octobre 21, 2018, 09:24:05 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: France: La révolution des micro-algues se prépare dans le monde industriel  (Lu 921 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6048
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
La révolution des micro-algues se prépare dans le monde industriel

Au fond d’une impasse à Libourne, près de Bordeaux, le fondateur d’une jeune entreprise prépare une véritable révolution, l’arrivée massive des micro-algues dans nombre de secteurs industriels.

Fermentalg mise sur la culture de ces micro-organismes pour produire rapidement de la biomasse pour l’alimentation, la santé, la cosmétologie et, à terme, les biocarburants.

Son fondateur, Pierre Calléja, ingénieur aquacole et pionnier de l’aquaculture marine, est intarissable sur son dada.

« C’est une bestiole à voile et à vapeur » , ajoute le scientifique pour décrire un être à la fois végétal et animal.

« Les micro-algues sont très évoluées. Ce sont des êtres unicellulaires qui se déplacent, qui ont une forme de vision, sont capables de communiquer entre elles. C’est le premier être, le début de la construction du vivant » , dit-il.

Premier échec

Le jeune chef d’entreprise avoue avoir connu l’échec avec sa tentative de produire des micro-algues par photosynthèse, un processus qui n’était pas rentable économiquement.

Il a donc innové en cultivant des microalgues « hétérotrophes » qui peuvent se développer quasiment sans lumière, avec un rendement de 50 à 100 fois supérieur aux cultures traditionnelles des microalgues « autotrophes » dont l’existence repose sur la photosynthèse.

À Libourne, les micro-algues sont élevées dans le noir, se nourrissent de substrats carbonés proches du sucre, une technologie verte qui permet d’entrevoir l’industrialisation.

Fermentalg travaille sur une biomasse sous forme vivante destinée à l’alimentation des poissons d’élevage, solution pour protéger une ressource halieutique en voie de disparition.

Les micro-algues sont également une alter native aux huiles de poissons comme source d’oméga-3, indispensable pour la santé de l’être humain, mais ce sont surtout les biocarburants qui sont en ligne de mire de cette jeune entreprise créée en 2009.

Nouvelles souches

Fermentalg a identifié de nouvelles souches prometteuses, alors que les scientifiques estiment à plusieurs millions le nombre d’espèces de microalgues.

Financée dès sa création à hauteur de 1,7 million d’euros (2,3 M$ CAN), Fermentalg va passer à l’industrialisation et a réussi à séduire de nouveaux investisseurs.

Parce qu’elles stockent jusqu’à 70 % d’huile, qu’elles sont 1 500 fois plus productives que le colza, qu’elles n’ont pas besoin de la lumière du soleil pour se développer et qu’elles peuvent être cultivées hors terres cultivables et par empilage, les micro-algues représentent une alternative à l’épuisement des ressources naturelles.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca


 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!