février 26, 2021, 08:19:40 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Personnes âgées: Québec veut combattre la maltraitance  (Lu 2157 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Personnes âgées: Québec veut combattre la maltraitance
« le: juin 14, 2010, 03:52:28 pm »
Personnes âgées

Québec veut combattre la maltraitance

La ministre québécoise responsable des Aînés, Marguerite Blais, a dévoilé lundi un plan d'action gouvernemental pour combattre les mauvais traitements dont sont souvent victimes les personnes âgées.

Le plan comprend 40 mesures qui visent à prévenir ce phénomène de maltraitance, à dépister les situations où des personnes âgées en sont victimes, et à intervenir plus efficacement pour contrer ce fléau.

La maltraitance est un phénomène largement tabou qui peut prendre de multiples formes. Au coeur de ces situations se trouvent souvent des aidants naturels et des proches qui gravitent dans l'entourage des victimes.

  • La maltraitance, selon Québec

    « Il y a maltraitance quand un geste singulier ou répétitif, ou une absence d'action appropriée se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée. Ce geste, intentionnel ou non, est de nature interpersonnelle ou découle de l'organisation des services dans les divers milieux de vie des personnes aînées. »

Québec indique qu'il peut s'agir entre autres de quelqu'un qui humilie, infantilise, rudoie ou qui omet délibérément de prodiguer un soin essentiel, un proche qui soutire de l'argent ou qui fait volontairement pression pour obtenir son héritage.

Le gouvernement Charest souligne plus précisément quatre de ces mesures, dans lesquelles le gouvernement investira 20 millions de dollars au cours des cinq prochaines années :

  • la mise sur pied d'une campagne de sensibilisation, destinée à établir ce qu'est la maltraitance. Des publicités télévisées mettant en vedette Yvon Deschamps seront diffusées à compter du 1er octobre. Un site Internet a aussi été mis en ligne;
  • la création d'une ligne téléphonique d'écoute et de référence qui sera fonctionnelle 12 heures par jour à l'automne. Les personnes âgées victimes de maltraitance ou les témoins de gestes répréhensibles seront invités à joindre les professionnels qui y travailleront;
  • la mise en place de coordonnateurs régionaux, qui devront dresser un éventail des ressources disponibles sur leur territoire et établir des relations étroites avec les intervenants sociaux concernés;
  • la création d'une chaire de recherche universitaire sur la maltraitance des aînés à l'Université de Sherbrooke. Les travaux de la Chaire porteront sur les facteurs de vulnérabilité et les facteurs de risque des victimes de maltraitance. L'objectif est d'accroître les connaissances des chercheurs et des praticiens afin d'améliorer la prévention, le dépistage et la qualité des interventions auprès des victimes. La Chaire abordera aussi la question du suicide chez les personnes âgées.

« Les réseaux gouvernementaux ainsi que l'ensemble de nos partenaires seront mis à contribution pour que les personnes aînées victimes de maltraitance ne soient plus seules et aient accès à toute l'aide nécessaire afin de reprendre la maîtrise de leur vie », fait valoir Mme Blais.

La ministre Blais affirme que Québec a déjà investi 3 millions de dollars dans des projets visant à combattre la maltraitance chez les personnes âgées depuis qu'une consultation publique sur le sujet a été organisée en 2007.

La Fédération de l'âge d'or du Québec (FADOQ) se réjouit de la mise en place de ces mesures pour les aînés. Dans un communiqué, l'organisme dit qu'il compte participer à ce plan en offrant les outils qu'il possède déjà pour lutter contre la maltraitance.

  • Diverses formes de maltraitance

    • De nature physique : Se faire frapper, pousser, lancer des objets, administrer de force des aliments, enfermer, rudoyer ou devoir attendre indûment pour aller à la salle de bain ou satisfaire d'autres besoins, etc.

    • De nature psychologique ou émotionnelle : Être victime d'atteintes à l'identité, à la dignité, à l'estime de soi ou à ses valeurs, subir un dénigrement de ses croyances ou de ses pratiques religieuses, se faire humilier, menacer, infantiliser, ignorer ou isoler, entendre des propos dégradants sur sa personne, son âge ou son degré d'autonomie, etc.

    • De nature sexuelle : Se faire harceler, subir des attouchements ou être victime d'exhibitionnisme, de viol ou se faire ridiculiser parce qu'on souhaite exprimer sa sexualité, etc.

    • De nature matérielle ou financière : Se faire soutirer de l'argent, se faire voler des bijoux, des biens ou des espèces, subir des pressions par rapport à un héritage ou un détournement de fonds ou encore frauder par vol d'identité, par télémarketing, par utilisation inappropriée de cartes de services bancaires ou d'une procuration bancaire.

    • Une violation des droits de la personne : Être victime de discrimination en raison de son âge, se voir imposer un traitement médical, etc.

    • De la négligence : La négligence peut s'exprimer par l'omission dee poser n geste alors que celui-ci serait nécessaire pour le bien-être de la personne aînée. Cette omission peut être intentionnelle ou ne pas l'être lorsqu'elle découle d'un manque de connaissance ou de conscience d'une situation donnée.

    Source : maltraitanceaines.gouv.qc.ca.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Personnes âgées: Québec veut combattre la maltraitance
« le: juin 14, 2010, 03:52:28 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!