septembre 22, 2020, 07:52:39 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Sondage

Est-ce-que les informations communiquées comme technicien de réparation de photocopieur vous ont aidé?

Oui, comme employeur!
1 (50%)
Non, il s'agit d'une incompréhension du membre sebas77ce!
0 (0%)
Oui, comme étudiant et employé!
0 (0%)
Non, le gouvernement doit mettre plus d'information sur tout les métier comme électronicien de biens de consommation!
1 (50%)
Cela n'a pas d'importance, les employeur et le gouvernement peut continuer à mentir et ou nous apauvrir!
0 (0%)

Total des votants: 2

Auteur Sujet: Manque d'info. au métier 2242-technicien de photocpieur  (Lu 10167 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne sebas77ce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 29
  • Sexe: Homme
    • Live Messenger (MSN) - sebas77ce@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Manque d'info. au métier 2242-technicien de photocpieur
« le: novembre 23, 2007, 02:57:25 pm »
J'ai travaillé pendant 6 ans dans un métier que je ne retournerai plus jamais par des critères que j'ai dû imposer lors de mon dernier renvoiement soit technicien de réparation de photocopieur ou comme Emploi Québec nous appelle Électronicien de biens de consommations :

1- L'employeur n'offre pas un salaire selon les statistiques d'emploi Québec en 2007
2- La formation continue officiel est absente
3- Demande d'emploi élevé comme technicien en réparation de photocopieur, perte ou remplacement élevé aussi. Affichage très absente de la part des employeurs Québécois
4- Doit savoir mentir aux clients surtout à Montréal (2003 à 2005)
5- Emploi sûr, pas sûr?! dit Emploi Québec
6- Depuis quitance de cette emploi MEILLEUR SANTÉ PHYSIQUE ET MENTAL
7- Denigration du dernier employeur = plus capable de pensé à résourdre les problèmes

J'ai fait mon bout de chemin et voici ce que je suggère puisque employeur trop exigeant : DEP plus disponible, Collégial seulement pour former des électroniciens de biens de consommations, pas des techniciens en réparation de photocopieur qui ne sont pas capables de se trouver de l'emploi dans l'ensemble de métier d'électroniciens de biens de consommations

gouvernement.qc.ca

Manque d'info. au métier 2242-technicien de photocpieur
« le: novembre 23, 2007, 02:57:25 pm »

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Aléas du métier de technicien de photocpieur
« Réponse #1 le: novembre 26, 2007, 10:16:52 am »
Bonjour Sébastien,

Ça semble vraiment injuste que le gouvernement du Québec publie des statistiques optimistes de rémunération alors que le marché n'offre pas (ou rarement) de telles compensations.

Comme de nombreux métiers, les travailleurs sur le terrain ne sont pas payés à leur juste valeur ni reconnus selon l'état réel de leurs connaissances (qu'importe leur formation) — notre "système" actuel ne fait qu'engendrer de bas salaires pour les exécutants tout en enrichissant de manière disproportionnée les cadres.

La valeur réelle des travaux manuels exécutés sur le terrains doivent revenir au centre de la rémunération des entreprises de service afin de redonner aux employés un salaire reflétant leur véritable contribution à l'entreprise.

Bien entendu, pour tous les employés qui sentent floués pas des employeurs aux motivations douteuses, il reste l'ultime porte de sortie: le travail autonome.

Dans le cas de la réparation de photocopieurs, il suffit de faire le tour des clients potentiels et d'offrir des tarifs avantageux couplé à une relation "sans mensonges" pour intéresser assez de clients pour "se faire une bonne paie".

En tant que travailleur autonome, vous gardez TOUS les revenues mais devez payer TOUTES les dépenses. À la fin du compte, si la providence le veut bien, vous devriez en sortir gagnant.

Merci d'avoir partagé votre expérience ici, avec nous.

Tenez-nous au courant de vos démarches ; )

Hors ligne sebas77ce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 29
  • Sexe: Homme
    • Live Messenger (MSN) - sebas77ce@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Manque d'info. au métier 2242-technicien de photocpieur
« Réponse #2 le: novembre 26, 2007, 02:17:03 pm »
Suite à la réponse que vous m'avez communiquez, je vous dit merci!  :D

Cependant, les électroniciens et électronicienne de biens de consommation - technicien réparateur de photocopieur qui sont formés par un DEP ont-ils des véritables chance de continuer dans ce domaine ou dans d'autre domaine connexe où vous êtes dans l'impossibilité d'y répondre puisque ce domaine est trop petit par Statistique Québec!  :-[

