mai 23, 2018, 07:21:47 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Des cas de cancers multiples à Shannon  (Lu 1285 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6047
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Des cas de cancers multiples à Shannon
« le: mars 09, 2011, 12:22:45 pm »
Des cas de cancers multiples à Shannon

Un médecin spécialiste de l’hôpital de l’Enfant-Jésus a constaté des taux anormalement élevés de cancer probablement causés par la présence de trichloroéthylène (TCE) dans la nappe phréatique de Shannon.

En faisant l’analyse des cas de cancer répertoriés par deux infirmières, le Dr Claude Shields, spécialiste en médecine interne et en hématologie-oncologie, s’est inquiété devant la multiplication des cas de cancers rares et d’individus cumulant plusieurs cancers chez les citoyens de Shannon. « Je vois des gens développer des maladies rares et d’autres qui ont développé deux, trois ou quatre cancers. Ça me dit qu’il se passe quelque chose d’anormal » , a dit hier le médecin, qui s’exprimait comme témoin expert au procès en recours collectif sur l’eau contaminée de Shannon, qui reprenait au palais de justice de Québec.

Une petite fille de six ans atteinte d’une tumeur maligne au cerveau avec métastases aux poumons, un individu accusant quatre cancers de la peau sur des régions du corps peu exposées au soleil, une dame âgée de 32 ans ayant développé quatre cancers : sein, poumon, intestin et de la peau. « Pour moi c’est une situation anormale qui s’ajoute à d’autres situations anormales [...] Un cancer de l’appendice ou du petit intestin, ce n’est pas quelque chose qu’on voit souvent » , a dit le témoin expert, appelé à la barre par les avocats des membres du recours collectif.

La « zone rouge »

Le Dr Shields a dit avoir vérifié les dossiers des 414 personnes affectées par les 489 cancers répertoriés par les infirmières. Un nombre important de personnes ont développé des cancers indépendants les uns des autres, a-t-il précisé. Ces cancers se concentrent particulièrement dans la « zone rouge » de Shannon, bordée par les rues Conway, Gosford, Jacques-Cartier, Juneau, King et Station, où des concentrations entre zéro et 1 000 microgrammes de TCE par litre d’eau ont été décelées. « On a compilé, analysé, investigué. Nous avons les dossiers médicaux. On reçoit encore 10 nouveaux cas de cancer par mois (depuis le 31 octobre 2010) », a précisé le médecin.

Interrogé au sujet des réactions de l’organisme aux molécules de TCE, Claude Shields a expliqué que la circulation sanguine conduit le TCE à tous les organes du corps humain. « Le TCE est un produit toxique qui peut être absorbé par ingestion, inhalation ou par contact direct avec la peau.

« Une fois absorbée, la molécule peut se promener partout », a dit le témoin expert, qui poursuit son témoignage aujourd’hui.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Des cas de cancers multiples à Shannon
« le: mars 09, 2011, 12:22:45 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!