octobre 22, 2020, 06:53:47 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Crises cardiaques: Une enzyme doublement bénéfique  (Lu 557 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Crises cardiaques: Une enzyme doublement bénéfique
« le: septembre 13, 2008, 03:19:24 am »
Crises cardiaques

Une enzyme doublement bénéfique

Une nouvelle façon de traiter les effets d'une crise cardiaque vient d'être identifiée par des chercheurs américains de l'École de médecine de l'Université Stanford.

L'enzyme ALDH2, qui aide à éliminer l'alcool dans le corps, limite aussi les dégâts subis par les tissus du coeur, après une crise.

Cette recherche, menée sur des rats, a également permis d'identifier une petite molécule qui dope les effets de l'enzyme.

À terme, ces percées permettront la création de nouveaux traitements pour protéger le muscle cardiaque potentiellement victime d'un infarctus ou les personnes qui subissent des pontages coronariens.

  • Nous avons trouvé une voie totalement nouvelle pour limiter les dégâts provoqués par les radicaux libres, comme ceux qui se produisent au moment d'une crise cardiaque.

    — Daria Mochly-Rosen, Université Stanford

Les médecins savaient déjà que le coeur pouvait être conditionné pour résister aux dommages tissulaires résultant d'une crise. Ils savaient entre autres que les personnes qui consomment modérément de l'alcool subissent moins de détériorations cardiaques lors d'un infarctus que les non-buveurs. La raison demeurait inconnue.

Pour éclaircir cette zone d'ombre, les chercheurs ont testé les effets de l'alcool sur des rats programmés pour avoir une crise cardiaque et ont déterminé quelles enzymes étaient alors activées.

Ils ont fait la même expérience sur d'autres rats qui n'avaient pas été traités avec de l'alcool.

Les résultats

Les auteurs ont constaté que chez les animaux ayant pris de l'alcool, la production de l'enzyme ALDH2 a augmenté de 20%, ce qui a entraîné une réduction de 27% des dégâts occasionnés au muscle cardiaque.

  • Bien que cette enzyme ait été découverte il y a longtemps, nous savions seulement qu'elle neutralisait les molécules d'aldéhyde, sous-produit toxique de l'éthanol dans les boissons alcoolisées.

    — Daria Mochly-Rosen

Toutefois, les aldéhydes se forment également dans l'organisme quand les radicaux libres se trouvent en présence de molécules de graisse.

L'accumulation d'aldéhydes à l'intérieur des cellules endommage les mécanismes cellulaires et l'ADN, un processus observé dans de nombreuses maladies comme les affections cardiovasculaires, la maladie de Parkinson ainsi que dans le vieillissement de la peau sous l'effet du soleil.

L'équipe américaine a aussi découvert qu'une molécule appelée Alda-1 dopait l'action de cette enzyme protectrice.

Sa petite taille lui permettrait d'être aisément adaptée à la fabrication de médicaments, pensent les chercheurs.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Crises cardiaques: Une enzyme doublement bénéfique
« le: septembre 13, 2008, 03:19:24 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!