Puisque les données d'emploi Québec nous laissait croire que oui il y a une forte demande, mais à la condition de suivre le changement à prévoir. Chose qu'un employeur ne veux effectuer ou bien si je me lance en entreprise cela risque d'être plus difficile que le lancement d'entreprise autre que dans le domaine d'électronicien de biens de consommation.  :(

Enfin de compte c'est pour cela malgré de nombreuse contrainte un électronicien de bien de consommation "peux possiblement continuer malgré les contraintes qu'il a vécu" ou bien "se convertir selon les affichages très évidantes dans les parutions des journaux". Dès la semaine prochaine, un électronicien de biens de consommation sera soustrait puisque par mes caractéristiques n'est plus possible de continuer et j'ai décidé de devenir camionneur. Malgré qu'Emploi Québec veulent que je continue être un électronicien de biens de consommation. 8)

Emploi Québec et les employeurs du domaine 2242 ne veulent pas perdre un électronicien. Ils rendent cela tellement positifs sur papier qu'ils ne se rendent pas compte d'une certaine déterioration même s'il y a l'intervention d'un individu qu'il ne veut plus de leur rêve, ils doivent se corriger maintenant!

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Technicien de photocpieur: perspectives d'avenir
« Réponse #3 le: novembre 26, 2007, 04:19:33 pm »
Re-bonjour Sébastien,

Je me suis intéressé à la fiche descriptive de votre domaine d'emploi et on annonce un revenue moyen, selon le recensement de 2001 par Statistiques Canada, de 33,199$ — ce qui semble intéressant.

Il semble aussi que la fiche intitulée "Électroniciens/électroniciennes d'entretien (biens de consommation) (CNP 2242)" s'adresse aussi aux titres d'emploi suivants:

  • Techniciens d'entretien de matériel de bureau
  • Techniciens en matériel informatique
  • Apprenti réparateurs de radios et de téléviseurs
  • Réparateurs de téléviseurs
  • Techniciens de photocopieur
  • Techniciens de systèmes d'alarme

Il semble que la "spécialisation" qui vous intéresse soit celle qui mène au titre de "Techniciens de photocopieur" et en ce sens, à la lecture de la fiche d'Emploi-Avenir, vous seriez légitimé de vous attendre à de bonnes conditions d'emploi.

Mais voilà, vous semblez avoir de la difficulté à gagner votre vie dignement dans ce domaine d'emploi — ce qui ne serait pas supposé se produire, si l'on se fie aux informations disponibles dans le site gouvernemental.

Quelles alternatives comptez-vous explorer pour améliorer votre situation?

Avez-vous discuté de cette situation avec votre député?

Merci de partager cette expérience d'emploi avec nous ; )

Hors ligne sebas77ce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 29
  • Sexe: Homme
    • Live Messenger (MSN) - sebas77ce@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Manque d'info. au métier 2242-technicien de photocpieur
« Réponse #4 le: novembre 27, 2007, 09:46:44 pm »
Cher éditeur,

Nous sommes ensemble d'améliorer un peu le sort de ce métier. Cependant à partir du lundi 3 décembre 2007 pour améliorer mon sort, j'ai décidé de changer de domaine soit camioneur, pour vous et les informations laissez par Emploi Québec ou les informations sur le marché de l'emploi au Canada semble moins bon pour vous. Les journaux pourtant c'est le contraire!?

Le métier de technicien en réparation d'équipement bureautique et technicien en réparation de photocopieur; je ne conseil à personne de ce lancer dans ce domaine puisque mon expérience fut négatif. Il est surprenant des efforts et de la documentation que vous avez pu obtenir mais est-ce qu'il donne de véritable et de bonne information sur c'est deux métier et est-ce que cela concerne le Québec. J'ai fait la lecture d'un document qu'il provient de "IMR Secteur Conseil", pas besoin de vous dire qu'il a dit que le besoin était grand pour les besoins de technicien en réparation d'équipement bureautique et technicien en réparation de photocopieur mais sans de précision un document instructifs concentré sur l'ensemble du Canada!

La valorisation de la demande des employeurs est grande pour c'est métier que j'ai exercé au précédent. Comme je vous ai expliqué c'est lorsque nous sommes dans le feux de l'action nous prenons pas conscience des aspects négatifs mais lorsque nous prenons votre documentation et que nous faisons l'analyse correcte ou incorrecte, il y a injustice pour les employés. Je désire maintenant vous informer quelles entreprises sont fautifs de mon retrait et pourquoi qu'il n'est plus possible que je retourne comme technicien en réparation de photocopieur :

1- Papeterie Laliberté (2000-3) - produit Minolta : Ne voulait pas suivre la technologie, Formation continue complètement absent, accès au buletin de service par internet et autre impossible. J'ai compris que l'avenir était peu reluisant!

