septembre 27, 2020, 03:13:44 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: L'opium en Afghanistan  (Lu 1874 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
L'opium en Afghanistan
« le: février 26, 2007, 10:13:54 am »
Il faut trouver des solutions de rechange à la culture de l'opium en Afghanistan, dit May

Le Canada doit abandonner son rôle militaire non équilibré en Afghanistan

Le Canada doit abandonner son rôle militaire non équilibré en Afghanistan en faveur du développement et du déploiement de nouveaux efforts diplomatiques en vue d'instaurer un dialogue et une paix durable, a dit Elizabeth May, chef du Parti Vert du Canada.

Mme May demande au gouvernement de mettre en œuvre un plan stratégique pour lutter contre la production illicite d’opium.

« La survie de millions d'Afghans passe par la culture du pavot. Les troupes canadiennes ont promis aux cultivateurs locaux que leurs récoltes ne seraient pas détruites. La décision des États-Unis d'ignorer les recommandations canadiennes et de détruire les cultures de pavot mettent nos troupes en grand danger », a dit Mme May. « Nous devons commencer à appuyer des solutions de rechange qui aident les Afghans à gagner dignement leur vie et à s'affranchir des gros trafiquants et des groupes armés. »

Le Parti Vert appuie les recommandations du Senlis Council – un groupe de réflexion sur la politique internationale ayant des bureaux à Kaboul, Londres, Paris et Bruxelles – voulant que le Canada assume la direction de la mise en œuvre d'une stratégie globale pour sortir la population du cercle vicieux que représentent la production illicite d’opium et la violence qui bouleverse l'Afghanistan depuis de nombreuses décennies.

Le Senlis Council recommande que le Canada aide l'Afghanistan à développer des solutions de rechange durables à la culture du pavot et explore la possibilité de développer un marché de l'opium contrôlé pour dresser un mur entre les collectivités agricoles et les trafiquants d'héroïne. L'organisme non gouvernemental recommande également au Canada d'éviter la militarisation croissante de la politique de lutte contre la drogue en Afghanistan.

Le porte-parole du Parti Vert en matière de Relations internationales, David Chernushenko, a attiré l'attention sur les politiques abusives d'élimination du pavot faisant appel à l'utilisation d'herbicides qui constituent un risque pour la santé et qui sèment une famine dévastatrice et l'insécurité dans la région de Kandahar où le Canada est le seul responsable. « L'élimination forcée des cultures de pavot génère des appuis pour les Talibans et nourrit la colère de la population contre l'armée canadienne », a dit Chernuchenko.

Depuis 2002, 44 soldats canadiens et un diplomate ont été tués en Afghanistan, dont la majorité aux environs de Kandahar où la culture du pavot est la principale source de revenu. La réponse d'Ottawa a été d'accroître le budget militaire de 6 milliards de dollars pour les quatre prochaines années.

« Le déploiement des troupes de l'OTAN représente déjà une source de tensions en Afghanistan », a dit M. Chernushenko. « Les tactiques brutales et autoritaires ne font que menacer la relation de confiance nécessaire pour obtenir l'appui de la population et ainsi faciliter les négociations pour la paix et réduire la pauvreté dans ce pays ravagé par la guerre. »


Source: Site web du Parti Vert du Québec

gouvernement.qc.ca

L'opium en Afghanistan
« le: février 26, 2007, 10:13:54 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!