février 19, 2018, 04:36:28 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Laissons la Caisse tranquille  (Lu 640 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6047
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Laissons la Caisse tranquille
« le: octobre 22, 2012, 12:21:19 pm »
Par: David Descôteaux
2 août 2012

Parmi les sujets sur lesquels on va s’obstiner pendant les élections, il y aura un grand absent : la mission de la Caisse de Dépôt.

Pourquoi c’est important? Parce que la Caisse doit faire fructifier notre épargne pour nos vieux jours (notamment la réserve de la RRQ, et plusieurs régimes de retraite de fonctionnaires). Pour certains d’entre nous, ce sera leur seul bas de laine. Si la Caisse se plante, il faudra payer plus de cotisations à la RRQ sur nos chèques de paye, ou se contenter de moins à la retraite.

Et un rendement de 4 % comme la Caisse a fait l’an dernier, par exemple, est insuffisant pour maintenir à flot les régimes de retraite. Or, vu la situation macroéconomique, les rendements faméliques pourraient se poursuivre encore quelque temps. Il faut donc viser le meilleur rendement possible. Le hic, c’est que la Caisse a officiellement deux missions : faire fructifier les fonds de ses clients, mais aussi contribuer au développement économique du Québec.

Je regrette, mais quoi qu’on en dise, ces deux missions sont incompatibles. À tout le moins, l’une empiète nécessairement sur l’autre à un moment donné. When push comes to shove, comme disent les Chinois, il faut choisir laquelle doit prévaloir. Nous en avons un exemple en ce moment avec l’américaine Lowe’s qui veut acheter Rona. Plusieurs intervenants somment la Caisse d’intervenir, mais pour des motifs politiques ou nationalistes. Et non pour maximiser le rendement des déposants. On sait aussi que François Legault, chef de la CAQ, souhaite que la Caisse investisse plus au Québec, au détriment d’autres opportunités de placement.

Au royaume de la subvention

Pourtant, si le gouvernement veut s’ingérer dans l’économie — et il le fait allégrement —, ce ne sont pas les instruments qui manquent. Investissement Québec (IQ) et la SGF (maintenant intégrée à IQ) sont déjà là pour aider « nos champions ». Les fonds FIER, les fonds ci, les fonds ça, les pôles de ci, de ça, le Fonds de solidarité (dont l’actif dépasse 8,5 milliards $!), le Fondaction CSN, celui de Desjardins — tous des fonds, en passant, qui profitent de généreux crédits d’impôt JUSTEMENT parce qu’ils sont censés investir au Québec… Ajoutons les milliards $ en subventions aux entreprises (trois fois plus qu’en Ontario, même si nous avons moins d’entreprises qu’eux), la galaxie de programmes de subventions, les interventions presque hebdomadaires de nos ministres pour « sauver » telle ou telle usine, ou pour faire le bouche-à-bouche à des canards boiteux. L’électricité fournie au rabais à des entreprises, qui est aussi une forme de subvention. Et j’en passe…*

Nous sommes les champions incontestés des subventions et de l’aide de toute sorte. Les médaillés d’or de l’ingérence économique. Et ce n’est pas assez? Il faudrait, en plus, que la Caisse s’en mêle?

Et pourquoi ne pas lui sacrer la paix? Afin qu’elle puisse se concentrer à maximiser le rendement pour ses déposants, sans contrainte aucune? (À titre informatif, rappelons qu’en 2009, le PDG de la Caisse Michael Sabia avait dit que ce n’était pas la mission de la Caisse de sauver les sièges sociaux…)

Vu la difficulté pour la Caisse d’obtenir des rendements suffisants, vu la situation économique mondiale, et vu le danger pour nos régimes de retraite, espérons qu’un candidat osera débattre de cet enjeu pendant les prochaines semaines.

Ce n’est pas à la Caisse de dépôt d’assouvir les fantasmes nationalistes de nos politiciens. Ou de les faire bien paraître à la veille d’une élection. Nous avons déjà assez (trop) de programmes et de bureaucrates qui gaspillent nos impôts pour satisfaire ces ambitions discutables. Le rendement du bas de laine des Québécois doit l’emporter sur tout autre objectif.


* (Merci à Jean, un lecteur, d’avoir porté cette évidence à mon attention.)


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Laissons la Caisse tranquille
« le: octobre 22, 2012, 12:21:19 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!