2- Solution d'Affaire Minolta de Montréal (2003)/Solution d'Affaire Konica Minolta Montréal (2003-5) - produit Minolta et Konica Minolta : Vente mensongère envers certains clients, stress des clients dont leur appareil n'était peut ou pas fonctionnel au départ, dû effectuer de grosses réparations et entretiens des appareils pour rendre les appareils plus fonctionnels, Effectuer de nombreuses heures à la maison pour comprendre les appareils ayant heureusement pour l'employeur accès à la documentation. Malgré tous mes efforts je n'était pas assez compétant!

3- Servicofax (2005-7) produit Minolta, Konica Minolta et d'autre qu'il n'existe plus : L'un des deux employeur se comportait, quand ça n'allait pas dans mes diagnostiques, si négatifs que je me refermais. Ils pensaient que je leur faisait chier et pourtant ce n'est pas dans mon caractère qu'il me menaçait de me renvoyer. Je croyais que j'étais encore dans la course mais comme je me disais c'était la dernière chance que je travaillerais dans le domaine et avec raison!

Le salaire dans les trois à débuter à 9$/heure et c'est terminé à 13$/heure soit 18720$/an jusqu'à 22880$/an pour le premier, seulement 25350$/an pour le deuxième et 27040$/an pour le troisième mais selon l'un des employeurs, il voulait me payer 13520$/an.

Malgré les tentatives des autres entreprises, il s'agit pour moi un échec du domaine.

Pour ce qui est des députés, je n'ai pas été voir les députés. Mais grâce à ce forum, je crois que les informations que je vous communique est mieux qu'un député qui est débordé dans de multitude dossier et qui ne serait pas vraiment à l'écoute de mon échec à l'emploi comme électronicien de biens de consommation.

Si je comprend bien vous n'est pas prêt à communiquer mon échecs aux députés du gouvernement du Québec, si c'est cela je trouve cela décevant pour moi et désolant pour le gouvernement et des gens qu'ils pensent devenir électroniciens de biens de consommation! :'(

Je donne un conseil très important pour les nouveaux électroniciens de biens de consommation : Il est primordial pour leur avenir de ne pas suivre les DEP en Technique de Réparation d'Équipement Bureautique, il vaut mieux qu'il ai une formation collégial en électronique qu'il engloberait l'ensemble des métier d'électronicien de biens de consommation pour qu'il soit disposer à ce trouver de l'emploi dans quoi que ce soit comme électronicien de biens de consommations.

Les trois employeurs, auxquels j'ai travaillé, ont considéré que j'étais un échec et avec les réflexions depuis mon renvoiement chez Servicofax, je ne donne pas tout à fait tort. Mais où à débuter l'échec, le beau rêve lors de la formation, la compilation d'information gouvernementale, mes exigeance trop élevé ou bien les pauvres pensées des employeurs!

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Y a-t-il un avenir en tant que technicien de photocopieur?
« Réponse #5 le: novembre 30, 2007, 12:51:05 am »
Bonjour Sébastien,

Permettez-moi d'abord de trouver aberrant que vous ayez dû découvrir par vous-même, après avoir étudié dans ce domaine, la difficulté de gagner sa vie en tant que technicien de photocopieur.

Lorsque des professionnels du marché du travail, à l'emploi du gouvernement (fédéral ou provincial) documentent un domaine en particulier sans prendre le soin de vraiment analyser la situation "sur le terrain", il y a clairement de la négligence.

Votre intervention, dans ce forum, aura pour effet de prévenir à la fois ces professionnels que leur travail a été bâclé et les futurs étudiants dans ce domaine que ce qui les attend ne sera probablement pas un compte de fées!

En ce qui concerne les députés, vous avez raison: ils sont débordés...

Qui plus est, vous avez plus de chances de trouver des réponses par vous-même que d'attendre qu'un député (ou l'un de ses attachés politiques) vous en fournisse ce qui, en soi, prouve qu'il y a un grave manque à ce niveau aussi.

Il y a des moments où l'on voudrait crier notre frustration de n'avoir aucun contrôle sur l'appareil gouvernemental qui doit, en théorie, demeurer entièrement à notre service et qui, malheureusement, donne l'impression d'un gros dinosaure qui ne fait qu'à sa tête.

