octobre 20, 2018, 02:51:42 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Gaz de schiste, contexte favorable selon Pierre Gauthier d'Alstom  (Lu 1198 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6048
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
« Le contexte est favorable »

— Pierre Gauthier, d’Alstom

L’exploitation du gaz de schiste va changer le portrait énergétique partout sur le continent et le Québec n'y échappera pas, estime le président et chef de la direction d’Alstom pour l’Amérique du Nord, Pierre Gauthier.

En marge d’une conférence donnée devant les membres de l’Association de l’industrie électrique du Québec, le dirigeant québécois croit que le contexte n’a jamais été aussi favorable pour la conversion au gaz naturel par les industries polluantes.

« Longtemps, la consommation du gaz naturel était plus élevée que la production et cela avait une influence sur le prix. Mais là, avec l’exploitation du gaz de schiste, nous avons doublé les réserves » , a souligné M. Gauthier.

Cette nouvelle production a fait baisser le prix du gaz naturel à 5 $/ mmBTU ( unité de mesure), au même niveau que d’autres énergies plus polluantes comme le charbon, ce qui pourrait inciter certains secteurs de l’économie à adopter le gaz naturel.

« Cela influence aussi votre décision comme entrepreneur lorsque vous savez qu’il y a de nouvelles réserves. Le contexte est favorable », a souligné M. Gauthier.

Le fabricant français de métros et trains est aussi un producteur et un distributeur d’énergie et développe des technologies pour les entreprises afin de diminuer leur empreinte de gaz à effet de serre. Alstom planche aussi sur des projets d’hydroliennes et d’éoliennes.

Du même souffle, M. Gauthier comprend que le débat qui fait rage sur le gaz de schiste doit avoir lieu.

« Il y a un grand intérêt un peu partout. Et il y a maintenant de gros joueurs qui sont intéressés. Je pense que ce que le Québec va vivre ne sera pas différent du reste de l’Amérique », a souligné le dirigeant.

« Maintenant, il faut déterminer quelle sorte de garde-fou on veut. C’est un débat qui doit avoir lieu », a-t-il poursuivi.

70 emplois directs créés à Sorel

Par ailleurs, le président et chef de la direction d’Alstom est revenu sur le contrat du métro de Montréal qu’Alstom a remporté avec la québécoise Bombardier après un labyrinthe judiciaire qui a retardé le projet d’au moins cinq ans.

Tout en avouant que le processus avait été long, M. Gauthier a affirmé que le projet est sur les rails.

« Le bureau de projet a été formé. On va bientôt procéder à des appels d’offres pour les équipements et le bâtiment », a confirmé le dirigeant, qui n’a toutefois pas voulu s’avancer sur le début de la production.

Environ 70 emplois directs seront créés à Sorel où une usine sera construite. Plusieurs fournisseurs de la région, mais aussi d’ailleurs au Québec, devraient également profiter de ce contrat.

Alstom planche aussi sur différents projets aux États-Unis découlant du plan de transport déposé par le président américain Barack Obama.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca


 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!