février 23, 2020, 10:05:08 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Régis Labeaume en campagne  (Lu 2779 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Régis Labeaume en campagne
« le: octobre 09, 2009, 10:17:28 am »
Ça ne fait qu'environ deux (2) ans que Régis Labeaume agit à titre de maire de Québec et le 1er novembre 2009, il sollicitera un mandat de quatre (4) ans, auprès des citoyens.

Son équipe et lui ont de nombreuses choses à dire aux citoyens.

Ce fil de discussion retracera ses principaux discours de campagne, tels que publiés dans son site web (probablement temporaire) — il sera intéressant de relire ces textes, dans quelques années.

Bonne lecture!

gouvernement.qc.ca

Régis Labeaume en campagne
« le: octobre 09, 2009, 10:17:28 am »

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Régis Labeaume: Une administration municipale exemplaire
« Réponse #1 le: octobre 09, 2009, 10:19:28 am »
Une administration municipale exemplaire au moyen de pratiques plus efficaces et plus efficientes

Québec, le 2 octobre 2009 – Le président d’Équipe Labeaume et candidat à la mairie, Régis Labeaume, a rendu publiques aujourd’hui les mesures qu’il entend mettre de l’avant afin que l’administration de la Ville de Québec devienne une administration exemplaire au moyen de pratiques plus efficaces et plus efficientes et ce, d’ici la fin du prochain mandat.

Au cours des deux dernières années, les actions posées visaient à enclencher un début de modernisation de l’appareil administratif dans le but de générer des économies importantes grâce à une révision des façons de faire. « Le temps est venu, a-t-il dit, de raffiner notre plan d’action afin, d’une part, d’améliorer les services à la clientèle et, d’autre part, de s’inspirer des meilleures pratiques nord-américaines ou européennes pour que la gestion de notre ville migre de la performance vers l’excellence. »

Amélioration des services à la clientèle

Pour y arriver, le candidat à la mairie propose d’entreprendre trois importants chantiers :

  • mise en place d’une nouvelle procédure de gestion des requêtes à la ville inspirée d’un vrai système de relation client, comme il en existe dans les entreprises de classe mondiale;
  • implantation d’une ligne téléphonique 311 (guichet unique) pour permettre au citoyen de suivre sa requête;
  • implantation d’un site Internet offrant des services en ligne opérationnels.

Ces trois chantiers permettront de métamorphoser les centres de services existants les transformant en des centres de contacts clients où le citoyen et le service sollicité pourront interagir en temps réel, et ce, dans tous les modes d’accès (face à face, téléphone, Internet, courriel,etc.) « L’accès facilité à nos services, la simplification des démarches pour nos citoyens et la flexibilité des moyens demeurent au cœur de nos préoccupations pour les années à venir et nous y consacrerons le temps, l’énergie et les ressources qu’il faut pour atteindre nos objectifs » a soutenu monsieur Labeaume.

Instauration de mesures de performance

Améliorer les services, c’est une chose, mesurer la performance de l’organisation qui offre ces services, c’est autre chose. Plusieurs techniques sont actuellement utilisées pour mesurer la démarche d’amélioration :

  • vérification du taux d’adhésion des employés;
  • sondages externes auprès des citoyens;
  • monitoring des boîtes vocales;
  • utilisation de la technique du client mystère.

Pour Régis Labeaume, le temps est venu de passer à une autre étape, voire à une autre vitesse. « Si je suis réélu, j’ai l’intention, a-t-il annoncé, d’instaurer la pratique de reddition de comptes. Ainsi, à compter de 2010, tous les gestionnaires de direction devront rendre compte de leurs activités et de leurs façons de faire devant le comité exécutif. »

Afin d’atteindre les standards les plus élevés, des mandats d’audit complet des pratiques de gestion de la ville seront confiés à des firmes privées et/ou au vérificateur général de la Ville dans le but de pousser plus loin l’analyse des 22 services administratifs. En plus de dresser un constat de la situation actuelle, ces études viseront à identifier, chez des entreprises privées ou des organismes gouvernementaux, les meilleures pratiques qui permettront à l’administration, dans sa globalité ou dans la prestation de services spécifiques, d’atteindre l’excellence.