Les députés les plus lucides doivent, à leur mesure, eux aussi trouver frustrant de ne pas pouvoir mieux servir leurs citoyens.

Votre choix de devenir camionneur vous permettra d'obtenir rapidement un emploi — j'espère bien sûr que vous vous y plairez.

Tenez-nous au courant de vos démarches dans le domaine du camionnage!

Hors ligne sebas77ce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 29
  • Sexe: Homme
    • Live Messenger (MSN) - sebas77ce@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Manque d'info. au métier 2242-technicien de photocpieur
« Réponse #6 le: décembre 03, 2007, 10:46:22 am »
 >:( Attention, Attention!!!

Cher éditeur et autre personne vous allez être surpris de mes recherche et je vous averti, ce que j'ai lu pour le bien des autre ça vaut la peine ce que j'avais dit précédement :

Qualification et compétences les plus souvent requises 
 
Le diplôme d’études collégiales (DEC) en technologie de l’électronique ou le diplôme d’études professionnelles (DEP) en service technique d’équipement de bureautique sont demandés. Le diplôme d’études professionnelles (DEP) en installation et entretien de systèmes de sécurité est habituellement demandé pour les installatrices et installateurs de systèmes d’alarme de sécurité. Les certifications telles que Microsoft Certified Professional (MCP) ou Microsoft Certified Systems Engineer (MCSE) ou A+ peuvent être demandées. Des aptitudes en diagnostic et en résolution de problèmes sont requises. Le bilinguisme peut être demandé.

Une question que pas vous l'éditeur que vous devez répondre mais tous les agents d'emploi des centres locals d'emploi doivent répondre : COMMENT UN TECHNICIEN EN RÉPARATION D'ÉQUIPEMENT BUREAUTIQUE ET UN TECHNICIEN EN RÉPARATION DE PHOTOCOPIEUR QUI À DÉJÀ DE L'EXPÉRIENCE PEUVENT CE TROUVER DE L'EMPLOI DU À CES NOUVELLES EXIGENCES?

J'avais R-A-I-S-O-N de ne plus être dans leur C-O-U-R-S-E et la demande est-il réel, et je R-É-P-È-T-E, la demande d'emploi dans les journaux dans l'E-N-S-E-M-B-L-E  du Québec.

Par cette phrase : L'évolution constante de la technologie oblige à une mise à jour de la formation tout au long de la carrière.

Cher agent et chère agente d'emploi,

Je m'attendais que les trois employeurs respecterais pour mon introduction et ma continuité de ma carrière cette phrase que vos collègues ont reçu comme information pour la MAJORITÉ DES EMPLOYEURS.

MAIS LE FAIT QUE CELA N'A PAS ÉTÉ RESPECTÉ ET QUE LE MINISTÈRE DE L'EMPLOI ET DE LA SOLIDARITÉ SOCIAL NE VEULENT PAS OBTENIR LA RÉALITÉ INDIVIDUEL. LE TITRE D'ÉLECTRONICIEN DE BIENS DE CONSOMMATION EXCERCANT LE MÉTIER DE TECHNICIEN D'ÉQUIPEMENT BUREAUTIQUE ET LE MÉTIER DE TECHNICIEN DE RÉPARATION DE PHOTOCOPIEUR NE SONT PAS RECOMMENDABLE

Il est primordial pour les électronicien de biens de consommation d'envissager le cour collégial par cette extrait que j'ai lu! Pour la facilité des individus qui désire être électronicien de biens de consommation.

Pour les information cela été possible par ce lien : http://imt.emploiquebec.net/mtg/inter/noncache/contenu/asp/mtg122_descrprofession_01.asp?aprof=2242&lang=FRAN&Porte=1&cregn=QC&PT1=4&type=cle&motpro=2242&PT2=17&pro=2242&cmpregn=51&PT3=9

Hors ligne sebas77ce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 29
  • Sexe: Homme
    • Live Messenger (MSN) - sebas77ce@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Manque d'info. au métier 2242-technicien de photocpieur
« Réponse #7 le: décembre 09, 2007, 07:18:17 pm »
Cher éditeur,

Je croyais que vos collègues répoderaient à ce dernier messages que je vous ai communiqué. Mais voilà, il s'emblerait qu'ils ne veulent pas améliorer ou répondre aux questionnements que je communique. :-[

Quel serait l'interprétation que vous en faites de ce métier après tous les informations que je vous ai remis sur le métier 2242- technicien en réparation d'quipement bureautique et 2242- technicien en réparation de photocopieur. :-[

