mars 02, 2021, 05:18:23 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Vaccin contre le VPH: Des doutes subsistent  (Lu 978 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Vaccin contre le VPH: Des doutes subsistent
« le: octobre 28, 2008, 02:43:45 pm »
Vaccin contre le VPH

Des doutes subsistent

La campagne provinciale de vaccination des jeunes filles contre le virus du papillome humain (VPH) ne serait pas nécessaire, selon le Réseau québécois d'action pour la santé des femmes.

Cette vaste campagne de vaccination entreprise le 1er septembre dernier par le gouvernement du Québec vise à immuniser les jeunes Québécoises contre ce virus transmis sexuellement, susceptible de causer le cancer du col de l'utérus.

Or, selon la présidente du Réseau québécois d'action pour la santé des femmes, l'infirmière Claire Dubé, le VPH s'élimine naturellement du corps humain dans 90 % des cas d'infection. Ce qui relativise, selon elle, la nécessité de lancer une telle campagne de vaccination chez les jeunes filles dont elle évalue les coûts à 50 millions de dollars.

Le Réseau québécois d'action pour la santé des femmes ne met cependant pas en doute l'efficacité reconnue du vaccin Gardasil contre le virus du papillome humain.

Les effets du vaccin n'étant actuellement reconnus que pour une période de cinq ans, la présidente du réseau croit qu'il serait plus sage d'attendre la publication d'autres études sur ce vaccin.

L'infirmière signale également qu'en dépit du vaccin, le test PAP demeure encore le meilleur moyen de dépister les cancers du col de l'utérus.

À compter du 1er septembre 2008, le gouvernement du Québec administrera le vaccin Gardasil à toutes les jeunes filles de la 4e année du primaire et aux filles du 3e secondaire pour les prémunir contre le VPH qui a été reconnu comme l'un des facteurs importants dans le développement du cancer de l'utérus.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Vaccin contre le VPH: Des doutes subsistent
« le: octobre 28, 2008, 02:43:45 pm »

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
De sérieuses réserves à propos du vaccin contre le VPH
« Réponse #1 le: octobre 28, 2008, 03:15:05 pm »
L'article de Radio-Canada ne donne pas la pleine mesure du communiqué émis par le Réseau québécois d'action pour la santé des femmes.

Voici la version d'origine du communiqué que vous auriez dû lire...



Vaccination contre le VPH

Le RQASF déplore l'absence d'information critique sur le virus du papillome humain (VPH) et la campagne de vaccination massive qui débutera cet automne. Il a plusieurs fois émis son opinion à ce sujet. Trois communiqués de presse ont été publiés.

Déjà en septembre 2007, le RQASF publiait un communiqué sur la nécessité d'un moratoire sur le programme de vaccination contre le virus du papillome humain (VPH). (Lire le communiqué)

En décembre 2007, le RQASF commentait la sortie du rapport du Comité sur l'immunisation du Québec qui, malgré ses recommandations, renforçait la nécessité d'un moratoire sur la campagne de vaccination contre le VPH. Ce communiqué est publiée conjointement avec la Fédération du Québec pour le planning des naissances, le Réseau canadien pour la santé des femmes et Action pour la protection de la santé des femmes. (Lire le communiqué)

Et enfin, en avril 2008, la Fédération du Québec pour le planning des naissances, le Regroupement des maisons de jeunes du Québec, le Réseau canadien pour la santé des femmes et le RQASF publiaient un communiqué de presse qui témoignait de la déception des groupes de femmes et de jeunes face à l'annonce du gouvernement du Québec. La campagne de vaccination sera effective dès septembre 2008 dans les écoles primaires et secondaires du Québec. (Lire le communiqué)

  • À lire aussi, les recommandations (télécharger en format .pdf)sur la campagne de vaccination du Conseil du statut de la femme, publiées en décembre 2007.

  • Plusieurs informations et documents sont aussi disponibles sur le site web de la Fédération du Québec pour le planning des naisssance.

  • et sur le site Passeport Santé: "VPH: le vaccin ne fait pas l'unanimité"

Suggestions de lecture:


Nous vous proposons de visiter régulièrement cette rubrique. D'autres informations seront ajoutées très prochainement sur la campagne de vaccination du VPH.



C'est pas mal moins "soft" que la nouvelle épurée dans "les grands médias" qui, de toute évidence, ne veulent pas offusquer leurs gros annonceurs, dont Merck, le propriétaire de la marque Gardasil.

Il faut se rappeler qu'environ 50% des revenus des "grands médias" viennent (directement ou non) des grandes compagnies pharmaceutiques alors ça explique, en partie, pourquoi ils ont tant de difficulté à les critiquer ouvertement.

En tant que citoyens, il faut se méfier des vaccins "forcés" comme le Gardasil parce qu'ils n'ont pour objectif que d'enrichir les transnationales du domaine pharmaceutique.

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!