avril 19, 2021, 01:45:26 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Vols en avion: Des retards importants?  (Lu 1903 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Vols en avion: Des retards importants?
« le: janvier 01, 2010, 11:01:53 pm »
D'importants retard pour les vols en avion?

(KF) « En raison des nouvelles mesures de sûreté imposées par les autorités gouvernementales canadiennes et américaines, certains vols pourraient éprouver des retards considérables ou encore être tout simplement annulés. »

C’est ce qu’ont fait savoir, par voie de communiqué, les transporteurs Air Canada et Jazz, qui effectuent plusieurs vols par jour en direction des États-Unis.

Certains vols en provenance des État-Unis seront également touchés en raison de l’arrivée tardive des appareils entrants.

Selon le communiqué, « les clients doivent aussi s’attendre à des retards importants pour d’autres vols intérieurs et inter nationaux à cause de la congestion aéroportuaire et des retards d’appareils ».

Comme il y a de longues files d’attente au contrôle de sûreté des passagers, Air Canada et Jazz ont donc décidé d’annuler certains vols court-courriers pour les États-Unis depuis deux jours.

Ces annulations visent principalement les vols transfrontaliers court-courriers assurés plusieurs fois par jour entre Toronto et le nord-est des États-Unis.

Vols regroupés

Afin de réduire le plus possile les répercussions sur les passagers, la compagnie prévoit regrouper les vols en question et assurer ces liaisons au moyen de plus gros appareils.

Il est donc recommandé aux passagers de vérifier s’il y a des changements à leur vol avant de se rendre à l’aéroport.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Vols en avion: Des retards importants?
« le: janvier 01, 2010, 11:01:53 pm »

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Vols aux États-Unis: Aucun bagage à main
« Réponse #1 le: janvier 01, 2010, 11:06:54 pm »
Aucun bagage à main vers les États-Unis

Depuis hier midi et jusqu’à nouvel ordre, aucun bagage à main n’est toléré dans les avions en partance du Canada à destination des États-Unis.

Cette mesure exceptionnelle fait suite à la tentative d’attentat menée, le jour de Noël, contre un avion de Northwest Airlines reliant Amsterdam à Detroit.

Hier, tous les aéroports du pays ont reçu la même consigne qui proscrit désormais les bagages à main. « Ç’a été envoyé par l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA), a précisé le directeur des communications de l’aéroport de Québec, Claude Lussier. Les seules exceptions concernent les sacs à main pour femmes, les caméras, les manteaux, les articles d’hygiène pour enfants, les ordinateurs portables, les valises diplomatiques, les cannes, les contenants pour médicaments et les trousses de toilette. »

Plusieurs compagnies aériennes ont pris les devants en interdisant les bagages à main, quelques heures avant la décision de l’ACSTA. C’est notamment le cas de Westjet qui a fait savoir, dans un communiqué de presse, qu’elle permettra à chaque passager « d’enregistrer trois pièces de bagages gratuitement ». Air Canada et Jazz ont annoncé qu’elles annulaient « temporairement les frais d’excédent pour les bagages enregistrés des voyageurs » . Selon nos informations, Continental Airlines a pris une mesure semblable.

« L’ACSTA a mis en oeuvre, à la demande de Transports Canada, de nouvelles mesures de sécurité pour tous les passagers qui vont s’embarquer à destination des États-Unis, et ce, jusqu’au 30 décembre. Après cette date, les mesures seront réévaluées », a ajouté M. Lussier.

Deux fouilles

Les passagers se font fouiller une première fois par les agents de l’ACSTA et le sont — une seconde fois — de façon manuelle, dans la zone sécurisée.

« Ces fouilles supplémentaires prennent de cinq à sept minutes par passager. C’est ce qui entraîne les retards », a rapporté le directeur des communications, qui trouve que Québec s’en sort quand même bien dans les circonstances.

Pour preuve, à l’aéroport Jean-Lesage, on comptait une trentaine de minutes de retard pour Detroit et Newark, alors qu’on calculait un minimum d’une heure de délai en partance de l’aéroport Pearson de Toronto en direction des États-Unis. Plusieurs vols ont cependant dû être annulés, hier, chez nos voisins ontariens.

Aujourd’hui, un vol d’un peu plus de 180 personnes doit partir pour la Floride en partance de Québec, mais les autorités aéroportuaires ajusteront le nombre d’agents pour accélérer la fouille des passagers et, ainsi, raccourcir les délais d’embarquement.

Plusieurs compagnies aériennes ont aussi avisé leurs clients qu’il leur sera désormais interdit de quitter leur siège dans l’heure qui précède l’atterrissage.

Pas d’objets sur les genoux

Chez Air Canada, les activités seront limitées pour les passagers et l’équipage dans l’espace aérien américain. Les passagers ne pourront pas avoir d’objets sur les genoux.

Le jour de Noël, Umar Farouk Abdulmutallab, un Nigérian de 23 ans qui se réclame du réseau terroriste Al-Qaida, a tenté de faire sauter un Airbus A-330 reliant Amsterdam à Detroit. Des passagers ont réussi à le maîtriser. Le vol 253 comptait 278 passagers et onze membres d’équipage à bord, dont trois pilotes.

Hier, Al-Qaida a revendiqué cet attentat raté.