Pour moi c'est clair : Toute l'analyse du mois d'avril jusqu'en décembre 2007, le véritable gagnant de la loterie emploi c'est AUCUN, puisque selon les données de février ou mars 2007 nous étions 14000 personnes à occuper le domaine 2242 la révision des données de juin 2007, ils étaient 12000. Donc moi et 1999 autres personnes ont perdu leur emploi. :-[

Nous avons constatés quoi? :-[

Le Ministères de l'Emploi et de la Solidarité Social du Québec font quoi pour ne pas répondre aux questions de ce sujet? :-[

Vous êtes le seul à bouger pourquoi? :-[

Ce sont des réflections jugées très importants et nous sommes que deux qu'ils communiquent des faits importants. Pour moi le domaine est mort mais pour les futurs électroniciens de biens de consommations, faut-il brisé leur rêve de ce métier! :-[

J'attends avec impatience l'intervention du Ministère de l'Emploi et de la Solidarité Social du Québec et la continuité de votre communication dans se forum! :-[

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Technicien de photocopieur: Un métier d'avenir?
« Réponse #8 le: décembre 12, 2007, 11:14:40 pm »
Cher Sébastien,

Tout d'abord, merci de ne pas baisser les bras et de continuer à exiger des fonctionnaires qu'ils fassent leur travail comme il se doit.

Si plus de citoyens québécois se tenaient debout et exigeaient des comptes de leur gouvernement, les fonctionnaires (et les politiciens) prendraient leur travail plus au sérieux.

Comme vous le savez sûrement, je n'ai AUCUN lien avec le gouvernement et à part le fait que de nombreux fonctionnaires lisent ce forum (ils ont leurs propres raisons, je suppose), je n'ai aucune influence formelle sur eux.

En sortant votre expérience personnelle sur la place publique, vous faites éclater un scandale au grand jour et vous évitez à d'autres travailleurs le risque bien réel de voir leur rêve d'occuper un poste de "technicien de photocopieur" brisé quand viendra le temps de trouver un bon emploi (comme c'était annoncé dans les documents gouvernementaux).

Je vous souhaite bien entendu de vous replacer dans un domaine plus prometteur mais malgré tout, ne baisser pas les bras et continuez de réclamer du gouvernement qu'il justifie sa position... à votre satisfaction.

Il y a de bons fonctionnaires, dans le lot.

Essayez de les trouver (je sais, c'est long et frustrant) et tentez de voir à obtenir les réponses qui vous permettront -enfin- de voir plus clair dans leur agenda.

Après tout, publier un document dans lequel on annonce de belles perspectives d'emploi pour un métier, c'est une chose.

Que cette information s'avère, en fin de compte, mal fondée en est une autre.

Et c'est très grave...

Vous devez continuer votre démarche pour obtenir vos réponses.



En ce qui concerne le fait que nous ne sommes que deux qui tentont de comprendre les avenants et aboutissants de cette situation, ne vous faites pas, ça en fait deux de plus!

De toutes façons, bien d'autres personnes viendront lire ce qui s'écrit ici et comprendront à quel point certains ministères publient des faussetés en prétendant avoir le monopole de la vérité.
« Modifié: décembre 20, 2007, 08:45:23 pm par editeur »

Hors ligne sebas77ce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 29
  • Sexe: Homme
    • Live Messenger (MSN) - sebas77ce@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Manque d'info. au métier 2242-technicien de photocopieur
« Réponse #9 le: décembre 20, 2007, 01:47:13 pm »
De l'information qui varie constamment!

Qu'est-ce qui ce passe?

Les gens du Ministère de l'emploi et de la Solidarité Social du Québec font-ils des recherches et de analyses ou bien ils lancent des chiffres en l'air pour me faire passer pour un menteur?

Hein, s'emblerait qu'il y a 1000 personnes qui sont à l'emploi comme électronicien de biens de consommation. Quels employeurs ont permis à 1000 personnes de travailler dans ce domaine? Ah ça nos amis du Ministère de l'emploi et de la Solidarité Social du Québec et Statistique Québec nous le dirons pas.

L'autre point c'est le point salarial, pas de correction. C'est sûr que les 1000 nouveaux employé dans ce domaine sont sous les statistiques et que quelqu'uns ont de nombreux année d'expérience.

Ils seraient intéressant même si c'est pas dans leur mandat et ils croient que c'est risqué, un membres du Ministère de l'emploi et de la Solidarité Social du Québec et Statistique Québec s'explique à ce forum comment qu'ils compilent les données!

