février 24, 2021, 11:32:43 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Québec VS Iowa: 9 gars sur 10 réussissent  (Lu 1719 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Québec VS Iowa: 9 gars sur 10 réussissent
« le: février 14, 2011, 03:13:26 pm »
Neuf gars sur dix réussissent!

Il existe un moyen de lutter efficacement contre le décrochage des garçons, a constaté le Journal en visitant des écoles de l’Iowa, où ce phénomène est marginal.

Du sport et des horaires flexibles. Pendant que le décrochage scolaire des gars atteint des niveaux alarmants au Québec, il existe une recette pour les faire réussir, a constaté le Journal en visitant des écoles de l’Iowa, où la grande majorité d’entre eux obtiennent un diplôme du secondaire.

Alors qu’au Québec le tiers des garçons ne parvient pas à mettre la main sur un diplôme du secondaire avant 20 ans, le portrait est tout autre dans cet État du Midwest.

À la fin du secondaire, presque 9 gars sur 10 y obtiennent un diplôme du High School.

Et ils sont presque aussi nombreux que les filles à quitter l’école avec ce parchemin, ce qui en fait les champions nord-américains.

Même dans un secteur très défavorisé comme le centre-ville de Des Moines, la capitale de l’Iowa, 7 gars sur 10 obtiennent un diplôme du secondaire. En comparaison, plus de 65 % des élèves de l’école Pierre-Dupuy, dans l’arrondissement Ville-Marie, étaient des décrocheurs l’an dernier. « Ce n’est donc pas une caractéristique d’Homo sapiens que les garçons soient moins bons que les filles à l’école » , lance le professeur Égide Royer, de l’Université Laval, qui avait cité l’Iowa en exemple dans un livre traitant de ce phénomène, l’automne dernier.

Il y a quelques semaines, le Journal a visité quatre écoles du centre de l’Iowa pour tenter de percer le mystère de cette performance enviable.

Plusieurs éléments, qui constituent en quelque sorte la « recette » de ce succès, ont été pointés du doigt par les nombreux intervenants rencontrés sur place. ( voir encadré en page 2).

Mais deux caractéristiques ont été évoquées plus fréquemment : l’importance de développer un « sentiment d’appartenance à l’école » par le biais d’équipes sportives, par exemple, et la « flexibilité » dans les horaires des ados, qui leur permet notamment de travailler tout en étudiant.

L’importance des équipes sportives

Assis à son bureau, John Carver, le surintendant du district scolaire de Van Meter, un secteur rural, ne porte pas de veston, avec sa chemise et sa cravate. Il enfile plutôt un manteau aux couleurs de l’équipe de basketball de l’école, les Bulldogs. « En Iowa, chaque polyvalente a son équipe sportive, qui compétitionne avec les autres. Et on déteste l’équipe de l’autre école » , lance-t-il en riant.

À Van Meter, où l’on compte les décrocheurs des 10 dernières années sur les doigts d’une seule main, toute la communauté suit les prouesses des Bulldogs, raconte M. Carver. « Les matches de football, le vendredi, c’est énorme, dit-il. Les gens paient pour y assister, il y a une fanfare et de l’animation. »

Flexibilité

Au centre-ville de Des Moines, on mise plutôt sur la « flexibilité » pour accroître le taux de diplomation des jeunes. Les ados qui souhaitent travailler pour subvenir aux besoins de leur famille peuvent le faire l’après-midi, en complétant leur journée de classe à « l’école du soir » . Ils peuvent aussi suivre des cours en ligne, si cela convient mieux à leur réalité.

« Les jeunes vont et viennent à l’école toute la journée, explique Connie Cook, surintendante adjointe des écoles publiques de Des Moines. Il n’y a personne qui fait la même chose au même moment. Ce qu’on veut, c’est que le personnel soit flexible. »

« Il faut que les écoles s’adaptent aux besoins des élèves, ajoute John Carver. Pas le contraire. »


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Québec VS Iowa: 9 gars sur 10 réussissent
« le: février 14, 2011, 03:13:26 pm »

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Québec VS Iowa: Ils sont sous le choc
« Réponse #1 le: février 14, 2011, 03:15:48 pm »
Ils sont sous le choc

Quand ils entendent parler des piètres performances du Québec en matière de décrochage, les directeurs d’école et les enseignants oeuvrant dans les établissements scolaires de l’Iowa n’en reviennent pas. Chez eux, décrocher n’est pas une option.

« Je suis renversé ! C’est difficile pour moi de saisir ce que vous me décrivez, soupire le surintendant des écoles de Van Meter, John Carver. Même quand je travaillais dans des zones très défavorisées, nos taux de diplomation ont toujours été d’au moins 70 % » , indique-t-il.

La comparaison entre le Québec et l’Iowa est encore plus souffrante lorsqu’on constate que les taux de diplomation ne sont pas calculés de la même manière par les deux juridictions.

Chez nous, le ministère de l’Éducation inclut dans son calcul les jeunes qui mettent sept ans à obtenir un diplôme d’études secondaires.

Là-bas, seuls les ados qui complètent leur secondaire dans les délais prévus font partie des statistiques de réussite.

Finir chez McDo

Julia Albaugh n’a connu qu’un seul décrocheur, depuis son entrée au secondaire, à l’école de Van Meter.

« Je me demande encore ce qui lui est passé par la tête, dit-elle. Je suis sûre qu’il finira par revenir à l’école. C’est impossible de se trouver un emploi sans diplôme. »

La jeune femme n’a pas tort. En Iowa, rester à l’école fait pratiquement partie de la « culture » , croit Connie Cook, surintendante adjointe des écoles de Des Moines.

L’économie de l’État est surtout axée sur le secteur des services, Des Moines étant un centre névralgique du domaine des assurances, souligne-t-elle.

« Alors, sans diplôme du secondaire, il n’y a pas beaucoup d’autres emplois possibles que de travailler chez McDo » , lance Mme Cook.


Source: Site web du Journal de Québec

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!