juin 21, 2018, 09:00:01 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Sabia favorable à un meilleur encadrement  (Lu 1009 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6047
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Sabia favorable à un meilleur encadrement
« le: février 11, 2010, 10:34:12 am »
Quelle grosse farce!

Michael Sabia, l'entubeur par excellence, qui se dit favorable à davantage d'encadrement...

S'il avait été "encadré" comme il se doit, il n'aurait pas pu planter tous ses couteaux dans le dos de ceux qui ont été assez naïfs pour lui accorder leur confiance — sérieusement, cette sorte de Sabia, c'est du n'importe quoi.

Enfin bref, voici la nouvelle...



Sabia favorable à un meilleur encadrement

MONTRÉAL | (PC) Il faut resserrer les règles encadrant le secteur financier et, dans la mesure du possible, le faire de manière coordonnée à l'échelle mondiale, plaide le président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Michael Sabia.

Au cours d'une conférence de presse portant sur un autre sujet, hier, M. Sabia a déclaré qu'il était « nécessaire de changer certaines structures réglementaires ».

« Mais je pense qu'il est important de le faire sur une base intégrée autant que possible entre les pays, parce qu'aujourd'hui, les capitaux sont très mobiles et les institutions couvrent plusieurs territoires, a-t-il précisé. Il est donc important d'en arriver à un degré raisonnable d'alignement entre les pays. »

Depuis plusieurs mois, le débat fait rage quant à l'ampleur des réformes à mettre en place pour éviter qu'une crise financière comme celle de l'automne 2008 ne se reproduise.

Le mois dernier, le président Barack Obama a proposé d'imposer des limites à la taille des banques américaines et de leur interdire de spéculer sur les marchés avec leurs propres fonds. Au sommet de Davos, il y a deux semaines, des leaders du milieu bancaire se sont insurgés contre ce projet.

De son côté, le premier ministre Harper a mis en garde, à Davos, contre une réglementation « excessive, arbitraire ou punitive » du secteur financier.

M. Sabia n'a pas donné de détails sur les changements réglementaires qu'il souhaite voir, mais à l'instar de M. Harper, il a estimé que les décideurs internationaux devraient s'inspirer du modèle réglementaire canadien, puisque le secteur financier du pays a plutôt bien résisté à la crise.

« Franchement, je pense que le monde a quelque chose à apprendre du Canada, a-t-il affirmé. (...) Je pense qu'il s'agit d'une occasion pour le Canada de faire preuve de leadership sur une question qui compte. »

Stephen Harper s'est servi du sommet de Davos pour déplorer, une fois de plus, l'absence d'un organisme pancanadien de réglementation des valeurs mobilières. Michael Sabia, pour sa part, refuse de se prononcer sur cette question fort sensible au Québec.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Sabia favorable à un meilleur encadrement
« le: février 11, 2010, 10:34:12 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!