octobre 21, 2018, 09:21:31 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Inopérable à Québec: Il revit à Mumbai!  (Lu 1151 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6048
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Inopérable à Québec: Il revit à Mumbai!
« le: mars 07, 2011, 01:22:44 am »
Il revit à Mumbai!

Des patients québécois, désabusés par notre système de santé public et excédés par les listes d’attente, ont choisi de payer plusieurs milliers de dollars et de parcourir en avion la moitié du globe pour se faire opérer en Inde.

Au Québec, les médecins refusaient de l’opérer au dos et lui prédisaient un avenir sombre. Jean-Noël Deschênes était condamné à avaler des quantités astronomiques de médicaments jusqu’à la fin de ses jours. À Mumbai, on l’a guéri pour 10 000 $.

Le Rimouskois de 65 ans n’a jamais accepté le verdict de son médecin traitant au Québec. On lui répétait que personne ne voudrait l’opérer dans la Belle Province parce qu’il développait de la fibrose. Le retraité de l’enseignement devait ingurgiter chaque jour une quantité phénoménale de morphine pour calmer la douleur.

« Mon corps était habitué, ça faisait cinq ans que j’en prenais. J’étais rendu à 60 mg, plus les interdoses, plus les antidépresseurs, donc c’était une trithérapie qui écrasait les neurotransmetteurs. C’était des doses de cheval » , illustre-t-il en entrevue au Journal.

« Mon médecin m’a proposé de la morphine directement dans le rachis avec une machine qui est à l’intérieur de la peau. Il m’a dit que mon corps allait finir par s’habituer, qu’on allait toujours devoir augmenter les doses et que je serais pogné ( sic) avec ça pour la vie. À un moment donné, tu n’as plus de qualité de vie, plus de qualité de couple, t’as plus rien… »

Loin de se laisser abattre, Jean-Noël Deschênes a misé sur l’Inde après avoir entendu parler de l’histoire d’un Trifluvien dont l’opération avait été un succès. Il a joué « le tout pour le tout » , admet-il. Un pari qu’il a remporté. « À Mumbai, l’opération a duré deux heures. Tout a bien fonctionné. On m’a fait une laminectomie, on a enlevé un petit morceau d’os qui sert à stabiliser la colonne et le chirurgien a nettoyé les fibroses au laser. » Quatre mois plus tard, M. Deschênes est un nouvel homme.

Fini les pilules!

Bien que le retour au bercail ait été pénible après l’opération − en raison des turbulences dans l’avion entre Mumbai et Paris − son état s’est amélioré à un point tel qu’il a cessé toute consommation de médicaments. « Il me reste à peu près 10 à 15 % de douleur. Quand je suis revenu au Québec, j’ai arrêté de prendre de la morphine et, depuis ce temps-là, je marche trois ou quatre kilomètres par mois! »

Deux points de suture

En prime, il a bénéficié d’une technologie de pointe, difficilement accessible chez nous. La « micro-endoscopie » , technique peu invasive, ne lui aura laissé qu’une minuscule cicatrice.

À son réveil, il n’avait que deux points de suture et un diachylon.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Inopérable à Québec: Il revit à Mumbai!
« le: mars 07, 2011, 01:22:44 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!