février 23, 2020, 09:48:13 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Propos de Jean Charest: Intégrité territoriale du Québec  (Lu 1275 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Je comprends le ROC d'avoir peur de perdre la voie maritime du St-Laurent et en toute lucidité, il s'en trouveraient plusieurs au-delà des frontières québécoises pour jalouser notre intégrité territoriale.

Les propos de Jean Charest, bien que malhabiles, dépeignent tout-de-même une réalité incontournable, celle d'un pays où des contentions territoriales demeurent, à ce jour.

Il faudrait être naïfs pour faire comme si ces contentions n'existaient pas.

Ceci dit, le PM du Québec a un travail à faire et là, avec son (lapsus ou non) "indivisible / divisible", il y a eu un sérieux glissement.

gouvernement.qc.ca


Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Réponse de Bernard Landry
« Réponse #1 le: mars 09, 2007, 02:55:35 pm »
Alors là, les fédéralistes vont se régaler du commentaire de Bernard Landry, ex-chef du PQ, qui déclare, dans La Presse du 8 mars 2007: "Un premier ministre du Québec doit défendre l’intégrité territoriale, quel que soit son parti."

Si ce commentaire se veut une réponse du tac-au-tac au pseudo-lapsus de Jean Charest, l'argument, en toute logique, peut être repris par un autre "premier ministre"... celui du Canda, en l'occurence Stephen Harper qui reçoit, via ces propos, une bénédiction inespérée de Bernard Landry pour se battre contre la partition... du Canada!

Ce qui vaut pour l'un, vaut pour l'autre, pas vrai?

Il va de soi que Bernard Landry clarifiera prochainement ses propos pour éviter cette "déduction" pourtant logique, découlant de sa déclaration mais voilà, sur une petite planète où les ressources sont limitées, le départ d'une province comme le Québec, même d'un pays pacifique comme le Canada, pourrait signifier que nous ayons à prendre les armes pour défendre l'intégrité des frontières que nous considérons, à juste titre, comme étant nôtres.

Disons que Bernard Landry aurait intérêt à enlever ses lunettes roses de temps à autre pour mieux informer les québécois de ce qui peut arriver, le jour où environ 7M de citoyens décident que le St-Laurent ne sera plus la voie navigable du Canada mais bien celle du Québec, nouveau pays souverain.

Nos frères et soeurs du ROC pourraient "tilter" dans toutes sortes de directions imprévisibles.

Il faut y penser, à ça aussi...

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!