février 17, 2020, 03:22:13 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Roy-Marinelli bien en selle à Lévis  (Lu 499 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Roy-Marinelli bien en selle à Lévis
« le: novembre 02, 2009, 09:35:55 am »
Roy-Marinelli bien en selle

Elle disposera d’une très forte majorité au conseil

Réélue sans opposition à la mairie de Lévis, Mme Danielle Roy-Marinelli disposera d’une forte majorité au conseil municipal avec son parti Lévis Force 10, qui a pratiquement raflé tous les districts de la ville.

Le parti de la mairesse Roy-Marinelli a récolté officiellement au moins 12 des 15 sièges de conseillers à l’issue du scrutin d’hier, mais les gens de son organisation parlaient de la totalité des sièges, puisque le dépouillement n’était toujours pas terminé au moment de mettre sous presse.

« Nous voilà rendus au fil d’arrivée que nous franchissons avec le sentiment du devoir accompli » , a lancé Mme Roy-Marinelli en célébrant sa victoire devant une centaine de militants.

Lévis Force 10 comptait déjà neuf élus au conseil, un seul a choisi de ne pas solliciter un nouveau mandat, mais sept nouveaux candidats briguaient les suffrages avec le parti de la mairesse.

Comme cette dernière, deux conseillers de Lévis Force 10 avaient déjà été élus par acclamation au conseil, soit Guy Drouin et JeanPierre Bazinet, qui n’ont pas eu à affronter d’adversaire dans leur district respectif.

« Nous avons des idées, nous trouvons des solutions et nous agissons, voilà l’étoffe d’une équipe solide », a mentionné la mairesse, se félicitant de cette « belle victoire », tout en promettant qu’il y aura tout de même des débats et des discussions à l’intérieur de ce conseil fortement majoritaire

Le parti de l’opposition officielle, Action Lévis, que préside Mme Isabelle Demers, a fait piètre figure même s’il présentait des candidats dans 10 districts.

Contexte

Les 92 586 électeurs de Lévis avaient droit à un tout nouveau paysage électoral depuis les élections de 2005 puisque des trois partis en présence, seul celui de Mme Roy-Marinelli est toujours existant.

Le Parti des citoyens et des citoyennes, autrefois dirigé par Jean Garon, n’a pas survécu, tout comme celui de l’ancienne conseillère Ann Jeffrey, qui se présentait comme indépendante avec six autres candidats.

Finances

En l’absence d’un véritable débat électoral, la mairesse Roy-Marinelli a tout de même dû défendre la santé financière de la ville, attaquée par un candidat indépendant, M. Pierre Gagné, qui a accusé son administration d’avoir perdu le contrôle des finances municipales.

Elle n’a pas mis de temps à répliquer que les dépenses de fonctionnement par 100 $ de richesse foncière sont de 1,88 $ par citoyen à Lévis, alors que la moyenne est de 2,46 $ pour les huit autres grandes villes du Québec.

Mme Roy-Marinelli et les membres de son parti ont également tablé sur l’amélioration du service de transport en commun à Lévis, qui a visiblement charmé les électeurs.

Une somme de 35 millions, largement allouée par Transports Québec, a été promise pour bonifier l’offre du transport en commun sur la Rive-Sud au cours des quatre prochaines années.

Rabaska

Connu pour son opposition au port méthanier Rabaska, qui demeure un enjeu de taille à Lévis, le candidat Jean-Claude Bouchard, qui s’est pourtant rallié au parti de la mairesse au cours des derniers mois, a été réélu.

Également opposé à ce projet industriel de près d’un milliard de dollars qui tarde à voir le jour, l’indépendant Gaston Cadrin tentait sa chance dans une partie du secteur du Vieux-Lévis où avait lieu une chaude lutte à quatre adversaires.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Roy-Marinelli bien en selle à Lévis
« le: novembre 02, 2009, 09:35:55 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!