Finalement, les 22 services seront dotés d’un tableau de bord (indicateurs de performance) qui facilitera l’évaluation des préoccupations en matière de gestion, comme : la satisfaction des citoyens, la fiscalité et les finances publiques, la motivation des employés, etc. En fait, 13 préoccupations seront mesurées à partir de 44 indicateurs. Les résultats obtenus seront rendus publics sur le site Internet de la ville, régulièrement mis à jour, afin de permettre de comparer l’efficacité d’un service ou d’un arrondissement par rapport à un autre service ou à un autre arrondissement.

« Nous avons donné un premier tour de roue, la modernisation est bien enclenchée. Il nous faut maintenant poursuivre notre quête vers l’excellence en mobilisant tous les employés autour de cet objectif », a conclu le candidat à la mairie.

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Régis Labeaume: Maintenir le cap avec l’Équipe Labeaume
« Réponse #2 le: octobre 09, 2009, 10:20:29 am »
Maintenir le cap avec l’Équipe Labeaume

Il y a deux ans, je me suis présenté à la population de Québec dans le contexte bien particulier que vous connaissez tous et toutes. Dès le lendemain de mon élection, le 2 décembre 2007, je me suis mis au travail pour parer à la plus urgente de toutes les tâches : faire de notre 400e anniversaire un succès dont nos enfants pourraient se souvenir avec le sourire. Nous avons réussi ce pari, collectivement, et au-delà de toutes les attentes possibles.

Lors de cette élection, j’ai pris des engagements de différentes natures, mais qui convergeaient tous vers un même objectif global : faire de notre ville la plus performante et la plus attrayante du pays. Avec une équipe qui s’est construite au fil des mois, nous avons livré un bilan dont nous pouvons aujourd’hui nous enorgueillir, de telle façon que nous nous présentons à nouveau devant la population, cette fois-ci pour un mandat complet, la tête haute et sans aucune gêne.

Permettez-moi de rappeler quelques réalisations qui ont parsemé nos quelque 20 derniers mois à l’hôtel de ville de Québec.

Nous avons modernisé l’administration municipale en la rendant plus performante et plus flexible, notamment en élaborant un cadre financier pour guider les élus, en diminuant le nombre de conseillers municipaux et d’arrondissements et en reprenant, une fois pour toutes, le contrôle sur la masse salariale. De plus, nous avons procédé à un gel d’embauche et à un programme d’abolition de 550 postes, soit 10 % du total des postes existants à la Ville, ce qui générera une économie de 35 millions $ au cours des cinq prochaines années et, par la suite, récurrente annuellement. Finalement, nous avons signé de nouvelles conventions collectives avec la majorité de nos employés, dans le respect de la capacité de payer des contribuables.

Nous avons amélioré l’équité dans les services entre les arrondissements, en amendant la politique de déneigement, en instaurant des gratuités dans la pratique de la baignade et du patinage et en améliorant le financement des centres communautaires de loisirs fédérés.

Nous avons agi pour favoriser l’activité physique chez les jeunes et les adultes, en adoptant un ambitieux plan de rénovation des arénas de 50 M $, en participant financièrement à la construction du nouveau PEPS et en construisant et en planifiant de nouveaux équipements sportifs municipaux de qualité et accessibles à tous (arénas, stades intérieurs de soccer, terrains de soccer synthétiques, piscine Saint-Jean-Eudes, etc.).

Si le corps doit être sain, il faut aussi nourrir l’esprit. Nos artistes diraient certainement qu’il faut nourrir l’âme. Nous avons donc investi dans les équipements culturels de Québec, en créant la Maison de la littérature, en mettant en branle le projet de rénovation de la Maison Loyola et en bonifiant l’entente avec le gouvernement du Québec pour stabiliser le financement d’organismes culturels, stimuler la création et développer de nouveaux publics.

