septembre 24, 2020, 11:00:14 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Pluie d'accusations pour O de Mer Propulsion  (Lu 1658 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Pluie d'accusations pour O de Mer Propulsion
« le: novembre 03, 2008, 01:20:24 pm »
Autorité des marchés financiers

Pluie d'accusations pour O de Mer Propulsion

L'Autorité des marchés financiers (AMF) entreprend une poursuite au pénal contre cinq hommes d'affaires de l'entreprise O de Mer Propulsion inc. contre qui elle réclame une amende de 3,8 millions de dollars et une peine d'emprisonnement pour l'un d'eux.

O de Mer Propulsion est une petite entreprise de Sainte-Adèle, dans les Laurentides, qui commercialisait de l'eau de mer en bouteille ainsi qu'un produit naturel du nom d'Embruns. Ce produit, qu'on vendait en prétendant qu'il contribuait à guérir des plaies, a été retiré par Santé Canada en raison de sa haute teneur en bactéries nocives qui pouvaient, au contraire, provoquer de graves infections.

Dans sa poursuite, l'AMF dépose 346 chefs d'accusation contre les cinq associés de cette firme à qui elle reproche, entre autres, d'avoir soutiré plus de un million de dollars à 76 petits investisseurs, en violation de plusieurs règles de la Loi sur les valeurs mobilières.

Jacques Savoie, Gérard Nolet, Jean-François Laroche, Jean-Louis Poirier et Luc Bissonnette sont notamment accusés d'avoir vendu des actions et opérés des placements sans avoir publié de prospectus, d'avoir agi à titre de courtiers sans être inscrits à ce titre auprès de l'AMF ou encore d'avoir promis des rendements hypothétiques aux investisseurs sur des titres qu'ils leur vendaient illégalement.

Selon Sylvain Théberge, de l'Autorité des marchés financiers, pour vendre les actions de leur entreprise, les accusés, dont trois étaient actionnaires principaux, organisaient des réunions d'investisseurs potentiels à qui ils faisaient miroiter des rendements importants.

On apprend aussi dans des documents de l'AMF que les accusés vendaient des actions à ces investisseurs en toute illégalité au prix de 25 ¢ chacune en leur disant que bientôt, un grand investisseur allait racheter ces actions au double du prix.

Plusieurs des 76 investisseurs floués dans cette affaire leur ont confié des dizaines de milliers de dollars qu'ils n'ont jamais revus puisque O de Mer Propulsion a fermé ses portes depuis. Les cinq hommes impliqués dans cette affaire auraient empoché plus de 1,3 million de dollars par ce procédé frauduleux.

Outre l'amende de 3,8 millions de dollars, l'AMF réclame aussi dans sa poursuite une peine de prison pour le consultant de Shawinigan Jean-François Laroche, qui en est à sa deuxième poursuite du genre.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Pluie d'accusations pour O de Mer Propulsion
« le: novembre 03, 2008, 01:20:24 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!