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Comment se compilent les profils d'emploi
« Réponse #10 le: décembre 20, 2007, 08:56:57 pm »
Excellente question, Sébastien!

La quasi-totalité des lecteurs québécois aimeraient sûrement savoir comment les fonctionnaires du Ministère de l'emploi du Québec arrivent à leurs "chiffres magiques", dans les profils d'emploi qu'il présentent ensuite aux travailleurs.

Il est vrai que les questions d'ancienneté semblent mal présentées dans les profils du Ministère car on parle de minimum et de maximum mais très peu des conditions spécifiques à savoir le temps nécessaire pour passer du minimum au maximum.

Quant à votre souhait de voir un fonctionnaire venir répondre dans ce forum, je n'ai pas beaucoup d'espoir que ça produise. Après tout, avez-vous déjà vu un fonctionnaire déroger de ses tâches "obligatoires"?

Le vrai problème tient au fait que les fonctionnaires ne sont jamais imputables de leur travail alors, notamment dans les profils d'emploi, ils peuvent écrire un peu n'importe quoi parce que même si c'est bourré de faussetés (et de demi-vérités), ils ne seront JAMAIS réprimandés.

Les documents gouvernementaux semblent bien sympathiques mais voilà, en s'y arrêtant un peu, on finit par trouver une quantité gênante de renseignements plus ou moins véridiques.

Ceci dit, ce serait vraiment divertissant de lire un fonctionnaire dans ce forum, ne serait-ce qu'une seule fois ; )

Hors ligne sebas77ce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 29
  • Sexe: Homme
    • Live Messenger (MSN) - sebas77ce@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
2242 un métier à éclaicir! bcp de lecteur, mais pas bcp de collaborateur
« Réponse #11 le: décembre 27, 2007, 01:05:35 am »
Merci Éditeur de ce dernier communiqué!

J'aimerais que d'autres personnes réagissent à cette frustation que j'ai communiqué depuis le début qui en résulte à ceci :

- Information pas réaliste de la part du Minstère de l'emploi et de la Solidarité Social du Québec et Statistique Québec;

- Manque de collaboration des entreprises sur l'évolution des employés surtout comme technicien de réparation de photocopieur et technicien de réparation d'équipement bureautique;

- Les syndicats et les groupes conseils ne collaborent pas aux informations et commentaires de ces métiers;

- D'autres personnes qui avaient exercé le métier d'électronicien de biens de consommations ne collaborent aux aspects positifs ou négatifs du métier.

Vos commentaires sont importants!

Si vous êtes dans un rouage de questionnement et les réponses ne sont pas plus claires écrivez, il y a quelqu'un qui va finir par réagir.

Il n'y pas de gêne à écrire, il faut que je comprends mieux ce qui se passe sur le marché du travail surtout pendant que j'excersait le métier d'électronicien de bien de consommation ou plus précisément technicien en réparation de photocopieur et technicien de réparation d'équipement bureautique.

Qui sommes-nous si nous sommes électronicien de bien de consommation?

Voici qui nous sommes :

