octobre 19, 2018, 02:38:16 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Québec: Un état obèse  (Lu 984 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6048
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Québec: Un état obèse
« le: mars 27, 2011, 12:20:20 am »
Un état obèse

Même s’il offre une performance respectable en matière de contrôle de la croissance de ses dépenses, le gouvernement du Québec est encore un des États les plus obèses en Amérique du Nord.

Même s’il offre une performance respectable en matière de contrôle de la croissance de ses dépenses, le gouvernement du Québec est encore un des états les plus obèses en Amérique du Nord.

C’est ce qu’affirme la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), qui presse le gouvernement de réduire peu à peu son emprise sur l’économie pour libérer le potentiel créatif des petits entrepreneurs.

Dans un communiqué diffusé aujourd’hui, la représentante pour le Québec de la FCEI, Martine Hébert, soutient que la situation financière du gouvernement du Québec est critique. Tout retard dans le retour à l’équilibre budgétaire pourrait entraîner une spirale d’endettement hors de contrôle.

« Nous sommes la province où les dépenses du gouvernement sont encore les plus élevées par rapport à la taille de l’économie », dit Mme Hébert.

Elle souligne que même s’il compte cinq millions moins d’habitants que l’Ontario, le Québec a à peu près le même nombre de fonctionnaires que son voisin. « On en compte 85 000, alors que l’Ontario en a tout juste 90 000 », dit-elle.

Selon Mme Hébert, le Québec devrait réapprendre à vivre selon ses moyens en réduisant les coûts de programmes sociaux, qui sont parmi les plus généreux en Amérique du Nord. Elle donne l’exemple de l’assurance parentale comme un luxe que les Québécois ne peuvent plus se permettre.

« On devra sacrifier des programmes. On devra réduire des postes qui nous coûtent cher », signale-t-elle.

Le Québec et le Portugal

L’économiste à la Banque Laurentienne Carlos Leitao, donne raison à la FCEI et soutient que le Québec doit absolument garder le cap dans son effort de rééquilibrage des comptes, faute de quoi il pourrait connaître le même sort que le Portugal. Ce pays du sud-ouest de l’Europe n’est plus capable d’emprunter sur les marchés financiers à des taux raisonnables, explique M. Leitao.

« On nous reproche souvent, à nous les économistes, d’être alarmistes, mais le cas portugais nous montre ce qui arrive quand on attend trop pour réduire son déficit », mentionne-t-il.

M. Leitao dit trouver des ressemblances frappantes entre la situation du Québec et celle du Portugal, qui ont tous deux laissé l’État s’endetter peu à peu au fil du temps.

« Si on ne fait rien, les Québécois pourraient se retrouver dans la même situation que les Portugais dans dix ans », affirme-t-il.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Québec: Un état obèse
« le: mars 27, 2011, 12:20:20 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!