mars 01, 2021, 11:46:35 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: COP15: Déçu de Stephen Harper et de Jean Charest  (Lu 1335 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
COP15: Déçu de Stephen Harper et de Jean Charest
« le: janvier 01, 2010, 11:46:53 am »
Déçu de Stephen Harper et de Jean Charest

QUÉBEC | (PC) Le Parti québécois ( PQ) se dit très déçu des efforts déployés par la communauté internationale au sommet sur le climat de Copenhague, au Danemark, qui s’est terminé vendredi.

L’Accord de Copenhague, texte de compromis, ne comprend pas d’engagement précis en matière de réduction des émissions des gaz à effets de serre (GES).

L’objectif principal est une limitation du réchauffement mondial de deux degrés Celsius, seuil au-delà duquel les conséquences pour la planète pourraient être irréversibles selon les scientifiques.

Le porte-parole en matière de développement durable et d’environnement de l’opposition officielle, Scott Mckay, a indiqué, hier que l’accord n’est ni ambitieux, ni contraignant et qu’il ne fait pas l’unanimité des nations.

M. Mckay soutient que le Canada n’a pas joué un rôle majeur dans les négociations, alors que le premier ministre Stephen Harper n’a même pas été invité par le président américain Barack Obama lors des rencontres restreintes entre dirigeants.

Une source au Bureau du premier ministre du Canada a tenu à défendre le gouvernement, précisant que ce n’est pas M. Obama qui n’avait pas invité M. Harper aux rencontres restreintes, mais bien les Danois.

Le député de L’Assomption estime également que le premier ministre québécois Jean Charest n’a pas fait bonne figure à Copenhague.

Il croit que le premier ministre a démontré que le Québec n’a pas de pouvoir de négociation en matière d’environnement à l’échelle mondiale.

« M. Charest tente de faire croire aux Québécois que même si nous ne sommes pas une nation souveraine, nous pouvons avoir un impact sur les grandes négociations inter nationales, a-t-il expliqué. Cependant, à Copenhague, nous avons pu constater que ce n’est pas le cas puisque le Québec n’a pas eu sa place autour des grandes négociations avec les autres nations souveraines. »

Pour le député de L’Assomption, la nation québécoise doit posséder sa pleine souveraineté pour être en mesure de prendre part à des événements comme le sommet de Copenhague.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

COP15: Déçu de Stephen Harper et de Jean Charest
« le: janvier 01, 2010, 11:46:53 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!