septembre 22, 2020, 06:28:41 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Solde budgétaire: Le vérificateur général devra statuer  (Lu 1906 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Solde budgétaire

Le vérificateur général devra statuer

Le vérificateur général du Québec devra déterminer si le Québec est en déficit ou non. À la demande du Parti québécois (PQ) et de l'Action démocratique du Québec (ADQ) et malgré l'opposition des libéraux, l'Assemblée nationale a mandaté Renaud Lachance de déterminer le véritable solde budgétaire de l'État québécois.

Mercredi, le PQ a une nouvelle fois accusé le gouvernement Charest de camoufler le portrait réel de l'économie du Québec aux Québécois. Le critique péquiste en matière de finances, François Legault, a affirmé que la ministre des Finances, Monique Jérôme-Forget, cachait un déficit de près de 1,4 milliard de dollars, grâce à une modification à la Loi sur l'élimination du déficit et l'équilibre budgétaire.

Comme lors de la présentation du dernier budget, M. Legault reproche à Mme Jérôme-Forget d'utiliser notamment les profits d'Hydro-Québec pour éviter de plonger la province en déficit.

Le projet de loi 85, qui modifie la loi sur le déficit zéro, a été déposé la semaine dernière. Il permet à Québec de créer une réserve avec les profits de la société d'État pour éviter un déficit. Si le projet de loi est adopté, le Québec aurait un surplus de 556 millions de dollars au terme de l'actuel exercice financier du gouvernement.

La guerre des chiffres

Selon PQ, depuis son arrivée au pouvoir en 2003, le gouvernement Charest a accumulé des déficits réels totalisant 4,7 milliards de dollars.

  • « On vient demander aux parlementaires de légitimer une approche qui est inacceptable. [...] Je ne peux pas accepter de participer à une manigance pour effacer des déficits et se faire croire qu'on a des surplus accumulés », a déclaré M. Legault.

Le critique adéquiste en matière de finances, Gilles Taillon, a été moins virulent, mais veut aussi des explications. « On veut savoir quelle était la situation financière au 31 mars 2007, lorsque le gouvernement a appliqué les principes comptables généralement reconnus, à la demande du vérificateur général », a-t-il indiqué.

À cette date, a précisé M. Taillon, le Québec avait un déficit accumulé de près de 4 milliards de dollars et il faut savoir ce qu'il en est advenu.

Monique Jérôme-Forget a répliqué en disant qu'elle était très à l'aise avec les pratiques comptables appliquées lors des récents exercices financiers.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca


 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!