avril 19, 2021, 02:03:56 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Une première école primaire certifiée LEED  (Lu 1189 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Une première école primaire certifiée LEED
« le: septembre 24, 2008, 01:43:34 am »
Environnement

Une première école primaire certifiée LEED

La Commission scolaire de la Capitale a officiellement inauguré, lundi, l'école de la Grande Hermine.

Il s'agit de la première école primaire au Québec construite selon les exigences environnementales du système de certification LEED. La norme LEED signifie Leadership in Energy and Environmental Design. Elle a été développée aux États-Unis en 1998 et adaptée pour le Canada quelques années plus tard.

L'école de la Grande Hermine a été construite à la suite de la fermeture de l'école Stadacona, dans l'arrondissement de Limoilou. L'immeuble a coûté 7,3 millions de dollars, soit 1 million de plus que prévu. Toutefois, l'architecte François Moreau croit que l'investissement sera récupéré d'ici cinq ans grâce à l'économie d'énergie. Il explique que 98 % des matériaux provenant de la déconstruction de l'ancienne école ont été récupérés, et plusieurs mesures permettent aussi d'économiser jusqu'à 30 % d'énergie.

Pour les dirigeants de la commission scolaire, il s'agit d'un investissement à long terme. « Il y a un gain qui se fait au niveau de l'économie de l'énergie, et à long terme, ce n'est pas une école qui coûte plus cher », indique Martin Auger, le directeur de l'école.

Particularités écologiques de l'école

Pour être certifiée LEED, l'école de la Grande Hermine doit répondre à des critères environnementaux stricts. À part la récupération de matériaux, d'autres mesures ont été prises et tout a été pensé en fonction de l'économie d'énergie et du respect de l'environnement. « On a conservé les arbres d'origine, de gros arbres qui créent de l'ombrage à l'intérieur des classes. Encore là, on va chercher une économie pour rafraîchir nos locaux, et on conserve des arbres », explique Martin Auger.

De plus, lorsque les élèves entrent dans la classe, un détecteur de mouvement actionne le système d'éclairage et l'éteint lorsque le local se vide. Pour maximiser l'économie d'énergie, l'école dispose également d'un toit réfléchissant, et même d'une toiture végétale qui réduit l'absorption des gains solaires. Selon l'architecte Denis Blackburn, la terre agit comme un isolant de plus, et le bâtiment est construit afin que la chaleur des locaux soit récupérée pour le chauffage durant l'hiver.

La première école primaire certifiée verte du Québec n'a rien laissé au hasard, car même les tableaux noirs reprennent du service. « Les tableaux, ici, ce sont des tableaux noirs parce qu'ils contiennent une matière qui est plus proche d'une matière organique qu'un tableau blanc », signale Martin Auger.

L'éveil écologique

Le directeur de l'école explique que les 273 élèves qui fréquentent l'école seront sensibilisés aux gestes qu'ils peuvent faire pour l'environnement. « Avec le réchauffement de la planète, je trouve que ça peut aider d'avoir une école verte », souligne une élève. « L'école est écologique, ça nous incite à recycler et à faire attention », ajoute une autre.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Une première école primaire certifiée LEED
« le: septembre 24, 2008, 01:43:34 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!