octobre 21, 2018, 09:02:29 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: La FTQ et la CSN coûtent cher à Ottawa  (Lu 970 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6048
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
La FTQ et la CSN coûtent cher à Ottawa
« le: mars 03, 2011, 10:32:50 pm »
La FTQ et la CSN coûtent cher à Ottawa

Les crédits d’impôt aux fonds de travailleurs québécois ont coûté 106,4 millions au trésor fédéral durant l’année fiscale 2009, selon des chiffres obtenus par Argent auprès de l’Agence de revenu du Canada.

Il s’agit de la part du lion des 125 millions qu’a coûté ce programme en 2009 à Ottawa, d’après le Guide des dépenses fiscales 2010.

Alors que l’Ontario s’est attaqué au coût des fonds de travailleurs en réduisant progressivement le crédit d’impôt auquel ils donnent droit, le Québec a plutôt augmenté son cadeau fiscal à Fondaction CSN, l’an dernier, pour l’aider à « s’établir » .

Pour le gouvernement fédéral, qui octroie 15 % en crédit d’impôt pour les fonds de travailleurs, la facture des largesses de Québec s’avère cependant salée. L’exception québécoise entraîne un surcroît d’intérêt pour ces fonds dont l’attrait repose essentiellement sur l’avantage fiscal qu’ils procurent.

Fondaction a profité, l’an dernier, d’une bonification de 10 points du crédit d’impôt provincial, qui porte maintenant le crédit d’impôt total auquel il donne droit à 40 %.

Même si le fonds a procuré un rendement de - 2,74 % sur dix ans, il a rempli ses coffres du maximum permis de 150 millions avant la date limite, refusant toute nouvelle cotisation depuis le 26 janvier.

Du côté du Fonds de solidarité FTQ, on ne sait pas encore combien le fonds recueillera, cette année. Mais l’an dernier, le Fonds s’était fixé l’objectif de recueillir la somme colossale de 700 millions. Il a finalement récolté 660 millions et espère obtenir le même montant, cette année.

Aberrant

Cette stratégie de renforcement des fonds de travailleurs préoccupe le porte-parole de la Fédération canadienne des contribuables, Kevin Gaudet. « C’est un gaspillage pur et simple d’argent public. Le gouvernement ne devrait pas dicter au contribuable par ses politiques fiscales où il faut investir » , affirme-t-il.

M. Gaudet juge aberrante l’augmentation du crédit d’impôt de Québec à Fondaction CSN, dans le contexte où les gouvernements provincial et fédéral cherchent à rééquilibrer leurs finances publiques. Il s’agit, selon lui, d’une décision dictée en partie par le désir de s’attirer la faveur de puissantes organisations syndicales.

« Le Québec est de très loin la province qui mélange le plus politique et économie. Ce n’est pas une grande surprise » , signale-t-il.

Du côté de Fondaction CSN, on souligne toutefois que le fonds a permis de générer des revenus gouvernementaux de 933 millions depuis sa création, en 1996. Sa direction en arrive à ce chiffre en calculant les impôts payés par les entreprises dans lesquelles le fonds investit. La porte-parole du fonds, Suzanne La Ferrière, a toutefois reconnu que plusieurs des entreprises qu’il a financées auraient pu exister et prospérer sans l’aide de Fondaction CSN.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

La FTQ et la CSN coûtent cher à Ottawa
« le: mars 03, 2011, 10:32:50 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!