février 26, 2021, 08:12:47 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: L'ADQ voit au bien être de nos enfants  (Lu 1707 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
L'ADQ voit au bien être de nos enfants
« le: mai 15, 2008, 09:39:18 pm »
Qui voit au bien être de nos enfants?

Il faut se poser cette question à l'heure où les responsables en services de garde en milieu familial se font pourchasser par le fisc qui leur impose des conditions totalement déraisonnables.

Pendant que le Parti Libéral redouble d'arrogance et que les Péquistes ne prennent même pas la peine de participer au débat pour dénoncer le SCANDALE DES RAIDS DU FISC contre des femmes qui ne gagnent même pas le salaire minimum, il n'y a que l'ADQ qui prend des actions concrètes pour protéger à la fois ces femmes qui sont persécutées et les enfants sous leur garde.

Si n'avez pas encore entendu parler de François Bonnardel, il est grand temps de suivre ses nombreuses interventions en faveur des garderies en milieu familial et des enfants.

D'ailleurs, c'est le seul député de l'Assemblée nationale qui m'a fourni une réponse cohérente concernant le scandale qui a présentement cours, où des agents du fisc mettent en faillite des femmes qui opèrent de petites garderies dans leur domicile — une situation odieuse, s'il en est une.

Voici l'excellente réponse qu'il m'a acheminée:



  • Monsieur,


    Il me fait plaisir de donner suite à votre courriel du 7 mai dernier concernant les avis de nouvelles cotisations de Revenu Québec aux propriétaires de garderies en milieu familial. En tant que porte-parole de l'opposition officielle en matière de famille pendant un an, je suis bien au fait de la situation.

    Le 10 avril dernier, j'ai fait une conférence de presse conjointe avec l'Association des éducatrices et éducateurs en milieu familial à l'Assemblée nationale. En compagnie d'une cinquantaine d'éducatrices en milieu familial, j'ai dénoncé les négociations à sens unique de la ministre de la Famille, Michelle Courchesne, qui visent de façon mesquine à mettre de côté la garde en milieu familial. La nouvelle réglementation imposée et les nouvelles procédures minent l'autonomie des éducatrices et alourdissent considérablement leur tâche.

    Il est alarmant de penser qu'en 10 ans, le taux de participation des éducatrices en milieu familial du réseau a chuté de 78% à 46% parce qu'elles sont trop épuisées et oppressées par le modèle imposé par le gouvernement.

    La même journée, j'ai questionné la ministre Courchesne sur le sujet. La présidente de l'AÉMFQ s'est dite heureuse que la ministre reconnaisse leur travail mais malheureusement, la réponse n'a pas été plus élaborée que cela. Je vous invite d'ailleurs à lire la transcription de nos échanges.

    J'ai également profité de l'exercice de l'étude des crédits 2008-2009 pour questionner la ministre sur sa vision et ses intentions face à la garde en milieu familial. Elle s'est alors montrée plus compréhensive qu'auparavant. Elle a même affirmé qu'il était désormais exclu que les éducatrices en milieu familial aient à offrir des services pendant 11 heures. De plus, elle a reconnu que leurs revenus étaient peu élevés compte tenu du travail accompli. Si vous le souhaitez, vous pouvez lire la transcription de mes échanges (première série et deuxième série) avec la ministre Courchesne.

    Concernant plus précisément les nouveaux avis de cotisation qui ont été émis par Revenu Québec et Revenu Canada à plusieurs propriétaires de services de garde en milieu familial, nous avons également questionné le gouvernement la semaine dernière. Nous avons déploré les actions ridicules des ministères comme celle d'empêcher la déduction fiscale pour l'achat d'un tricycle sous prétexte qu'il pourrait servir au fils adolescent de la travailleuse.

    J'espère que ces commentaires vous éclaireront sur les positions de ma formation politique sur le sujet. Je vous remercie d'avoir pris le temps de nous écrire. Depuis ce matin, c'est ma collègue de Groulx, Mme Linda Lapointe, qui est responsable du dossier de la famille à l'aile parlementaire de l'ADQ. Soyez assuré qu'elle continuera à talonner la ministre pour que la garde en milieu familial soit un travail reconnu à sa juste valeur.

    Recevez, Monsieur, l'expression de mes sentiments les meilleurs.


    François Bonnardel
    Député de Shefford
    Whip en chef de l'opposition officielle
    Porte-parole en matière de la famille
    Membre de la Commission de la culture
    Hôtel du Parlement
    2e étage, bureau 2.219
    Québec (Québec)  G1A 1A4
    Téléphone : 418 643-2301
    Télécopieur : 418 643-1905



Si je recevais ce genre de réponse de la ministre de l'enfance, Michèle Courchesne, je serais comblé mais je dois me contenter de son indifférence.

Un gros merci à François Bonnardel pour son professionalisme qui surpasse de loin celui de l'arrogante pseudo-ministre de l'enfance, Michèle "aucun commentaire" Courchesne.

Si Mme Couchesne avait un iota de jugement, elle prendrait acte du terrible scandale qui a cours au lieu de tenter de noyer le poisson, en vain, bien sûr.
« Modifié: mai 15, 2008, 09:44:18 pm par editeur »

gouvernement.qc.ca

L'ADQ voit au bien être de nos enfants
« le: mai 15, 2008, 09:39:18 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!