septembre 22, 2018, 10:33:33 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Les Canadiens et leurs finances: La moitié dysfonctionnelle  (Lu 1062 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6048
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
La moitié dysfonctionnelle

Plus de la moitié de la population canadienne n’aurait pas les connaissances suffisantes pour prendre des décisions responsables en matière de finance, affirme le Conseil canadien sur l’apprentissage (CCA).

Près de 55 % des adultes canadiens présentent un niveau de connaissances en mathématiques insuffisant pour répondre aux exigences de la vie quotidienne. De plus, 49 % d’entre eux ne seraient pas capables non plus d’utiliser l’information présentée sous diverses formes comme des tableaux, des graphiques ou des formulaires.

Le Centre canadien sur l’apprentissage a mis en ligne le 4 mars des cartes interactives où il est possible de connaître le taux de numératie et de littératie de la population pour chaque quartier des plus grandes villes canadiennes. Les taux sont faibles. « C’est un constat alarmant », estime Bruno Lévesque, directeur du secrétariat du Groupe de travail sur la littératie financière.

« Nous arrivons essentiellement aux mêmes conclusions que le Conseil canadien sur l’apprentissage, précise M. Lévesque. Ce qui est inquiétant est que les Canadiens sont appelés à prendre des décisions financières de plus en plus nombreuses à un âge de plus en plus jeune. Or, la finance se complexifie et ces décisions sont lourdes de conséquences. »

Une population vulnérable

M. Lévesque précise que ce sont les ménages à faible revenu, les jeunes adultes, les immigrants très récents, les aînés et les Autochtones qui présentent les taux les plus faibles.

Le Conseil canadien sur l’apprentissage estime effectivement que ces personnes sont moins susceptibles d’obtenir des emplois.

Selon les experts, 16,96 % des personnes qui ont un niveau de compréhension de texte très faible seraient au chômage. Or, seulement 6,11 % des personnes avec un niveau très élevé seraient concernées.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca


 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!