervenir immédiatement pour protéger les 24 hectares de milieux naturels mis en danger.

Les trois organismes rappellent que, bien que le terrain de l'île Charron ait été vendu il y a déjà près d'un an par le mouvement Desjardins à un promoteur immobilier qui souhaite y construire plus de 2,500 unités de condos, aucun geste concret n'a été posé par la Ministre pour protéger ce milieu naturel.

  • Pour Jean Hubert, de Nature Québec, « Même si le promoteur n'a pas encore toutes les autorisations pour réaliser son projet, rien ne pourrait l'empêcher de procéder au déboisement du terrain ou à la réalisation de travaux préparatoires. Il va sans dire que de tels travaux auraient des conséquences écologiques irréversibles pour le Parc national des Îles de Boucherville ».

    C'est pourquoi les organismes, la population et les élus demandent une intervention immédiate de la Ministre Beauchamp.

Pour André Porlier, directeur général du CRE-Montréal, « Le temps est maintenant venu pour la Ministre d'indiquer clairement sa volonté de protéger l'île Charron en imposant, sans plus tarder, une réserve foncière sur le terrain et en procédant par la suite à son acquisition pour le verser au Parc national des Îles de Boucherville ».

Pour les organismes, le dépôt de cette pétition par les trois partis politiques présents à l'Assemblée nationale est un geste symbolique qui démontre clairement que la population, les élus et les groupes environnementaux font maintenant front commun pour exiger la protection perpétuelle de ce terrain et son versement intégral au Parc national des Îles-de-Boucherville.



Pour information:

  • André Porlier - CRE-Montréal (514) 572-2521
  • Mylène Bergeron – Nature Québec (418) 648-2104 poste 2074


Source: Site web du CRE-Montréal
« Modifié: novembre 06, 2007, 01:02:07 am par editeur »

gouvernement.qc.ca

Non à la destruction du Parc national des îles-de-Boucherville
« le: novembre 06, 2007, 01:00:18 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!