Source: Site web du Journal de Québec

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Les voyageurs paieront la note
« Réponse #2 le: janvier 01, 2010, 11:30:19 pm »
Les voyageurs paieront la note

« Avec toutes ces mesures de sécurité additionnelles, je m’attends que ça rejaillisse malheureusement sur le prix des billets d’avion. Si l’on pouvait facturer directement alQaïda, ce serait plus simple. »

Un brin fataliste, Nicole St-Hilaire, propriétaire de Voyage Vasco, situé au Mail Cap-Rouge, croit que les consommateurs devront passer à la caisse. Même si elle pense que les hausses seront minimes, Mme St-Hilaire les juge inévitables.

Son de cloche différent du côté de Johanne Tétreault, vice-présidente marketing à l’Agence Laurier Du Vallon. « Ne soyons pas alar mistes, conseille-t-elle. Il n’y aura de hausses que si la situation devait perdurer. Mais je n’y crois pas pour tout de suite. »

Contactés hier par Le Journal, plusieurs responsables d’agences de voyages ont noté une recrudescence des demandes de renseignements de la part de leur clientèle. Ces appels additionnels font suite à la décision de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) qui proscrit - jusqu’à nouvel ordre - les bagages à main dans les avions au départ du Canada et à destination des États-Unis.

« Une des exceptions à la nouvelle mesure concerne les petits sacs à main pour femmes, rappelle Johanne Tétreault. J’ai des clientes qui m’appellent pour savoir quelles sont les grandeurs tolérées. »

Des parents contrariés de ne plus pouvoir apporter des jouets pour occuper leurs enfants et des voyageurs inquiets de manquer leurs correspondances complètent le tableau des appels.

Assurez vos bagages

« Depuis quelques jours, je conseille systématiquement aux gens de prendre des assurances pour leurs bagages, insiste Nicole St-Hilaire. La période des fêtes, connue pour son achalandage, est déjà propice à la perte de bagages. Imaginez quand tout est retardé et que les mesures de sécurité sont encore plus sévères qu’à l’habitude. »

Johanne Mathon, agente au Club Aventure Voyages, trace un parallèle entre la situation actuelle et celle qui a conduit, il y a trois ans, à restreindre de façon draconienne la possibilité d’apporter des liquides et des gels à bord des avions.

D’après elle, « les gens n’ont pas eu le choix. Ils ont fini par s’habituer » à la nouvelle donne.


Source: Site web du Journal de Québec

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Obama exige des explications
« Réponse #3 le: janvier 01, 2010, 11:33:43 pm »
Obama exige des explications

HONOLULU | (AFP) Le président Barack Obama a demandé des comptes hier à ses services de renseignement après l’échec « inacceptable » qu’a constitué l’attentat manqué contre un avion, dont l’auteur présumé a séjourné au Yémen en décembre.

« Un échec du dispositif s’est produit et je considère que c’est totalement inacceptable » , a affirmé M. Obama, qui a interrompu pour la deuxième journée de suite ses vacances à Hawaii ( Pacifique) pour s’exprimer sur la tentative d’un jeune Nigérian de faire sauter le vol 253 de la compagnie Northwest reliant Amsterdam à Detroit, le jour de Noël.

Le président a souligné en particulier que le suspect, Umar Farouk Abdulmutallab, avait été autorisé à prendre l’avion alors que son père avait alerté des diplomates américains sur la radicalisation de son fils.

« Ces alertes auraient dû déclencher des signaux et le suspect n’aurait jamais dû être autorisé à monter à bord », a remarqué M. Obama.

Plus de huit ans après les attentats meurtriers du 11 septembre 2001 qui avaient provoqué un renforcement considérable des mesures de sécurité, les enquêtes préliminaires diligentées après l’attentat manqué de vendredi ont débouché sur de « graves inquiétudes » et mis en évidence des « déficiences », a-t-il reconnu.

« Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour soutenir les hommes et les femmes travaillant dans le renseignement, la police et la sécurité nationale, pour qu’ils disposent de toutes les ressources dont ils ont besoin pour assurer la sécurité des États-Unis », a promis le président.

« Mais c’est aussi mon devoir de faire en sorte que nos services de renseignement, de police et de sécurité nationale, et leurs membres, travaillent avec efficacité et rendent des comptes », a remarqué M. Obama, assurant qu’il « insisterait sur la responsabilité à tous les niveaux » .

Au Yémen

Plus tôt hier, le Yémen a confirmé que Umar Farouk Abdulmutallab résidait encore à Sanaa quelques jours avant sa tentative d’attentat.

Le Nigérian de 23 ans « a séjourné au Yémen entre le début d’août et le début de décembre, après avoir obtenu un visa pour étudier la langue arabe dans un institut de Sanaa, où il avait suivi auparavant des cours » , a affirmé la diplomatie yéménite.

Pour mener à bien son projet, quelques minutes avant que l’avion n’atterrisse à Detroit, M. Abdulmutallab voulait utiliser de la penthrite (PETN), un explosif de la famille de la nitroglycérine, en la mélangeant à un produit contenu dans une seringue.

Le Nigérian aurait caché quelque 80 g de cette poudre dans une petite poche d’environ 15 cm de long cousue au milieu de son slip, font voir des clichés obtenus par les médias américains auprès du FBI, la police fédérale.

Al-Qaïda dans la Péninsule arabique a revendiqué cet acte lundi, le présentant comme « une réplique directe à l’injuste agression américaine » .

Lors de son séjour au Yémen, Umar Farouk Abdulmutallab aurait été entraîné dans le réseau d’Oussama ben Laden, selon les médias américains, qui affirment qu’il a fait ces déclarations au FBI après son arrestation.

Ce musulman, fils d’un riche banquier et étudiant brillant, n’avait pourtant rien de suspect selon ses camarades d’un institut de langue arabe qu’il fréquentait à Sanaa.


Source: Site web du Journal de Québec

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!