novembre 24, 2020, 04:02:30 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Chirurgie esthétique: Plus d'encadrement réclamé  (Lu 1034 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Chirurgie esthétique: Plus d'encadrement réclamé
« le: juin 15, 2010, 06:03:06 pm »
Chirurgie esthétique

Plus d'encadrement réclamé

Le Collège des médecins du Québec veut encadrer davantage la pratique de la chirurgie esthétique.

Il recommande une série d'actions comme la création d'un répertoire public des activités médicales esthétiques offertes et la production d'un guide des normes à respecter pour les médecins.

Selon le président du Collège des médecins, le Dr Yves Lamontagne, aucune donnée fiable n'existe sur le nombre de médecins qui pratiquent la chirurgie esthétique, ni sur le nombre d'interventions qu'ils effectuent.

L'encadrement est nécessaire, puisque de plus en plus de médecins offrent ces services. Le nombre de poursuites à la suite d'interventions augmente également.

De plus, la formation des médecins est la plupart du temps donnée par les compagnies de produits ou d'appareils, plutôt que par des collègues médecins.

Le Dr Lamontagne soutient aussi que le public doit être en mesure d'évaluer les publicités sur la chirurgie esthétique, ainsi que la compétence et la formation des médecins.

Le Collège des médecins recommande, entre autres :

  • la création d'un répertoire, accessible au public, des médecins qui pratiquent la chirurgie esthétique et des services qu'ils offrent;

  • la communication au public des risques et des recours possibles en cas de complication;

  • la création d'un guide sur les normes à respecter. Ce guide indiquera également la formation requise pour effectuer des techniques esthétiques et insistera sur la notion du consentement libre et éclairé des patients;

  • l'obligation de rechercher les données scientifiques les plus récentes sur la pratique;

  • l'obligation pour le médecin de tenir un registre de ses interventions chirurgicales, accessible par le Collège des médecins.

Ces mesures s'ajoutent à celles contenues dans les projets de loi 33 et 34. Ils prévoient l'obligation pour les cliniques spécialisées d'obtenir un permis d'opération du gouvernement et d'identifier un directeur médical responsable de la clinique.

Les médecins doivent aussi informer leur ordre professionnel des réclamations formulées contre eux.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Chirurgie esthétique: Plus d'encadrement réclamé
« le: juin 15, 2010, 06:03:06 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!