avril 19, 2021, 01:26:31 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Voie maritime du Saint-Laurent: Un déversement dû au vent  (Lu 764 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Voie maritime du Saint-Laurent: Un déversement dû au vent
« le: juillet 14, 2010, 01:41:14 am »
Voie maritime du Saint-Laurent

Un déversement dû au vent

La Canada Steamship Lines (CSL) a fait savoir mardi que son navire M/V Richelieu, échoué dans la voie maritime au sud de Montréal, avait subi une panne de moteur dans la soirée de lundi, ce qui expliquerait en partie l'accident qui s'en est suivi.

Le Groupe CSL explique que de forts vents soufflaient à ce moment-là. Le navire aurait alors été poussé et aurait heurté une de ses ancres, ce qui a entraîné une brèche dans la coque, près d'un réservoir de carburant. Plus de 50 tonnes de pétrole se seraient déjà répandues, mardi en fin d'après-midi. Les réservoirs du bateau en contenaient près de 200 tonnes.

Le M/V Richelieu transporte 25 000 tonnes métriques de blé.

Pas de pilote à bord

Le navire échoué près de l'écluse Sainte-Catherine avait à son bord un capitaine, au moment du débordement, mais pas de pilote breveté.

Le président de l'Association des pilotes maritimes du Canada, Simon Pelletier, affirme ne pas être en mesure de conclure que la présence d'un pilote aurait pu empêcher l'accident de se produire.

L'absence de pilote breveté n'est en rien illégale, a expliqué M. Pelletier, puisque les navires de la région des Grands Lacs sont exemptés de l'obligation d'en avoir un pour naviguer dans les eaux de la voie maritime.

Cette exemption, qualifiée « d'anomalie » par Simon Pelletier, devrait bientôt être abolie. Les capitaines de la région des Grands Lacs auront alors l'obligation de passer de « rigoureux » examens de pilotage dans la voie maritime du Saint-Laurent, comme les autres capitaines au pays, a précisé le président de l'Association des pilotes maritimes.

Pas une catastrophe, mais un long nettoyage en vue

Plongeurs et autres experts en environnement ont entamé mardi matin les travaux de localisation et de nettoyage de la nappe de carburant.

Ces travaux ont entraîné la fermeture de la voie maritime du Saint-Laurent, à la hauteur de l'écluse Sainte-Catherine. Elle devrait rester fermée jusqu'à mercredi après-midi au moins, retardant de 6 à 15 bateaux.

La fuite avait été colmatée vers 23 h, lundi, selon la Sécurité civile. Les équipes de secours avaient alors installé des estacades pour tenter de contenir le déversement et récupérer le carburant par la suite.

La Canada Steamship Lines est la plus grande compagnie de transport maritime au Canada. Paul Martin, l'ancien premier ministre du Canada, l'a acquise en 1981 et en a cédé la gestion à ses fils en 2003.



Et il y avait des commentaires...



Envoyé par Étienne L
13 juillet 2010 à 23 h 48 HAE

J'espère tout de même que la compagnie va payer une amende raisonnable. Tout de même, 50 tonnes... 60 800 litres...

La loi américaine prévoit une amende de 4 300 dollars par baril écoulé en cas de « négligence extrême », et de 1 100 dollars dans les autres cas. Donc je dirais que 418 000 $ serait raisonnable, et encore, la compagnie s'en tire bien.



Envoyé par Le réaliste
13 juillet 2010 à 21 h 50 HAE

À Stephen2010

"Oui, il y a toujours des accidents... on me prend pour une valise ! Les vents !"

Vous n'avez pas lu tout l'article. C'est avant tout une panne du moteur qui a causée la dérive du bateau. Un bateau de cette taille ne peut être dirigé sans propulsion. Le capitaine a fait jeter les ancres, mais comme il y avait des orages et beaucoup de vents hier soir, le bateau a dérivé sur ses ancres et c'est ça qui a brisé les réservoirs de fuel.

Maintenant, comme mentionné dans l'article, tous les bateaux sans exception devraient être pris en charge par les pilotes du St-Laurent qui connaissent notre fleuve capricieux (courants, hauts-fonds, etc).



Envoyé par Voilà
13 juillet 2010 à 21 h 06 HAE

Un déversement dû au vent.

Intéressant ;-)

Certains accidents de voitures sont dûs aux arbres.... d'autre dûs à des poteaux... ou encore à des flocons de neige...

Les bateaux ont aussi certaine difficultés avec certains éléments de la nature.

Quel chance que le vent existe et la nature aussi...

Y a t il un pilote aux commandes, pour s assurer que le fleuve est en sécurité et non seulement un capitaine..... mais où était donc Guilligan..... Mais avec le pilote. Je comprends tout maintenant.



Envoyé par Stephen2010
13 juillet 2010 à 20 h 02 HAE

Oui, il y a toujours des accidents... on me prend pour une valise ! Les vents !

Bravo Paul Martin et ses enfants, vous avez encore sauvé votre nom en mensonge... les vents ! C'est très bien, nous oublions la pollution du Saint-Laurent et vous n'avez aucune responsabilité, se sont les vents !

