juin 21, 2018, 08:55:17 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Descendons dans la rue!  (Lu 1384 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6047
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Descendons dans la rue!
« le: août 19, 2011, 10:32:54 am »
Descendons dans la rue!

Par Richard Martineau

Parfois, je me demande comment on fait pour tenir et ne pas devenir complètement fou.

Comment on fait pour passer à travers nos journées sans hurler à pleins poumons, péter un plomb et tout sacrer là comme Michael Douglas dans Falling Down?

LE BAL DES INJUSTICES

Vous ne vous posez pas cette question, vous? On pige des gonzilliards de dollars dans la poche des contribuables pour sauver des banques qui se sont retrouvées en faillite technique après avoir jonglé avec notre argent, et les gros patrons de ces mêmes institutions (qui ont fait leur job tout croche) utilisent les deniers publics que l’État leur envoie pour se donner de généreux bonis, sans aucune gêne, aucune honte, comme s’il n’y avait rien de plus naturel…

Un médecin qui a tué ses deux enfants est tenu criminellement non responsable, alors qu’un homme qui a étranglé un chat passe 45 jours en prison…

Des travailleurs honnêtes sont harcelés par le fisc pour des peccadilles alors qu’un présumé fraudeur qui a été mêlé à l’une des plus grosses crosses de l’histoire du Québec est réembauché par l’État et empoche trois ans de salaire…

Un chauffeur d’autobus qui a mis la vie de ses passagers en danger en remplissant un formulaire pendant qu’il conduisait son véhicule est défendu par son syndicat…

L’État vous prend la moitié de votre salaire en impôts, mais vous avez peur quand vous roulez sur les ponts, vous attendez quinze heures à l’urgence quand vous êtes malade et vos enfants sortent du secondaire sans maîtriser leur propre langue…

GELÉS BEN DUR

Et on se demande après pourquoi les gens consomment autant de pilules, d’antidépresseurs et d’alcool…

Heureusement qu’on se gèle la bine, bordel, sinon on se tirerait une balle dans la tête! Comment en est-on arrivé là? Comme Dan Bigras le disait il y a quelques semaines dans nos pages, on est rendu qu’on accepte l’inacceptable sans broncher, sans dire un mot, en haussant docilement les épaules… Pourquoi? C’est comme si rien ne nous dérangeait. On en a tellement vu qu’on ne se choque plus, on ne se scandalise plus…

Tout le monde sort dans les rues, maintenant : les jeunes, les voyous, chaque petite minorité raciale, sexuelle ou religieuse grimpent dans les rideaux et revendiquent leurs sacrosaints droits…

À quand une grève du citoyen ordinaire, qui travaille fort, qui ne demande jamais rien, qui se fait presser comme un citron mais qu’on n’entend pas et qu’on ne remarque même plus parce qu’il est anormalement normal?

À quand une manif de Jean et Janette?

DANSE DU BACON

Allez, on sort dans la rue et on crie notre ras-le-bol! Juste pour voir ce que ça ferait… On se couche sur l’asphalte et on fait la plus grosse danse du bacon que le monde ait jamais vue. La crise des crises, un énorme défoulement collectif, on sort de nos maisons à 18 h 15 le 1er septembre et on pousse le plus long, le plus terrible cri de l’histoire de l’humanité.

Après, on retourne dans notre salon et on regarde la télé jusqu’à l’heure du dodo, comme tous les autres jours.

Maudit que ça ferait du bien, non?


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Descendons dans la rue!
« le: août 19, 2011, 10:32:54 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!