février 25, 2021, 12:14:53 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Recteur de l'UL: 100 000 $ de plus en un an  (Lu 1991 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Recteur de l'UL: 100 000 $ de plus en un an
« le: mars 12, 2011, 11:03:42 pm »
100 000 $ de plus en un an

Le salaire du recteur de l’Université Laval, Denis Brière, a bondi de 100 000 $ entre 2009 et 2010, atteignant 330 000 $ par année.

M. Brière s’est vu accorder deux augmentations salariales en 12 mois. Une première bonification de traitement lui a été accordée à hauteur de 39 579 $, soit 17 %, en avril 2009, portant son salaire à 270 000 $.

Puis, l’an dernier, dans une résolution adoptée le 21 avril 2010, le conseil d’administration de l’Université Laval a consenti la seconde augmentation de salaire au recteur, cette fois de 60 000 $.

Trois semaines auparavant, le ministre des Finances, Raymond Bachand, avait déposé son budget pour l’année 2010-2011 imposant d’importantes restrictions, dont un plafonnement à 0,5 % des augmentations de salaire du personnel de direction des organismes gouvernementaux, des réseaux de la santé et des services sociaux et de l’éducation.

La loi 100

L’augmentation de salaire du recteur est pour le moins surprenante, parce qu’en apparence contradictoire à la loi 100 mettant en oeuvre les mesures énoncées par le ministre Bachand visant l’équilibre budgétaire en 2013-2014.

La loi 100 a été adoptée sous le bâillon par le gouvernement Charest le 12 juin 2010, avec effet rétroactif au 1er avril 2010, date du début de l’exercice financier 20102011. Les universités sont assujetties à la loi 100, a confirmé l’attaché de presse de la ministre de l’Éducation, Dave Leclerc.

En un an, le salaire du recteur de l’Université Laval a donc été majoré de 99 579 $, une augmentation de 43,2 %, en pleine période de restriction budgétaire où les recteurs prient le gouvernement Charest de maintenir et même de majorer l’indexation des droits de scolarité chargés aux étudiants.

« Rattrapage »

« Il y avait un rattrapage à faire pour rejoindre la moyenne salariale des autres grandes universités au Québec dont fait partie l’Université Laval avec ses 45 000 étudiants », a commenté la directrice des communications, Hélène Côté. Il n’a pas été possible de parler au recteur de l’Université Laval, Denis Brière, ce dernier n’étant pas disponible.

L’Université Laval a tout de même senti le besoin de demander au ministère de l’Éducation de la soustraire totalement à l’application de la Loi sur l’équilibre budgétaire. La chose a été faite quelques semaines après avoir majoré le salaire du recteur, en vertu d’une résolution adoptée par le conseil d’administration le 7 juillet 2010.

Le ministère de l’Éducation a confirmé avoir reçu cette requête de l’U.L. et y avoir opposé un refus.

D’autres universités québécoises ont demandé à être exemptées de la loi 100 et ont reçu la même réponse, a confirmé l’attaché de presse de la ministre Line Beauchamp.


Source: Site web du Journal de Québec
« Modifié: mars 12, 2011, 11:05:49 pm par editeur »

gouvernement.qc.ca

Recteur de l'UL: 100 000 $ de plus en un an
« le: mars 12, 2011, 11:03:42 pm »

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6053
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Recteur de l'UL: Augmentation rétroactive et légale
« Réponse #1 le: mars 12, 2011, 11:07:52 pm »
Augmentation rétroactive et légale

La décision prise en avril 2010 par l’Université Laval d’augmenter le salaire du recteur était rétroactive à 2009 et légale, a confirmé hier le cabinet de la ministre de l’Éducation, Line Beauchamp.

Les fonctionnaires du ministère de l’Éducation ont été en communication avec l’Université Laval une partie de la journée hier, afin de déterminer si l’augmentation de salaire décidée en avril 2010 dérogeait ou non à la loi 100, a annoncé l’attaché de presse de la ministre Beauchamp, Dave Leclerc.

Insuffisante

Après avoir consenti une première augmentation de salaire au recteur en avril 2009, le conseil d’administration de l’U. L. aurait par la suite réalisé qu’elle était insuffisante, selon les explications fournies par M. Leclerc.

L’augmentation de 60 000 $ accordée en avril 2010 avait donc un effet rétroactif à avril 2009, ce qui rendait, selon le ministère de l’Éducation, la décision postérieure au 1er avril 2010, date à laquelle la loi 100 sur l’équilibre budgétaire a pris effet.

« L’Université n’a pas contrevenu à la loi 100 » , a confirmé M. Leclerc.

L’Université Laval n’a fourni au Journal de Québec aucune explication quant à la légalité de la décision prise en avril 2010 ni pour la demande faite au gouvernement de la soustraire à l’application de la loi 100.


Source: Site web du Journal de Québec

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!