Chaque jours les médias nous bourrent !



Envoyé par la souris
13 juillet 2010 à 18 h 16 HAE

Le vent

...un terroriste en puissance! loll!



Envoyé par Pierre Tremblay
13 juillet 2010 à 17 h 20 HAE

"La faute du vent, dit CSL"

Alors interdisons le vent et sursoyons à tous les projet d'éoliennes.



Envoyé par trebor
13 juillet 2010 à 16 h 06 HAE

Ben oui, c'est la faute aux vents très puissants qui soufflaient ce soir-là s'il y a eu panne de moteur et . . . (h.h.h.)



Envoyé par lucidité 2010
13 juillet 2010 à 15 h 57 HAE

Pas grave, 3 km de berges souillées, une frayère à dorés envahie par le pétrole.

Pas grave, les ch...de dorés iront frayer ailleurs, les pêcheurs iront pêcher ailleurs, la vie aquatique a juste à s'étouffer et les riverains auront juste à nettoyer leurs berges!

Pas grave et c'est pas catastrophique!

Arrêtez de vous plaindre , c'est pire ailleurs...



Envoyé par Etienne
13 juillet 2010 à 14 h 56 HAE

''Fuite de carburant : ce n'est pas la catastrophe''

Après nous avoir habitué avec la catastrophe de BP, effectivement que le déversement peut sembler dérisoire mais faut pas l'aligner vers la médiocrité pour autant. Écologiquement parlant, c'est tout de même grave. Avez vous déjà vu une goutte de gaz tomber dans l'eau? Elle s'étend ça prends pas de temps et devient très large. Un petit déversement pollue une grande surface.

Évidemment que la quantité qui s'est échappée sera revue à la baisse pour pas trop éveiller les craintes. Ça aussi c'est du déjà-vu.



Envoyé par inukjuak
13 juillet 2010 à 13 h 19 HAE

Hum!

Faudrait vérifier si le déversement n'est pas intentionnel.

Comme le niveau d'eau est bas il faut alléger le navire. Beaucoup d'argent en jeu pour les compagnies pour passer la voie maritime. J'aimerais bien qu'un journaliste pose la question.



Envoyé par GiGGer
13 juillet 2010 à 11 h 36 HAE

L'extinction des poissons est prévue pour +/- 2040

L'infertilité de la race humaine est prévue pour +/- 2060

Même si c'est difficile d'admettre avec certitude ce qui s'en vient, on pollue de partout en même temps mais quand on parle de ces problèmes, on n'osent jamais tous les mettres ensemble pour réalisé l'ampleur du désastre causé par l'être humain pour satisfaire son "bien" très personnel.



Envoyé par Stephen2010
13 juillet 2010 à 11 h 17 HAE

Voilà ! Encore Paul Martin qui vient polluer le Québec !

Vous savez, maintenant, que sa compagnie n'est pas canadienne, car il ne voulait pas payer d'impôt ! Il a voté une loie, pour lui, alors qu'il était Sinistre des Finances du Canada, il s'est servi et personne n'a dit mot...

Maintenant, Montréal reçoit son lot d'essence dans son majestueux fleuve ! Le titre dit que ce n'est pas une catastrophe... alors, attendons qu'il en n'est une ! 100 000 litres seulement, ce n'est pas une catastrophe pour Radio-Canada ! Comment minimiser les amis du Canada !

J'irais verser 1 litre d'essence dans le Fleuve, les médias serait au courant... je vous le dis, je ferais la manchette comme étant un voyous, un criminel !

Chère Montréal, gérée comme un village par un incompétent libéral, le Québec également, comment voulez-vous obtenir une qualité de gestion...

Tremblay devra demander à son ami Martin de payer une indemnisation pour les Montréalais, ainsi, il pourrait éponger sa grosse erreur du dossier des compteur-d'eau ! Incroyable ! Jamais le Canada, le Québec et Montréal n'auront été si mal géré de toute son histoire... et pourtant, se sont tous des fédéralistes purs!



Envoyé par mst-pierre
13 juillet 2010 à 11 h 06 HAE

À : pourlavérité

Les pneus d'hiver ont été imposés à toutes les voitures du Québec parce que certains individus roulaient trop vite sur des pneus usés à la corde ; ne croyez vous pas que pour l'ensemble des bateaux qui échouent annuellement à travers le monde tous devraient être munis de réservoirs plus sécuritaires ?



Envoyé par poison x
13 juillet 2010 à 10 h 10 HAE

Ce qui est dégueulasse, c'est que c'est quelque chose de banal dans le milieu de l'industrie. À chaque année il y a au moins un méga déversement de pétrole, et c'est sans compté la multitude de petits incidents comme celui-ci.

C'est ce qui fait que l'eau commence à être complètement scrap, mais bon il ne reste plus que quelques années à ce calvaire.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Voie maritime du Saint-Laurent: Un déversement dû au vent
« le: juillet 14, 2010, 01:41:14 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!