février 25, 2021, 08:42:29 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Claude Béchard s'éteint  (Lu 2949 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Claude Béchard s'éteint
« le: septembre 08, 2010, 01:24:29 am »
Claude Béchard s'éteint

L'ex-ministre et député libéral de Kamouraska-Témiscouata, Claude Béchard, est mort mardi à 16 h d'un cancer du pancréas, à l'âge de 41 ans. Il était entouré de sa femme et de membres de sa famille.

L'état de santé de M. Béchard s'est brusquement dégradé dans la nuit dernière. Quelques heures avant son décès, il avait annoncé par voie de communiqué sa démission comme ministre de l'Agriculture et des Relations intergouvernementales canadiennes.

Dans un communiqué laconique, le gouvernement libéral a annoncé « avec une grande tristesse » le décès de Claude Béchard « des suites d'une longue maladie qu'il a combattue avec courage ».

Les drapeaux de l'Assemblée nationale ont été mis en berne mardi soir.

La famille du défunt a fait savoir pour sa part qu'elle souhaitait vivre ces événements en privé et qu'elle n'émettra pas de commentaires. Les détails sur les funérailles seront communiqués ultérieurement.

Un homme combatif

Jusqu'à la toute fin, le député-ministre a combattu son cancer du pancréas qui avait ressurgi en janvier dernier. Il avait conservé jusqu'à tout récemment les portefeuilles de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, des Affaires intergouvernementales et de la Francophonie canadiennes.

Élu pour la première fois il y a 13 ans, Claude Béchard est rapidement devenu une figure importante dans le paysage politique québécois.

À 28 ans, il gagne sans difficulté l'élection partielle d'octobre 1997 dans la circonscription de Kamouraska-Témiscouata, où se trouve son village natal de Saint-Philippe-de-Néri. Il y sera réélu quatre fois de suite.

Il fait sa première campagne au côté du chef libéral Daniel Johnson, qu'il connaît bien pour avoir été son conseiller politique après avoir occupé des fonctions dans l'entourage de l'ancien premier ministre Robert Bourassa.

En 2003, à l'âge de 34 ans, le premier ministre Jean Charest le nomme ministre de l'Emploi, de la Solidarité sociale et de la Famille. Il lui confiera par la suite les portefeuilles du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, de l'Environnement, des Ressources naturelles et de la Faune.

Des dossiers délicats

Claude Béchard aura été le ministre des missions délicates, notamment de la vente du centre de ski et du golf du parc du Mont-Orford. Le gouvernement reculera dans le dossier, mais le ministre s'en tirera politiquement indemne. Il réussira à mener à terme un autre projet controversé, obtenant le feu vert pour la construction du port méthanier Rabaska à Lévis.

Claude Béchard, reconnu pour son sens de l'humour, a aussi connu quelques épreuves. Le meurtre atroce de son attachée politique de circonscription, Nancy Michaud, l'a profondément bouleversé.

En 2008, il est réélu confortablement, mais il se savait menacé. Sept mois après son élection, le cancer refait son apparition. Malgré ses absences, Claude Béchard continuait à suivre ses dossiers de près. Tant l'homme que le politicien étaient tenus en grand respect par ses collègues de toutes allégeances politiques.

Claude Béchard laisse dans le deuil sa conjointe et leurs quatre enfants.

  • Hommage à un homme de passion

    Dans un communiqué, l'opposition officielle décrit le défunt comme un homme amoureux de son métier et totalement dévoué aux citoyens de sa circonscription. L'Assemblée nationale était indéniablement son deuxième foyer, souligne le Parti québécois, qui salue le combat et le courage de Claude Béchard.

    « Il se battait tout le temps, il ne reculait jamais, le terme battant lui convenait bien. Je ne l'ai jamais vu faire preuve de contrition. C'est un gars qui n'avait qu'une seule stratégie, on attaque, on fonce! », témoigne pour sa part le leader parlementaire péquiste, Stéphane Bédard.

    Pour André Boisclair, ancien chef du Parti québécois, Claude Béchard était un bon représentant de sa génération, un homme qui a été capable de faire de la politique d'une façon droite et près des gens.

    Le président du Parti libéral du Québec rappelle que Claude Béchard croyait profondément en l'action politique et en la capacité d'améliorer toutes choses, comme le démontrent ses nombreuses réalisations au sein des ministères qu'il a dirigés. Marc Tanguay souligne la combativité du défunt comme militant, comme député, comme ministre. Mais, de tous les combats qu'il a menés, le plus dur aura été la maladie, conclut le président du PLQ.

    Christine St-Pierre, ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, souligne la générosité de Claude Béchard avec ses collègues et l'engagement d'un homme passionné.

    Tout ce qu'il faisait, il le faisait avec une énergie dévorante et il était très inspirant, indique Gérard Deltell, chef de l'Action démocratique du Québec pour qui Claude Béchard était fier de défendre ses idées, un homme qui n'avait pas peur des missions délicates.

