septembre 24, 2020, 10:33:23 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Papier commercial: Le gendarme boursier touché  (Lu 1381 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Papier commercial: Le gendarme boursier touché
« le: octobre 13, 2009, 03:20:54 pm »
Papier commercial

Le gendarme boursier touché

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a jusqu'ici perdu 16 millions de dollars dans des placements dans les papiers commerciaux adossés à des actifs (PCAA), selon ce que Le Soleil rapporte mardi.

L'AMF aurait investi 33 millions de dollars dans les PCAA.

Le Soleil écrit que les placements, effectués par l'intermédiaire de la Caisse de dépôt et placement du Québec, émanaient des surplus du Fonds d'assurance-dépôts qui demeure sous la responsabilité de l'AMF.

13,2 milliards de dollars investis

La Caisse détenait 13,2 milliards de dollars de ce type de placement avant l'effondrement de ce marché, en 2007. Depuis, l'AMF a dévalué 43 % de ses placements dans le papier commercial et le journal écrit que de nouvelles radiations pourraient être annoncées prochainement.

L'un des mandats de l'AMF est de maintenir un fonds d'assurance-dépôts pour garantir à toute personne déposant dans une institution inscrite le remboursement de ses dépôts, jusqu'à concurrence de 100 000 $ par personne, par institution.

L'AMF s'est contentée de répondre au quotidien qu'il y a bel et bien eu investissement total de 33 millions de dollars dans le PCAA, par l'entremise de la Caisse de dépôt.

Entre-temps, l'AMF mène toujours une enquête sur la déconfiture du marché du papier commercial, en 2007.

  • Qu'est-ce que le PCAA?

    Le papier commercial adossé à des actifs non bancaires est issu de l'achat d'actifs de différents prêteurs dans des secteurs comme les hypothèques, les prêts-baux automobiles et les cartes de crédit.

    L'institution financière acquiert ces créances et les regroupe dans une fiducie. L'achat de ce portefeuille d'actifs est financé par l'émission de papier commercial.

    Le papier commercial est la représentation des titres de dettes à court terme ainsi émis. Ces derniers sont des obligations dont un particulier ou une entreprise doit s'acquitter dans un délai relativement court, dans ce cas-ci de 30 à 90 jours.

    Chaque fois qu'une émission arrive à échéance, d'autres investisseurs s'impliquent. La crise des hypothèques à risque aux États-Unis a rendu ces titres moins attirants et a fait chuter la demande. Des obligations sont donc restées sans preneur.


Source: Site web de Radio-Canada
« Modifié: octobre 13, 2009, 03:23:32 pm par editeur »

gouvernement.qc.ca

Papier commercial: Le gendarme boursier touché
« le: octobre 13, 2009, 03:20:54 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!