Nous avons aussi choisi de donner un coup de pouce supplémentaire à la relève artistique de Québec. Nous avons mis sur pied un nouveau programme « Première ovation », nous avons créé avec d’autres l’École nationale en divertissement interactif, nous accueillerons en 2011 pour la première fois au Canada Placido Domingo en tant que parrain d’un nouveau festival international d’opéra, le seul au pays. Enfin, nous travaillons d’arrache-pied pour faire vivre le projet Saint-Roch Technoculturel. Et dans le but de faire de Québec une destination festive permanente - du moins pour les cinq prochaines années – nous avons signé une entente avec Robert Lepage pour le Moulin à images et avec le Cirque du Soleil pour un spectacle urbain inédit Les chemins invisibles.

Parce que nous souhaitons plus que tout léguer une ville plus propre et plus verte, notre ville a résolument pris le virage du développement durable. Des édifices et des projets verts se multiplient un peu partout sur le territoire (Cité Verte-SSQ, Le Delta-La Capitale MFQ, Place de l’Escarpement-Immostar), nous avons lancé un comité sur la mobilité durable pour repenser les modes de déplacement des personnes et l’aménagement du territoire, deux éléments qui sont selon nous intimement liés, et nous avons lancé le plus important chantier de rénovation urbaine de l’histoire de notre ville : un plan d’investissement en infrastructures sur 15 ans de 7 milliards $ dont 2,5 milliards $ pour de nouvelles initiatives.

Si l’année 2008 fut celle de toutes les célébrations, l’année 2009 fut l’occasion de consolider notre capital festif, pour faire durer le plaisir, bien sûr, mais surtout pour continuer à engranger les retombées économiques majeures d’événements qui sont réussis et qui sont rassembleurs. Nous nous sommes donc donné les moyens de faire perdurer les retombées économiques, en mettant sur pied un fond événementiel récurrent, auquel les commerçants de Québec et le gouvernement du Québec ont cru bon de participer financièrement. Nous avons sauvé pour les années à venir le Red Bull Crashed Ice. Nous avons aussi augmenté les revenus d’ExpoCité en assurant l’agrandissement du Centre de foires, un élément clé dans l’offre touristique régionale.

Si nous voulons une ville plus riche, nous devons aussi travailler pour avoir une ville plus juste. En 2008 et 2009, nous avons eu le plaisir d’annoncer avec le gouvernement du Québec la construction de 900 logements sociaux, un record. Nous travaillons aussi actuellement sur un plan d’action afin de contrer la pauvreté et l’exclusion.

Nous n’avons pas chômé ces derniers 20 mois; en fait, nous avons travaillé très très fort. Et nous avons réalisé tout cela en alignant les comptes de taxes sur l’IPC, pour que les augmentations restent aussi faibles que 1,9 % en 2008 et 2,3 % en 2009.

La population de Québec est fière de sa ville comme elle ne l’a peut-être jamais été dans son histoire.

Nous croyons sincèrement avoir contribué à cette fierté retrouvée, mais il n’est pas question que ce sentiment s’essouffle.

Si les deux dernières années ont été bien remplies pour Québec, croyez-moi, vous n’avez encore rien vu. Si je me présente pour la première fois à la population avec une équipe complète pour obtenir un mandat complet, c’est que nous avons du pain sur la planche pour atteindre nos objectifs. Ces objectifs sont ambitieux mais depuis deux ans, pour Québec, si vous me permettez l’expression « only sky is the limit » !

Vous savez ce que j’ai fait dans les derniers mois. Vous savez de quel bois je me chauffe. Une campagne électorale est généralement l’occasion de présenter un programme pour la durée d’un mandat. Je n’aime pas beaucoup me plier aux conventions, comme vous l’avez aussi sûrement remarqué. J’invite donc la population de Québec à faire un saut dans le temps avec moi, pour imaginer la ville que nous voulons DANS 15 ANS, pas seulement dans quatre ans. La ville de Québec n’évolue pas au rythme des mandats politiques, ma vision non plus.

Pour y arriver, je sollicite un mandat fort, entouré d’une équipe cumulant des expériences personnelles et professionnelles exceptionnelles qui contribueront à faire de la ville de Québec la plus attrayante et la plus performante au pays. Cette équipe, j’en suis très fier et c’est en me sentant entouré de travailleurs infatigables et volontaires que je me présente à vous.

