septembre 25, 2020, 06:23:57 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: RRQ: une assurance, une garantie  (Lu 1399 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
RRQ: une assurance, une garantie
« le: mars 03, 2011, 10:11:00 pm »
Le Régime de rentes du Québec : une assurance, une garantie

Par André Trudeau, Président de la RRQ

Dans sa chronique intitulée « De bons conseils » du 24 février dernier, Mme Elgrably-Levy y allait, pour une deuxième fois, d’une affirmation démagogique comparant le Régime de rentes du Québec (RRQ) à une chaîne de Ponzi.

Le Régime serait, selon elle, un système pyramidal légal qui viendrait chercher chaque année des milliards de dollars dans les poches des travailleurs contre la promesse d’une incertaine rente de retraite, puisque les coffres seraient vides dans une trentaine d’années.

Cette affirmation, fausse et malhonnête, risque de miner la confiance des Québécois et Québécoises envers leur régime public. Comme président-directeur général de la Régie des rentes du Québec, je me dois d’intervenir.

LA SOLIDARITÉ INTERGÉNÉRATIONNELLE : FONDEMENT DU RÉGIME

Depuis sa création, le RRQ a évolué tout en continuant de respecter le principe fondamental de solidarité intergénérationnelle. Il a permis de soutenir financièrement des générations de retraités qui n’avaient pas bénéficié d’un régime public de rentes avant 1966 et il assure une certaine redistribution financière entre les personnes plus riches et celles ayant des moyens plus modestes. C’est un principe à préserver.

UNE RÉSERVE INQUIÉTANTE. VRAIMENT?

Selon notre analyse actuarielle de 2009, la réserve deviendra nulle en 2039. Mme Elgrably-Levy laisse entendre que la Régie pourrait alors être incapable de verser des prestations aux futurs retraités.

D’abord, il faut savoir que le RRQ n’a pas nécessairement besoin d’accumuler une réserve puisque, par sa nature publique, il nous assure que les cotisations seront toujours payées par les travailleurs et les employeurs. De plus, le maintien d’une réserve est un acquis du Régime. Celle-ci représente en quelque sorte un fonds de stabilisation qui protège les futures générations de travailleurs.

La réserve, qui atteint actuellement 33,3 milliards de dollars, servira notamment à absorber le choc du départ à la retraite des babyboomers et à limiter les hausses de cotisations. Enfin, au moment de la dernière consultation publique, la Régie a proposé des mesures afin de renforcer le financement du Régime, de maintenir sa réserve à long terme et de préserver l’équité entre les générations actuelles et futures de cotisants.

ÉPARGNE PUBLIQUE VERSUS ÉPARGNE PRIVÉE

Certains prétendent qu’il faudrait remplacer le RRQ obligatoire par de l’épargne privée volontaire. Or, environ 30 % des Québécois n’épargnent pas en vue de la retraite. Le RRQ leur assure minimalement une rente comptant pour 25 % de leurs revenus de travail admissibles, ce qui n’est pas négligeable.

De plus, une gestion professionnelle et collective de l’épargne, comme celle du fonds du RRQ, permet d’obtenir un meilleur rendement. Celui calculé sur les cotisations versées au RRQ reste supérieur à ce qu’un individu peut s’attendre d’une gestion individuelle. En 2010, le rendement du fonds du Régime, administré par la Caisse de dépôt et placement du Québec, a été de 14,3 %.

ASSURANCE ET GARANTIE

Nul doute que les 3 893 000 cotisants et les 1 645 000 bénéficiaires du RRQ peuvent continuer de miser sur un système de sécurité financière à la retraite qui a fait ses preuves et qui demeure une assurance et une garantie pour les générations présentes et futures.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

RRQ: une assurance, une garantie
« le: mars 03, 2011, 10:11:00 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!