avril 07, 2020, 03:27:26 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Le "plan officiel" pour empoisonner les Montréalais  (Lu 449 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Le "plan officiel" pour empoisonner les Montréalais
« le: octobre 23, 2009, 02:17:04 pm »
Vous en voulez de la propagande gouvernementale?

Et bien, en voici...



Grippe A (H1N1)

Montréal a son plan de vaccination

L'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal a dévoilé les détails de la campagne de vaccination massive contre la grippe A (H1N1), qu'elle entend mettre en oeuvre dès lundi prochain.

Le PDG de l'agence, Davine Levine, a expliqué que l'objectif était de vacciner d'ici deux mois pas moins de 75 % de la population de l'île de Montréal, soit quelque 1,4 million de personnes.

Il estime qu'il s'agit de la masse critique requise pour créer une « immunité de masse ».

  • C'est un appel à la solidarité. Je vous dis: protégez-vous, votre famille, vos collègues, ensemble on protège notre communauté.

    — Le PDG de l'agence, le Dr David Levine

Jusqu'à maintenant, 17 lieux de vaccination ont été déterminés. Un calendrier de vaccination a été établi en fonction des groupes jugés prioritaires.

Les premiers appelés seront les personnes hospitalisées, le personnel médical, ainsi que tous ceux qui gravitent autour de ces derniers. Les pompiers et les policiers sont aussi du nombre. Suivront, la semaine suivante, les parents et les frères et soeurs des enfants de moins de six mois, les personnes immunodéprimées et leur entourage.

À partir du 9 novembre, ce sera au tour des femmes enceintes - qui auront droit à un vaccin sans adjuvant - ainsi qu'à celui des enfants de six mois à cinq ans.

L'agence estime que le seul obstacle au bon déroulement du plan sera la disponibilité du vaccin. Selon le Dr Levine, jusqu'ici, 79 500 doses ont été reçues, auxquelles s'ajoutera dès lundi un nombre équivalent.

Si la disponibilité des doses ne se révèle pas problématique, elle estime qu'en décembre, la campagne aura atteint ses objectifs.

Selon le Dr Richard Lessard, directeur de la santé publique, la seconde vague a commencé début octobre, avec un retour marqué des cas signalés.

La première vague, au printemps, avait touché 1287 personnes, dont 230 ont dû être hospitalisées. Il y a eu aussi 12 décès.

À ceux qui ne se sentent pas encore concernés par la grippe H1N1, il précise que, parce qu'il s'agit d'un nouveau virus, il est plus facile à attraper et se propage plus rapidement, ce qui multiplie d'autant la possibilité de risques de complication.

  • Il faut rejoindre le maximum de personnes rapidement, car les chances d'être infectés augmentent avec le temps.

    — Le directeur de la santé publique, Richard Lessard

On dit d'ailleurs avoir prévu des mesures pour atteindre les Montréalais qui s'informent peu auprès des médias anglophones et francophones.



Dites NON À TOUS LES VACCINS parce que vous savez que votre meilleure défense, c'est la santé et non de vous faire injecter des poisons!

Mercure (thimerosal), formaldéhyde, squalène et sels d'aluminiums et environ 70 autres composés chimiques sont réputés avoir été ajoutés au fameux vaccin NON-TESTÉ de la grippe A (H1N1) et vous allez vous laisser empoisonner, volontairement?

Amis Québécois, le temps est venu de vous occuper de votre santé et d'arrêter de laisser des médecins au l'éthique discutable vous empoisonner, au grand jour... et à VOS FRAIS.

Dites NON aux vaccins, si vous voulez conserver votre santé.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Le "plan officiel" pour empoisonner les Montréalais
« le: octobre 23, 2009, 02:17:04 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!