    Les deux porte-parole de Québec solidaire, Françoise David et Amir Khadir, ont adressé leurs condoléances à la conjointe, aux enfants et aux proches de M. Claude Béchard. Ils ont aussi tenu à saluer « son courage et sa ténacité durant les longs mois où il a lutté contre la maladie. »

    À Ottawa, le premier ministre Stephen Harper a souligné que M Béchard a représenté avec « efficacité et dévouement » ses concitoyens de Kamouraska-Témiscouata pendant 13 ans. « Claude Béchard a été un exemple de courage et de détermination pour ceux et celles qui se battent contre le cancer », peut-on lire dans un communiqué du bureau du premier ministre.

    La ministre fédérale Josée Verner a dit qu'elle avait « beaucoup d'admiration pour l'homme et le combat qu'il a décidé de mener jusqu'à sa fin ».



Et il y avait des commentaires...



Envoyé par Lucidien
7 septembre 2010 à 22 h 54 HAE

Je ne l'aimais pas en tant que politicien. C'était un adversaire et il se trouvait dans le mauvais parti. Mais certainement qu'à n'importe quel moment j'aurais pris un café ou une bière avec lui. Il me semblait un homme exceptionnel. Je suis dévasté. Quelle injustice!

Condoléances sincères à sa famille.

Salut Claude.



Envoyé par Pulsion
7 septembre 2010 à 22 h 42 HAE

Une lumière vient de s'éteindre. Elle apporte avec elle sa splendeur, son rayonnement, ses pensées, son existence. Cette lumière est passée dans la vie de chacun des Québécois laissant des traces. Chaque pas du ministre Béchard a été une inspiration non seulement dans la vie politique mais aussi dans notre vie. Son courage, sa passion et sa détermination sont exemplaires. J'ose croire qu'elle sera une inspiration pour chacun de nous.
Recevez mes sympathies Mme Béchard ainsi qu'à vos enfants, parents et amis.



Envoyé par photodan
7 septembre 2010 à 22 h 28 HAE

Ayons une bonne pensée pour toutes les personnes seules, peu connues, monoparentales avec des responsabilités familiales qui n'ont que peu de moyens financiers pour affronter cette terrible maladie. Il est temps que nos gouvernements se réveillent et leur viennent en aide. Le cancer ne force-t-il pas au chômage ? Et n'avons-nous pas une assurance pour ça?

Avec les surplus légendaires de la caisse d'assurance-chômage, il est temps d'aider aussi ceux qui ne font pas partie de l'élite, nos proches.



Envoyé par michel2010
7 septembre 2010 à 22 h 19 HAE

Ce n’est sans doute pas seulement cela :
Mais la politique ça tue
Surtout quand on est ministre :

1. Trop d’heures
2. Pas assez de temps!
3. Toujours à la limite de ses possibilités.
4. Trop de pression
5. Pas assez de décompression!
6. Toujours trop à la limite de sa compétence et de son incompétence
7. Toujours à la frontière de son pouvoir et de son impouvoir
8. Trop pour un seul homme alors que mille te regardent courir
9. Trop de repas à la sauvette, trop de cocktails, trop de ci, trop de ça
10. Pas assez de temps pour la relaxation, de méditation, de non pensée,
le sport ou la marche au bois...
11. Pas assez de temps de vie simple avec soi et soi et rien

La politique est trop vue et pratiquée comme un sport extrême, comme un sport de l’extrême action…
de l’action extrême…

Deux ministères ce n’est pas assez… en voilà 3, en voilà quatre!
Et on se fend en quatre!

La politique ce pourrait être autre chose :
Une joute de sages…

De l’inspiration… et que l’on expire
pour inspirer…

2 jours de retraite, trois jours d’action
Et des pensées profondes pour des refontes
avant que des réformes…

Lorsqu’un homme meurt,
il tue la mort…
C’est une pensée, c’est une image pour dire une chose
Que ne disent les mots et les pensées courantes…

Lorsqu’un homme meurt,
la forme se froisse,
mais l’essence demeure,
infinie, éternelle…
Les vagues montent et descendent,
mais l’eau demeure…

L’homme intime, l’homme essentiel est l’eau,
le corps est la vague…

Salut à toi, Claude Béchard
Et salut à vous qui l’aimez et l’aimiez



Envoyé par rocou1
7 septembre 2010 à 22 h 02 HAE

A l'émission "On prend toujours un train pour la vie" on voyait dans ses yeux qu'il avait le goût de vivre! Il voulait se battre... c'est ce qu'il a fait! Il a lutté jusqu'à la fin... mais n'a pas eu le dernier mot!

Finies les souffrances! Reposez en paix monsieur Béchard et veillez sur ceux qui vous aiment!

Mes condoléances à tous ceux qui le pleurent!



Envoyé par Monsieur Konstantin
7 septembre 2010 à 21 h 31 HAE

Un poste de ministre est l'un des emplois les plus stressants qu'il est possible de trouver. Or, vivre un tel stress quotidien alors que l'on est atteint d'un cancer ne peut pas aider le combat contre celui-ci. J'admire l'homme d'avoir conservé son poste en dépit de la maladie, mais je soupçonne que cette décision pourrait avoir eu un effet sur le retour et la progression de celle-ci. Des liens de corrélation et de causalité entre le stress et la progression d'un cancer ont d'ailleurs déjà été démontrés.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Claude Béchard s'éteint
« le: septembre 08, 2010, 01:24:29 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!