Tout cela, finalement, parce que nous voulons que l’Équipe Labeaume soit une équipe qui agit autrement!

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Régis Labeaume: Cinq nouvelles recrues joignent l’Équipe Labeaume
« Réponse #3 le: octobre 09, 2009, 10:23:02 am »
Cinq nouvelles recrues joignent l’Équipe Labeaume

À quelque trois semaines du déclenchement des élections, l’Équipe Labeaume affiche complet. En effet, le président de la formation a présenté aujourd’hui cinq nouvelles recrues. Il s’agit de :

  • Mme Line-Sylvie Perron, district du Vieux-Québec–Montcalm – Arrondissement de La Cité - Limoilou
  • Mme Claude Thibault, district de Saint-Sacrement–Belvédère – Arrondissement de La Cité - Limoilou
  • Mme Chantal Gilbert, district des Faubourgs – Arrondissement de La Cité - Limoilou
  • Mme Suzanne Verreault, district de Sylvain-Lelièvre – Arrondissement de La Cité - Limoilou
  • M. Jean Guilbault, district Laurentien – Arrondissement de Sainte-Foy – Sillery – Cap-Rouge

À l’instar des autres membres de l’équipe, ces nouvelles figures proviennent de divers horizons tels le milieu des affaires, des arts, de la culture, de la politique et de l’agronomie. La conjugaison de leurs talents et de leurs champs d’intérêts multiples apportera, de l’avis du président d’Équipe Labeaume, une couleur et une énergie particulières à sa formation politique. « Avant d’être des candidats, a-t-il poursuivi, ces femmes et cet homme sont des gens de conviction et d’engagements, désireux de contribuer au développement de leur ville et à la promotion des intérêts des citoyens de leur district respectif.
« Modifié: octobre 09, 2009, 11:21:58 am par editeur »

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Régis Labeaume: Une première historique à Québec et peut-être…
« Réponse #4 le: octobre 09, 2009, 10:23:59 am »
Une première historique à Québec et peut-être…



Avec l’annonce de quatre nouvelles candidatures féminines, l’Équipe Labeaume présentera donc 16 femmes et 11 hommes lors de l’élection de novembre prochain. Une première à Québec, à coup sûr, peut-être même au Québec, voire au Canada, et ce, tous paliers confondus!

Pour le président de cette formation politique, il s’agit d’un tour de force dont il se réjouit. « Il s’agit, a-t-il déclaré, d’un point tournant dans la politique municipale de notre région car la dynamique qu’elles insuffleront à la campagne électorale sera différente de ce que nous avons connu à ce jour. » Le président d’Équipe Labeaume se dit heureux qu’autant de candidats de valeur représentent sa formation car, a-t-il dit, « depuis mon arrivée en politique j’ai toujours souhaité faire les choses différemment et, avec l’appui de ces femmes et de ces hommes, voilà une preuve éclatante que c’est possible de réfléchir et d’agir autrement ».

Régis Labeaume espère que ce clin d’œil historique incitera la population à appuyer son parti qui regroupe des hommes et des femmes animés par un désir de défendre et de promouvoir les intérêts de leurs électeurs et de la région.

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Régis Labeaume: 5 bonnes raisons d’appuyer l’Équipe Labeaume
« Réponse #5 le: octobre 09, 2009, 11:17:48 am »
5 bonnes raisons d’appuyer l’Équipe Labeaume

  • Donner un mandat fort à un maire dont le leadership et le dynamisme sont reconnus et qui font l’envie de tous.
  • Élire une équipe de qualité, formée de femmes et d’hommes dévoués, audacieux et créatifs, ayant à coeur les intérêts de leurs concitoyens.
  • Contribuer à faire de Québec la ville la plus performante et la plus attrayante au pays et faire de notre ville une référence et un modèle dans toutes les facettes de la vie citoyenne.
  • Participer à construire une ville qui pourra s’enorgueillir de posséder des infrastructures de qualité en matière de loisir, de sport, de culture, de vie communautaire, de transport en commun et de développement durable.
  • Modifier la culture des partis politiques municipaux par l’instauration d’une formation politique non traditionnelle dont les membres, les candidates et les candidats, valorisent d’abord les intérêts de leurs concitoyens plutôt qu’une ligne de parti.