Apprenti technicien/apprentie technicienne en entretien et en réparation de radios et de téléviseurs
Apprenti technicien/apprentie technicienne en entretien et en réparation électroniques
Installateur/installatrice de matériel informatique
Installateur/installatrice de systèmes d'alarme
Installateur/installatrice de systèmes d'alarme de sécurité Installateur/installatrice et responsable de l'entretien et de la réparation de systèmes d'alarme-incendie
Installateur-réparateur/installatrice-réparatrice - matériel pour usage domestique et commercial
Installateur-réparateur/installatrice-réparatrice de matériel de musique électronique
installateur-réparateur/installatrice-réparatrice de matériel vidéo - matériel pour usage domestique et commercial
Installateur-réparateur/installatrice-réparatrice de systèmes de sonorisation
Mécanicien/mécanicienne de machines de bureau (fonction publique québécoise)
Monteur/monteuse de réseau de télévision en circuit fermé
Préposé/préposée à l'entretien et à la réparation de photocopieurs
Préposé/préposée en entretien et en réparation de guichets automatiques bancaires (GAB)
Radiotechnicien/radiotechnicienne - Forces armées
Réparateur/réparatrice d'amplificateurs
Réparateur/réparatrice d'appareils auditifs
Réparateur/réparatrice d'appareils de studio de télévision
Réparateur/réparatrice de caméras de télévision
Réparateur/réparatrice de caméras vidéo - matériel pour usage domestique et commercial
Réparateur/réparatrice de jeux électroniques
Réparateur/réparatrice de machines à dactylographier électroniques
Réparateur/réparatrice de machines de bureau
Réparateur/réparatrice de magnétoscopes
Réparateur/réparatrice de matériel de communication radio
Réparateur/réparatrice de matériel électronique
Réparateur/réparatrice de matériel informatique
Réparateur/réparatrice de photocopieurs
Réparateur/réparatrice de photocopieuses
Réparateur/réparatrice de prothèses auditives
Réparateur/réparatrice de radios
Réparateur/réparatrice de synthétiseurs
Réparateur/réparatrice de téléviseurs
Réparateur/réparatrice de trieuses photo-électriques
Réparateur/réparatrice d'orgues électroniques
Réparateur-installateur/réparatrice-installatrice de matériel audiovisuel
Représentant/représentante de service technique - matériel pour usage domestique et commercial
Responsable de l'entretien et de la réparation d'antennes satellites
Responsable de l'entretien et de la réparation de téléviseurs
Superviseur/superviseure de techniciens d'entretien en électronique
Superviseur/superviseure de techniciens en entretien et en réparation - matériel pour usage domestique et commercial
Superviseur/superviseure d'électrotechniciens d'entretien et de réparation
Surveillant/surveillante de la réparation de matériel audiovisuel
Surveillant/surveillante de la réparation de radios
Surveillant/surveillante de la réparation de téléviseurs
Surveillant/surveillante de l'installation et de la réparation de matériel électronique
Technicien/technicienne de matériel pour usage domestique et commercial
Technicien/technicienne de photocopieuses
Technicien/technicienne de systèmes d'alarme
Technicien/technicienne de systèmes totalisateurs
Technicien/technicienne d'entretien et de réparation de machines de bureau
Technicien/technicienne en électronique - biens de consommation
Technicien/technicienne en électronique - matériel pour usage domestique et commercial
Technicien/technicienne en électronique - systèmes d'alarme-incendie
Technicien/technicienne en entretien de radios
Technicien/technicienne en entretien et en réparation - matériel pour usage domestique et commercial
Technicien/technicienne en entretien et en réparation de caisses enregistreuses électroniques
Technicien/technicienne en entretien et en réparation de matériel audio-vidéo
Technicien/technicienne en entretien et en réparation de matériel de bureau
Technicien/technicienne en entretien et en réparation de matériel informatique
Technicien/technicienne en entretien et en réparation de matériel informatique sur place
Technicien/technicienne en entretien et en réparation de photocopieuses
Technicien/technicienne en entretien et en réparation de radios et de téléviseurs
Technicien/technicienne en entretien sur place - matériel pour usage domestique et commercial
Technicien/technicienne en entretien sur place de produits électroniques
Technicien/technicienne en installation et en réparation de radios
Technicien/technicienne en installation et en réparation de téléviseurs
Technicien/technicienne en jeux électroniques - matériel pour usage domestique et commercial
Technicien/technicienne en matériel audio stéréophonique
Technicien/technicienne en matériel informatique - matériel pour usage domestique et commercial
Technicien/technicienne en réparation de matériel audio-vidéo
Technicien/technicienne en réparation d'équipement stéréo
Technicien/technicienne en systèmes d'alarme de sécurité
Technologue en electronique - biens de consommation
Technologue en réparation d'ordinateurs

Hors ligne sebas77ce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 29
  • Sexe: Homme
    • Live Messenger (MSN) - sebas77ce@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
La réponse du Ministère de l'emploi et de la Solidarité Social du Québec
« Réponse #12 le: janvier 12, 2008, 03:08:23 pm »
La lettre adressé à Sebas77ce par un(e) membre du Ministère de l'Emploi et de la Solidarité Social :

Nous avons pris connaissance de vos doléances et le Centre d'assistance au placement du ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale désire vous faire part des sources d'informations des statistiques publiées sur l'IMT (information sur le marché du travail).

Nous sommes désolés que vous ayez éprouvé des difficultés dans l'exercice de votre profession.  Malheureusement, nous ne pouvons régir le comportement des employeurs.  Cet aspect ne relève pas de notre ministère.  Toutefois, si vous vous sentez lésé dans vos droits d'employé, nous vous suggérons de communiquer avec la Commission des Normes du travail du Québec au numéro de téléphone sans frais 1 800 265-1414.

Quant aux statistiques publiées sur notre site, nous désirons porter à votre attention que, dans la majorité des cas, les informations proviennent de Statistiques Canada.  Nous tenons à souligner que, plus elles sont intégrées sur l'ensemble du Québec, plus elles sont fiables.  Cependant, puisqu'il s'agit de grandes moyennes, des écarts parfois importants peuvent apparaître lorsque nous les décomposons par région.

