octobre 19, 2018, 02:52:53 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Soignée en Inde: Opérée et comblée  (Lu 1143 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6048
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Soignée en Inde: Opérée et comblée
« le: mars 07, 2011, 01:25:49 am »
Opérée et comblée

Marie Pelletier a subi une opération majeure en Inde le 12 janvier dernier. Sept semaines plus tard, elle n’a que de bons mots pour le pays de Gandhi. L’ex-éclopée donne même une note de « 10 sur 10 » au spécialiste de la colonne vertébrale qui a mis fin à ses souffrances en lui offrant un nouveau dos.

Au Québec, on se contentait de lui suggérer des injections de cortisone ou d’augmenter ses doses de pilules. Un copier-coller du cauchemar de Jean-Noël Deschênes. Elle a souffert pendant deux ans. Deux longues années avant de mettre la main dans sa poche pour se payer une chirurgie qu’on refusait de lui accorder ici. Un investissement de 12 900 $. Plus les billets d’avion à 2 800 $ pour elle et son conjoint.

« Sachant que mon état était dégénératif, moi, j’ai pris la décision assez rapidement. Si j’arrête de travailler, mon salaire ne rentre plus. J’étais mieux de payer le 16 000 $ tout de suite que de me priver de 25 000 $ ou 30 000 $ par la suite pour les années à venir. » Un calcul mathématique simple. Presque trop rationnel. Au-delà des chiffres, la santé n’avait pas de prix pour cette femme hyperactive, chargée de projet pour une compagnie de peinture dans la région de Québec.

Zéro qualité de vie

« Je souffrais énormément parce que je n’étais plus capable de rien faire. Tout était devenu une montagne pour moi. Aussitôt que je bougeais un peu, il fallait que je me couche une heure parce que je n’avais plus d’énergie. J’avais zéro qualité de vie. Mon nerf sciatique aussi était coincé, donc j’avais des crampes aux jambes. Je n’étais plus capable de rien soulever, de me tourner dans mon lit la nuit, je ne faisais plus rien. »

Cette résidante de Loretteville a elle aussi été interpellée par l’histoire d’un autre patient québécois, Sylvain Juteau, qu’elle a entendu à la radio (au FM93) l’automne dernier. « J’ai décidé de l’appeler. On a regardé ce qui se faisait en Inde et il nous a dirigés vers un hôpital privé. » Marie voyait enfin la lumière au bout du tunnel. Une alternative inusitée au système de santé québécois. Mumbai? Et pourquoi pas! « J’ai tout arrêté à Québec et je suis partie là-bas quand on m’a donné une date. Ici, c’est trop long, l’attente… »

« Moi, j’avais une vertèbre qui était sortie de son axe, donc il ( le chirurgien) a repoussé ça, il a fait une fusion ( de deux vertèbres), a mis une plaque de titane et quatre vis ( voir photo). Ça a duré quatre heures et ça a été une réussite totale. Je n’ai eu aucune mauvaise surprise. Dix sur dix! » se réjouit-elle.

De l’énergie à revendre

Même si sa convalescence n’est pas terminée, elle ne tient plus en place. « Là, je ne prends plus rien du tout parce que je n’ai plus aucune douleur. Sauf si je me penche… J’ai même lavé mes planchers cette semaine! C’est sûr que ça m’a pris une jour née pour les faire, mais, au moins, j’ai réussi à les faire.

Là, j’ai de l’énergie! » Incroyable revirement pour cette femme à qui l’on disait, il y a quelques mois au Québec, qu’on n’opère pas « pour des affaires de même » …


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Soignée en Inde: Opérée et comblée
« le: mars 07, 2011, 01:25:49 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!