février 19, 2020, 01:36:51 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Rabaska: Encore dans la mire  (Lu 491 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6052
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Rabaska: Encore dans la mire
« le: février 03, 2010, 03:21:03 am »
Encore dans la mire

Il faudra que le prix du gaz montre des signes de redressement Partenaire avec Suez et Enbridge dans le projet de terminal méthanier Rabaska à Lévis, la société Gaz Métro dit qu’elle est prête à passer à l’étape de la construction du port d’un milliard de dollars.

« Quand le Québec aura besoin d’un terminal méthanier, nous serons prêts. Ce sera le projet Rabaska de Lévis » , dit Mme Sophie Brochu, présidente et chef de la direction de Gaz Métro, lors d’un entretien avec Le Journal de Québec, à la suite d’une allocution devant le Cercle canadien de Montréal.

Actuellement, le prix du gaz naturel se situe autour des 5 $ le gigajoule alors qu’il était de près de 9 $ il y a trois ans.

« Présentement, le prix du gaz naturel est concurrentiel dans tous les marchés pour les consommateurs, mais pas pour les producteurs », explique Mme Brochu.

« Au moindre signe de resserrement, il vous faudra bouger vite pour sécuriser les économiques des approvisionnements gaziers par des contrats de long terme », a-t-elle mentionné.

Discussions

Elle dit que le consortium Rabaska est toujours en discussions « courantes et régulières avec des producteurs », afin d’assurer sa réalisation éventuelle.

« On a toutes les approbations environnementales, on a maintenant les permis de construire sur nos terrains et nous serons prêts lorsque les conditions propices se présenteront », mentionne Mme Brochu.

Le groupe d’industriels a effectivement exercé ses options d’achat sur une quinzaine de propriétés de Lévis pour une somme de 7,5 millions de dollars, le mois dernier.

Quand?

Au dire de Mme Brochu, il serait étonnant d’assister à un revirement du cycle du prix du gaz naturel dans un avenir rapproché. Il est actuellement 30 % plus économique que le mazout.

« Les signaux reçus du marché et des producteurs ne laissent pas percevoir de resserrement structurel important entre l’offre et la demande avant un bon bout de temps. En d’autres mots, le prix du gaz naturel est appelé à demeurer compétitif à court et moyen termes pour les consommateurs », exprime-t-elle.

Transports

Mais d’ici la première pelletée de terre de Rabaska, Gaz Métro dit préparer de nombreux projets, dont celui d’implanter un mode d’approvisionnement en gaz naturel pour le transport lourd et de longue distance.

D’une part, la société travaille actuellement avec le transporteur routier Groupe Robert pour mettre au point un moteur industriel alimenté au gaz naturel plutôt qu’aux produits pétroliers.

D’autre part, le projet éolien de 400 millions piloté avec Boralex du côté de Beaupré va bel et bien se réaliser. « Nous travaillons à la mise en place des équipes de conception et du financement. Les travaux sur le terrain vont débuter en 2011 » , dit Mme Brochu.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Rabaska: Encore dans la mire
« le: février 03, 2010, 03:21:03 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!