octobre 29, 2020, 06:27:36 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Ce qui ne fonctionne pas avec l'internet, au Québec!  (Lu 1061 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Ce qui ne fonctionne pas avec l'internet, au Québec!
« le: mai 14, 2010, 08:27:07 am »
Dans le cadre d'un sondage commandé par l'Alliance Numérique et conduit par Léger Marketing, les intervenants du web et de l'internet, au Québec, ont été appelés à donner leur opinion sur l'état des choses.

À la question "Selon vous, quelles sont les faiblesses de l'industrie du Web au Québec, comparativement aux autres provinces et à l'international?", voici ma réponse (bien personnelle mais je la partage, ici):

  • Lourdeur bureaucratique provenant de presque tous les intervenants gouvernementaux (et plus particulièrement, du ministère du Revenu);

  • Très mauvais services offerts par Desjardins qui n'a toujours pas compris comment recevoir des transferts de fonds de l'étranger lors des jours fériés, ce qui cause d'énormes ennuis;

  • Notre fait francophone nous aide pour certains aspects mais pour d'autre, ça nous nuit, beaucoup;

  • Les subventions beaucoup trop généreuses du gouvernement du Québec et du Canada pour les CDTI et le CNNTQ (par exemple) qui subventionne des entreprises qui, autrement, n'arriveraient probablement pas à le faire — c'est très injuste pour les micro-entreprises qui, elles, n'ont pas besoin de ces subventions et se font injustement concurrencer par ces entreprises triées sur le volet;

  • L'accès à l'internet demeure un problème colossal, au Québec. Dans les grands centres, les accès sont "throttlés", à savoir qu'ils sont sévèrement limités et ailleurs, en province, il n'y en a tout simplement pas (à part l'accès commuté, avec un modem 56,6 kbps), ce qui n'a AUCUN SENS en 2010;

  • La vitesse de nos hébergeurs web, au Québec (à part l'exception du CANIX, à Montréal... qui coûte beaucoup trop cher) laisse à désirer comparé à de nombreux hébergeurs étrangers, dont ceux basés aux États-Unis et ça cause un tort incroyable car pour héberger de gros sites web, il faut presqu'inévitablement toujours aller à l'étranger, le plus souvent aux États-Unis;

  • Nos élus ne comprennent pas grand chose à l'internet et continuent de mettre l'essentiel de leurs efforts pour "protéger" et défendre les intérêts de vieilles industries qui ne vont nulle part (mais qui ont des centaines de travailleurs syndiqués);

  • Le gouvernement du Québec, via des organismes comme Emploi-Québec et Tourisme-Québec (pour ne nommer que ceux-là) opposent une concurrence DÉLOYALE contre nos micro-entreprises québécoises parce qu'il devient impossible de concurrencer leur barrage de SERVICES GRATUITS (ou prétendument "gratuits" parce qu'on les paie à prix d'or, ces "services") et il faut que ça cesse;

  • Le CRTC veut venir fourrer son nez dans les affaires de l'internet et c'est une TRÈS MAUVAISE NOUVELLE pour tout le monde, sauf de très grands fournisseurs d'accès comme Bell, Vidéotron, Telus, Rogers et Shaw qui y ont obtenu le DROIT, plein et entier, de "throttler" les connexions! C'est du délire car ça nous nuit terriblement, dans notre croissance mais c'est ainsi lorsque la corruption du CRTC se met à étendre ses tentacules vers le joyau de la société moderne: l'internet. Le CRTC n'amènera RIEN de bien à l'internet et il faut tout faire pour l'empêcher d'y avoir du pouvoir (sinon, nous finirons avec une centaines de sites web "nationaux" et "officiels", comme dans la radio et la télé où ils y ont détruit les micro-entreprises, les TPE et même, les authentiques PME) — c'est très grave, ce qui se passe en ce moment, avec le CRTC qui s'apprête à réguler des pans entiers de l'internet;

  • L'histoire des droits d'auteur est un frein pour l'humanité, en général. À l'heure du logiciel libre, il est temps qu'on fasse de l'argent avec de la consultation, de l'intégration et du support et qu'on cesse d'engraisser les tenant de la puissante "Recording Industry" d'Hollywood qui nous siphonne nos énergies vives, notre argent et notre pouvoir de création (ou de modification perpétuelle) en tentant de s'arroger une idée, un concept, une image, un son, rien que pour eux. C'est probablement bon pour eux mais c'est mauvais pour tous les autres alors c'est socialement insoutenable, à part si l'on souhaite se maintenir dans la médiocrité des "contenus protégés" à outrance;

  • L'obligation pour tous les gouvernements de s'approvisionner d'abord chez les micro-entreprises, TPE et authentiques PME québécoises avant d'aller payer des milliards de dollars par année chez Microsoft, Oracle et Cisco. Sérieusement, il y a des points qui n'ont pas encore été mis sur les "i" chez nos décideurs publics;

  • Respecter les EXPORTATEURS québécois qui utilisent le web pour ramener des devises étrangères ici;

  • Que nos gouvernements cessent de donner les mêmes avantages à des transnationales étrangères (qui plus souvent qu'autrement utilisent leurs paradis fiscaux pour nous flouer) qu'aux entreprises authentiquement québécoises qui CONSERVENT la richesse ici, au Québec — il y a une saignée de milliards vers ces transnationales étrangères et il faut que ça cesse.

Soyez les bienvenus d'ajouter vos commentaires ; )

gouvernement.qc.ca

Ce qui ne fonctionne pas avec l'internet, au Québec!
« le: mai 14, 2010, 08:27:07 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!