février 20, 2020, 01:24:48 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Raz-de-marée Labeaume!  (Lu 458 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Raz-de-marée Labeaume!
« le: novembre 02, 2009, 10:10:36 am »
Raz-de-marée Labeaume!

Régis Labeaume et son équipe ont littéralement balayé la ville de Québec, hier, faisant élire 25 candidats sur une possibilité de 27. M. Labeaume jouira d’une confortable majorité à la table du conseil pour les quatre prochaines années.

On n’avait pas vu un tel raz-de-marée depuis l’époque où le Progrès civique des anciens maires Gilles Lamontagne et Jean Pelletier dominait l’échiquier politique de Québec et gouvernait sans opposition. Le Renouveau municipal, qui avait rejeté la candidature de Régis Labeaume en 2005, s’est fait rayer de la carte. « Il faudra reconstruire et repartir sous un autre nom » , a confié, dans la semaine précédant le scrutin, un militant du RMQ.

L’élection à la mairie n’a été qu’une simple formalité pour Régis Labeaume. Il a remporté 79 % des voix avec une majorité de plus de 130 000 voix sur son plus proche rival, Jeff Fillion, qui a disputé la seconde place pendant toute la soirée avec Yonnel Bonaventure, du Défi vert de Québec.

Surprise

La surprise de la soirée est venue du district VieuxQuébec− Montcalm dans l’arrondissement de La Cité, où l’indépendante Anne Guérette a écarté la candidatevedette de l’Équipe Labeaume, Line-Sylvie Perron. Régis Labeaume misait beaucoup sur la présence de Mme Perron à ses côtés.

Yvon Bussières est l’autre candidat indépendant à avoir résisté à la vague Labeaume, obtenant son 5e mandat dans le district Saint-Sacrement. M. Bussières et Mme Guérette formeront l’opposition au conseil municipal.

Chantale Gilbert a sur pris dans le district des Faubourgs, distançant Pierre Maheux, du Renouveau municipal, par une forte majorité. Des Faubourgs abrite pourtant la base militante du RMQ.

L’Équipe Labeaume a littéralement raflé tout l’arrondissement Sainte-Foy− Sillery− Cap-Rouge, où des candidats indépendants ou du RMQ semblaient en mesure de livrer des luttes intéressantes. La vague Labeaume a littéralement balayé les conseillers sortants Francine Bouchard, Jérôme Vaillancourt, Gérard Landry et André Demers. Même Conrad Verret a dû s’avouer vaincu dans Laurentien devant l’ag ronome Jean Guilbault, de l’Équipe Labeaume.

Des luttes que l’on attendait serrées n’ont tout simplement pas eu lieu. Dans le district de Cap-Rouge, Denise Tremblay-Blanchette n’a fait qu’une bouchée de sa rivale, Francine Bouchard, qui occupait la présidence de l’arrondissement Sainte-Foy− Sillery. Dans Saint-Louis− Sillery, Francine Lortie s’est rapidement sauvée avec la victoire, laissant ses adversaires loin derrière dès le début du dépouillement.

Ailleurs sur le territoire, l’Équipe Labeaume s’est approprié de la totalité des sièges dans les arrondissements des Rivières, Beauport, Charlesbourg et HauteSaint-Charles. La participation au vote fut 49,9 % comparativement à 46 % à l’élection partielle de 2007 et de 52 % au scrutin de 2005.

50 % de femmes au conseil de ville

(KL) La moitié du conseil de ville de Régis Labeaume sera composée de femmes. En effet, incluant le maire, 14 femmes et 14 hommes composent la nouvelle gestion de la capitale. Il s’agit d’une première à Québec.

Sans abus, promet le maire

(RC) Régis Labeaume, 37e maire de Québec, promet de ne pas abuser de la majorité au conseil municipal et du pouvoir que lui a confié la population de Québec.

« Le résultat obtenu par notre équipe démontre hors de tout doute non seulement que la population a compris notre message mais qu'elle y adhère complètement (...) J'ai réclamé un mandat fort. Certains observateurs ont jugé maladroite cette demande. Manifestement, la population ne partage pas cette opinion », a dit M. Labeaume dans son discours de victoire.

M. Labeaume s'est dit surpris du taux de participation de l'électorat, qui a frôlé 50 %. « Pour aller défendre de gros dossiers auprès des gouvernements, ça prend un mandat fort et, pour nous, 50 %, c'est fabuleux », a dit M. Labeaume en entrevue sur le réseau TVA.

Prenant acte de ce mandat fort que lui a confié la population, M. Labeaume a promis de « gérer cette situation de façon responsable et de ne pas en abuser ». Seulement deux conseillers de l'opposition feront face aux 25 conseillers de l'Équipe Labeaume au cours des quatre prochaines années.

Le maire réélu a tout de même pris certains engagements dont celui d'améliorer ses relations avec les quelque 5 000 employés de la Ville, qu'il avait traité de « fourreurs de système » il y a tout juste un an, au milieu des négociations tumultueuses pour le renouvellement des conventions collectives.

Attitude à améliorer

« J'entends changer mon attitude sans remettre en question la capacité de payer des contribuables », a promis M. Labeaume, qui s'est aussi engagé à limiter les augmentations des comptes de taxes à un rythme « avoisinant » l'inflation. Il a réitéré sa promesse de faire de Québec une ville verte et performante dans un horizon de 15 ans tout en respectant le cadre financier qu'il s'est donné avec un niveau d'endettement qui ne dépassera pas le seuil de 20 % du budget de dépenses.


Source: Site web du Journal de Québec
« Modifié: novembre 02, 2009, 05:49:35 pm par editeur »

gouvernement.qc.ca

Raz-de-marée Labeaume!
« le: novembre 02, 2009, 10:10:36 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!