février 25, 2021, 07:29:14 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Une sénatrice libérale en disgrâce  (Lu 1995 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Une sénatrice libérale en disgrâce
« le: octobre 28, 2008, 08:23:30 pm »
Parti libéral du Canada

Une sénatrice libérale en disgrâce

Les mauvaises nouvelles se succèdent pour la sénatrice libérale Céline Hervieux-Payette. Elle devrait être démise mercredi de son poste de leader du Parti libéral du Canada (PLC) au Sénat.

C'est le Néo-Écossais James Cowan qui est pressenti pour lui succéder. La nouvelle devait être annoncée lundi, mais le chef Stéphane Dion temporise encore pour des raisons inconnues.

Mme Hervieux-Payette attend aussi la décision de son chef quant à son avenir comme lieutenante du parti au Québec.

M. Dion devrait se prononcer mercredi sur le sort de sa sénatrice, mais aussi sur l'avenir de son équipe.

Par un vote serré de 16 contre 12, les membres du Conseil de direction du Parti libéral du Canada, section Québec, ont demandé lundi soir l'abolition temporaire du poste de lieutenant, jusqu'à l'élection d'un nouveau chef.

Mme Hervieux-Payette avait déjà indiqué qu'elle n'avait pas l'intention d'abandonner son poste tant que son chef ne lui demanderait pas de le faire.

De toute manière, l'exécutif ne peut à lui seul exiger sa destitution. C'est le chef du parti qui doit prendre la décision.

Selon le président du PLC au Québec, Robert Fragasso, les décisions de lundi soir ne visaient pas nécessairement Mme Hervieux-Payette. « Nous n'avons pas personnalisé la discussion », a-t-il dit.

Lutte des clans

En entrevue à La Presse canadienne, Mme Hervieux-Payette a laissé entendre qu'elle était victime de la division de son parti, déchiré entre plusieurs camps en perspective de la course à la succession de M. Dion.

  • Ça fait 30 ans que je suis dans le parti. Je n'ai jamais vu une division semblable [au sein du PLC].

    — Céline Hervieux-Payette

Sans citer de noms, elle a reproché à ses détracteurs d'avoir refusé de travailler à la dernière campagne électorale, car, selon elle, ils étaient encore amers de ne pas avoir vu leur candidat élu à la tête du parti.

« Plusieurs de ces personnes-là n'ont pas travaillé à la campagne électorale. Plusieurs de ces personnes-là n'ont pas aidé les candidats dans les comtés », a-t-elle dit.

Tout au cours de son mandat comme numéro deux au Québec, amorcé en janvier 2007, la sénatrice a pris de nombreuses décisions qui n'ont pas fait l'unanimité. Plusieurs libéraux jugeaient qu'elle avait des comptes à rendre à la suite de la piètre performance du parti au scrutin du 14 octobre dernier. Les libéraux n'ont récolté que 14 des 75 sièges du Québec à la Chambre des communes.

« Je suis satisfaite du rendement que j'ai donné », s'est défendue pour sa part Mme Hervieux-Payette.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Une sénatrice libérale en disgrâce
« le: octobre 28, 2008, 08:23:30 pm »

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Céline Hervieux-Payette reste
« Réponse #1 le: novembre 05, 2008, 01:57:12 pm »
PLC

Hervieux-Payette reste

Radio-Canada a appris que le chef du parti libéral fédéral, Stéphane Dion, a choisi de maintenir en poste sa lieutenante au Québec, la sénatrice Céline Hervieux-Payette.

Cette décision risque de susciter de vives réactions au sein de l'exécutif québécois du parti qui, lundi dernier, a formellement demandé au chef de la démettre de ses fonctions, en suspendant le poste de lieutenant jusqu'à l'élection d'un nouveau chef.

Par un vote serré de 16 contre 12, les membres du Conseil de direction du parti, section Québec, avaient demandé l'abolition temporaire du poste de lieutenant, jusqu'à l'élection d'un nouveau chef.

Selon nos sources Céline Hervieux Payette se concentrera sur le financement du parti, alors que c'est le député de Saint-Léonard, Massimo Pacetti, qui héritera du rôle d'organisateur en chef.

La décision du chef libéral devrait être confirmée par communiqué plus tard dans la journée.


Source: Site web de Radio-Canada

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!