Faire les choses autrement, voilà ce que propose l’Équipe Labeaume !

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Régis Labeaume: Bilan de l’année 2008
« Réponse #6 le: octobre 09, 2009, 11:20:53 am »
Bilan de l’année 2008

Chers amis et collaborateurs,

Voilà bientôt un an, vous avez contribué à faire de moi le Maire de la ville de Québec. Depuis ma décision de me présenter à la Mairie, annoncée officiellement le 4 octobre 2007, ma principale préoccupation a été de répondre aux besoins et aux attentes des citoyens de la ville de Québec, et ce, dans le respect de leur capacité de payer. C’est dans cette optique que j’ai pris les engagements suivants :

  • faire de Québec une ville plus performante et plus attrayante;
  • reprendre le contrôle de la masse salariale par un gel de l’embauche et par l’abolition d’un poste de retraité sur deux au cours des cinq prochaines années;
  • rénover les infrastructures sportives;
  • faire de Québec la ville de la relève culturelle au pays;
  • augmenter le financement des organismes communautaires;
  • diminuer le nombre de conseillers municipaux et le nombre d’arrondissements;
  • simplifier les relations d’affaires avec les promoteurs immobiliers.

Un bilan convaincant

Depuis mon élection, le 2 décembre 2007, mes engagements se sont concrétisés de la façon suivante :

  • lancement de 24 chantiers pour moderniser et rendre plus flexible l’administration. L’un de ces chantiers porte sur un réaménagement de la politique de gestion des ressources humaines dont l’objectif est d’abolir 500 postes sur une période de cinq ans, ce qui permettra à la Ville d’économiser 35 millions $ par année;
  • injection de 50 millions $ sur une période de cinq ans pour rénover nos arénas laissés à l’abandon;
  • mise en place du programme Première Ovation destiné à favoriser l’éclosion de jeunes talents d’ici et d’ailleurs;
  • création de l’École nationale de divertissement interactif, une première au Canada;
  • injection de 600 000 $ additionnels pour cette année et d’un montant de 1 200 000 $, à compter de 2009, pour consolider l’action de groupes communautaires;
  • lancement d’un appel d’offres pour la construction en PPP de deux glaces à Beauport;
  • investissement majeur pour la construction de terrains synthétiques de soccer;
  • création d’un poste de coordonnateur aux grands projets immobiliers, évalués à plus de 10 millions $, pour accélérer la réalisation de projets majeurs;
  • projet de modification de la carte électorale de la ville, diminution du nombre de conseillers municipaux passant de 37 à 27 et diminution du nombre d’arrondissements passant de 8 à 6, ces mesures entraînant une économie de plus de 1 300 000 $ à compter de novembre 2009.

Grâce à votre appui et à celui de la population, mes collègues du comité exécutif et moi avons réussi à faire beaucoup en peu de temps.

Des enjeux majeurs à venir

Les prochaines semaines seront cruciales car les enjeux entourant le renouvellement des conventions collectives (contribution de l’employeur à la caisse de retraite et resserrement des politiques d’absentéisme) feront l’objet d’un rapport de force jamais vu à la Ville.

Le comité exécutif a décidé de prendre le parti des citoyens et contribuables de la ville de Québec en défendant, notamment dans un contexte de crise économique, leur capacité de payer et leur droit à une saine gestion administrative municipale. À cette fin, nous devons exercer un contrôle plus équitable de la masse salariale de la Ville et nous entendons demeurer fermes quant à nos positions. Nous comptons sur votre solidarité dans nos démarches et, bien sûr, sur l’appui de la population malgré les aléas des pressions dont nous ferons l’objet.

Entre-temps, je vous invite à me faire part de vos commentaires à l’adresse : [email protected]

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!