octobre 26, 2020, 12:59:54 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Sept-Îles: Convaincre des bienfaits de l'uranium  (Lu 1578 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Sept-Îles: Convaincre des bienfaits de l'uranium
« le: mai 25, 2009, 12:19:24 am »
Sept-Îles

Convaincre des bienfaits de l'uranium

À Sept-Îles, le forum citoyen sur l'uranium organisé par la Conférence régionale des élus de la Côte-Nord s'est conclu vendredi avec une session sur l'acceptabilité sociale de cette industrie.

Un chef autochtone et un représentant du gouvernement de la Saskatchewan, la seule province qui extrait de l'uranium au pays, sont venus expliquer comment l'industrie est acceptée par la population de leur province.

Selon le gouvernement de la Saskatchewan, 80 % des habitants de cette province soutiennent l'industrie de l'uranium.

Le représentant du gouvernement, Keith Cunningham, a expliqué que l'acceptabilité sociale de l'uranium passe, entre autres, par une réglementation serrée au niveau environnemental et par une démonstration du respect des normes par les exploitants.

Keith Cunningham a surtout insisté sur l'importance de maintenir une communication proactive, honnête et transparente avec les citoyens sur les divers aspects de l'uranium.

Rappelons que le représentant du gouvernement de la Saskatchewan a cependant refusé d'accorder une entrevue à Radio-Canada, parce que celle-ci n'avait pas été préapprouvée et que les questions n'avaient pas été soumises à l'avance.

Une industrie génératrice d'emplois

De son côté, le chef du Grand Conseil de Prince Albert, qui regroupe plusieurs nations autochtones de la Saskatchewan, accorde également son soutien à l'industrie de l'uranium. Celle-ci apporte de nombreux emplois aux peuples autochtones, dit Don Deranger.

Ce dernier croit qu'il faut simplement trouver un équilibre entre les avantages de l'industrie et les répercussions sur l'environnement.

M. Deranger fait d'ailleurs confiance à la réglementation en vigueur et croit que les nouvelles technologies réduisent les risques pour l'environnement.

Des citoyens de Sept-Îles présents au forum sur l'uranium continuent tout de même de s'interroger les bienfaits de l'uranium pour le Québec.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Sept-Îles: Convaincre des bienfaits de l'uranium
« le: mai 25, 2009, 12:19:24 am »

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Les dangers de l'uranium, à Sept-Îles ou ailleurs
« Réponse #1 le: mai 25, 2009, 12:41:15 am »
C'est tellement poétique de prétendre qu'il faut trouver un équilibre entre les avantages de l'industrie et les impacts sur l'environnement.

Quelle grandeur d'âme qu'ont ces industrialistes de se soucier ainsi de l'environnement.

Mais le problème principal, celui au centre de tout, c'est que l'uranium et ses usages ne nuisent pas qu'à l'environnement. Ils nuisent aussi à l'homme et tout ce qui supporte la vie de l'homme.

Ça, les délégués saskatchewanais n'en parleront sûrement pas!

À propos de la toxicité et de la radiotoxicité de l'uranium disons simplement que la dose létale pour l'homme semble être de quelques grammes.

Est-ce que vous voulez vraiment exposer toute la population de la Côte-Nord à ce métal lourd radioactif qui s'attaque directement à l'ADN de l'homme et cause des mutations génétiques irréversibles, nous faisant perdre des pans entiers de notre bagage génétique, essentiel à notre survie, sur Terre.

Et les gens de l'industrie ont le culot de débarquer au Québec pour nous dire qu'ils se soucient d'environnement? Qu'ils cherchent un équilibre entre leurs profits et l'avenir de l'homme? Qu'entre leur gros chèque de paie et l'extinction de la race humaine, il faut considérer leur chèque de paie?

Non, mais...

Ça prend vraiment du front tout le tour de la tête.

Si en Saskatchewan, des gens s'enrichissent de l'uranium, tant mieux pour eux.

Au Québec, on préfère le développement durable, le tourisme, l'agriculture biologique et l'intelligence supérieure de laisser dans le sol CE QU'ON NE PEUT PAS CONTRÔLER, ce qui n'est absolument pas compris, en Saskatchewan.

Toxicité, radiotoxicité et reprotoxicité.

C'est de ça que vous voulez entendre parler, à l'avenir, au Québec?

C'est ça, le "beau pays" que vous laisser aux enfants québécois qui devront voir naître des monstres difformes au lieu d'enfants normaux? En Irak, depuis que l'armée américaine y a fait pleuvoir des centaines de millions de tonnes de munitions "enrichies" d'uranium défraîchi (de 20 ans sur une demi-vie de quelques 4 millions d'années), le nombre de naissances "anormales" a explosé au point d'être devenu l'endroit sur la planète où il y en a le plus!

L'uranium, ça ne meurt jamais.

En fait, oui.

Une fois sorti du sol, l'uranium devrait cesser d'être toxique et radioactif dans quelques 8 millions d'années.

Vous allez être là, dans 8 millions d'années, vous?

Trouvez-vous ça "cool" de sortir de l'uranium du sol pour produire de l'électricité pendant 1 semaine (avec une barre d'isotope) pour ensuite avoir à gérer cette radiotoxicité pendant des millions d'années?

Arrêtez de croire les industrialistes opportunistes qui essaient de nous convaincre que le poison a tout à voir avec le "développement", l'avenir et la prospérité. C'est une tissu de mensonges!

Les Québécois vont regretter amèrement d'avoir extrait l'uranium, s'ils ont la mauvaise idée d'en arriver là. Le combat pour notre santé et celles des générations qui nous suivront a lieu maintenant. C'est à nous de dire NON à l'uranium et oui aux énergies propres.

L'humanité doit éviter de jouer avec ce qu'elle ne contrôle pas.

Et au Québec, ce sont des étrangers qui viendraient sortir le poison de la terre pour le disséminer partout, malgré eux. Une fois sorti du sol, l'uranium contamine À VIE tout ce avec quoi il vient en contact, à une distance plus ou moins grande, selon sa radioactivité.

Le sol, l'air, l'eau.

Tout y passe.

Les plantes, les animaux et bien sûr, les hommes.

Bonne chance à ceux qui seront assez imbéciles pour sortir l'uranium du sol, où il se trouve actuellement. Ce sera la preuve finale de leur ignorance.

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!