janvier 16, 2018, 08:39:21 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Primes de rétention: La Caisse nie tout  (Lu 896 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6047
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Primes de rétention: La Caisse nie tout
« le: septembre 20, 2010, 01:09:02 pm »
La Caisse nie tout

MONTRÉAL | (Agence QMI) La Caisse de dépôt et placement du Québec nie avoir dissimulé quelque information que ce soit au sujet des primes de rétention versées à ses dirigeants et employés en 2009.

La société a répondu, hier, par voie de communiqué, rétorquant qu’il est faux que de 5 à 8 millions de dollars de primes n’aient pas été divulguées, contredisant ainsi ce qu’Argent a publié.

« Tous les paiements de rémunération incitative payés pour 2009 étaient inclus dans le montant de 20,9 millions de dollars déjà divulgué, indique-t-on. Ce montant équivaut à environ 50 % de la rémunération incitative payée pour 2007. »

Les sources consultées par Argent affirment toutefois que le versement des primes de rétention a été décidé en 2009 et que celles-ci sont versées depuis 2010. Les renseignements sur ces primes de rétention n’ont jamais été connus du public. Ces millions s’ajouteront aux 20 millions de dollars de primes versés en 2009.

Pas de prime en 2008

La Caisse indique aussi qu’aucune prime n’a été versée en 2008. Argent reconnaît que cette information, mise dans un encadré, était erronée. On aurait dû lire : « Aucun montant. »

Au sujet de l’exercice 2010, la Caisse affirme que toute prime versée sera divulguée.

Enfin, la Caisse exprime son désaccord à l’idée qu’aucune prime n’aurait été versée en 2009 si son ancien programme de rémunération incitative avait été en vigueur. Une vingtaine de millions de dollars ont été déclarés pour cet exercice.

« Si le programme antérieur de rémunération incitative avait été laissé en place, dit le communiqué, la rémunération incitative aurait été plus élevée que le montant payé pour 2009. »

Là-dessus, les sources consultées par Argent maintiennent qu’il aurait été impossible de verser des primes en 2009 si l’on avait fait des calculs de rendement en retenant la moyenne des années antérieures. Une raison importante derrière ce raisonnement est le recul de 25 % enregistré en 2008.

Nouveau régime

Le régime a changé depuis l’arrivée de Michael Sabia à titre de PDG, alignant les primes sur le rendement d’une seule année.

Questionné par Argent, Denis Chênevert, professeur aux HEC Montréal, qui est spécialisé en gestion des ressources humaines, estime que l’enjeu principal en matière de primes, c’est d’en expliquer les motifs.

« Je pense que les organisations se doivent d’avoir une transparence en matière de procédure, a-t-il lancé au téléphone. Qu’est-ce qui détermine ces primes? Quels sont les mécanismes utilisés? » a-t-il demandé.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Primes de rétention: La Caisse nie tout
« le: septembre 20, 2010, 01:09:02 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!