Afin de vous éclairer davantage, veuillez trouver ci-dessous de l'information pertinente sur l'origine de l'information diffusée sur  l'IMT.

Salaire:

Les données sur les salaires proviennent de deux sources.  "Le revenu annuel moyen d'emploi à temps plein de l'années 2000" vient du recensement de 2001.  Cette information sera mise à jour en 2008 avec les données récoltées lors du recensement de 2006.  Quant au "Salaire horaire au Québec 2004-2006", il s'agit d'une moyenne des trois années pour l'ensemble du Québec.  Ces données ont été récoltées suite à l'Enquête sur la population active de Statistiques Canada.

Emplois:

Les données "Personnes en emploi en 2006" proviennent de l'exercice des perspectives professionnelles réalisé par Emploi-Québec, Direction générale adjointe à la planification et à l'information sur le marché du travail des Directions régionales de la planification, du partenariat et de l'IMT (2007).

Professions en demande:

Cet exercice est réalisé deux fois par année, contrairement à celui des perspectives professionnelles qui lui s'étend sur une période de cinq ans.  Les sources sont les suivantes: Emploi-Québec, Direction générale adjointe à la planification, du partenariat et de l'IMT, la Commission des partenaires du marché du travail ainsi que la Direction du développement des compétences et de l'intervention sectorielle.

Veuillez noter qu'il est important d'apporter une attention particulière à la mention "précisions" qui accompagnent l'hyperlien  "Profession parmi les plus en demande actuellement" sur le site internet de l'IMT.  Ces précisions ont justement comme objectif d'informer sur les qualifications requises et les emplois spécifiquement concernés.  Dans plusieurs cas, il est également spécifié qu'il y a du roulement de main-d'oeuvre, ce qui est souvent associé à des difficultés reliées à cette profession, telles que les conditions de travail, les salaires, etc.

Le Centre local d'emploi de votre région peut s'avérer également une excellente ressource dans votre recherche d'emploi.  Malheureusement, comme nous ne connaissons pas votre lieu de résidence, vous pouvez vous rendre sur le site Internet à l'adresse www.emploiquebec.net afin de trouver les coordonnées du Centre local d'emploi le plus près de votre domicile. À cet endroit, cliquer sur "Services aux individus" et sélectionner l'option appropriée à gauche dans la page suivante.

Vous pourrez alors trouver l'adresse et le numéro de téléphone de votre Centre local d'emploi. S'il vous est impossible de trouver les coordonnées de celui-ci, vous pouvez nous contacter par téléphone au 1 866 640-3059 afin d'obtenir l'information.

Nous vous remercions d'utiliser le service de Placement en ligne.  Pour des informations supplémentaires, n'hésitez pas à nous contacter du lundi au vendredi, entre 8 h et 18 h, ou en tout temps par courriel ([email protected]).

Hors ligne sebas77ce

  • Newbie
  • *
  • Messages: 29
  • Sexe: Homme
    • Live Messenger (MSN) - sebas77ce@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Réaction au sondage!
« Réponse #13 le: avril 25, 2009, 10:26:04 pm »
Cher membre,

Je me souvenais plus de al création du sondage et ce qui m'a énormément surpris c'est le manque de participation au sondage. Vous avez fait une bonne lecture. La participation d'un employeur au sondage m'a surpris, surement qu'il avait un gros problème de recrutement à cause de mes trois employeurs précédant qui dormaient au gaz!  :D

J'aimerais les comentaires de cet employeur pour ainsi comprendre nos dificulté comune, l'incompréhension de ce métier dans tout les sens!

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
À propos du métier 2242-technicien de photocpieur
« Réponse #14 le: avril 29, 2009, 11:40:39 am »
Bonjour Sébastien,

Au moment d'écrire ce message, ton message a été lu plus de mille fois (1,224 fois, pour être exact).

Ce n'est pas rien.

Et pourtant, personne (à part nous deux) n'a pris le temps de s'exprimer. Ce problème majeur de participation se fait sentir le forum, au grand complet... comme si les lecteurs étaient gênés ou n'avaient rien à dire, ce dont je doute, évidemment.

J'invite tous les lecteurs à s'exprimer, surtout sur un sujet aussi bien étayé que celui-ci.

Et s'il y a un employeur qui vient faire son tour, son intervention sera lue avec beaucoup d'attention (sûrement des milliers d'autres fois, au cours des prochains mois).

Au plaisir de vous lire (et de vous relire)!

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!