février 19, 2018, 04:42:37 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: L’étau se resserre (hypothèques à 25 ans, maximum)  (Lu 977 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6047
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
L’étau se resserre (hypothèques à 25 ans, maximum)
« le: octobre 22, 2012, 12:34:27 pm »
Par: David Descôteaux
22 juin 2012

Comme il le fait depuis quatre ans, le ministre des Finances Jim Flaherty donne un autre tour de vis. Dans le marché immobilier… et dans votre portefeuille.

La nouvelle est tombée mercredi : la durée limite des hypothèques assurées par la SCHL passe de 30 à 25 ans. Rappelons que cette durée était de 40 ans en 2008.

Concrètement, ça veut dire quoi? Qu’une hypothèque de 250 000 $, au taux d’intérêt de 5 %, coûtera environ 120 $ de plus par mois que la même hypothèque étalée sur 30 ans. (En supposant que vous faites des paiements mensuels, et non à toutes les deux semaines.)

Ça paraît peu, 120 $. Mais ça peut faire mal. Et forcer plusieurs jeunes couples à s’acheter quelque chose de plus petit, de moins cher. Ou les inciter à épargner un peu plus avant d’acheter — vous savez, ce truc que nos grands-parents faisaient, avant le règne des cartes de crédit?

Aussi, la limite d’emprunt sur le refinancement hypothécaire passera de 85 % à 80 %. Ça n’empêchera pas les plus insouciants de continuer à voir leur maison comme un gros guichet automatique. Mais ils devront refaire leur cuisine avec des matériaux un peu moins beaux…

La classe moyenne y goûte

Ces mesures sont nécessaires à long terme, vu notre taux d’endettement record. Et surtout, vu les prix stratosphériques des maisons dans plusieurs grandes villes au Canada (même Montréal est devenu inaccessible pour beaucoup de gens). Mais pour plusieurs, comme ceux qui voudront refinancer et qui croulent sous les dettes, l’étau se resserre.

« Sépare-toi pas, divorce-toi pas, n’aie pas de problèmes pendant ta construction… Parce que si tu veux refinancer, tu vas commencer à avoir des problèmes », me dit au téléphone Stéphane Bruyère, courtier hypothécaire dans la région de Québec. « C’est la classe moyenne qui y goûte, et on risque de voir de plus en plus de gens qui ne bougeront pas de place ».

Car attention : ces nouvelles règles n’affectent pas seulement les nouveaux acheteurs. Si vous avez présentement un prêt hypothécaire sur 30 ans qui vient à échéance bientôt, il faudra le renouveler. Or si vous décidez de magasiner (changer de prêteur), ou si vous voulez profiter de la hausse de valeur de votre maison pour aller chercher un prêt plus gros, vous subirez la nouvelle règle. Et vous ferez des paiements calculés sur un terme de 25 ans au lieu de 30. La seule façon d’y échapper est de garder le même prêt, et de rester chez votre prêteur…

Bref, nous allons tranquillement réapprendre à vivre selon nos moyens. Mais au final, les acheteurs responsables vont épargner beaucoup en réduisant la longueur de leur hypothèque.

On pourrait dire que Jim Flaherty cherche à nous protéger de nous-mêmes. Mais serait-ce plutôt qu’il cherche à réparer sa propre erreur? On se souviendra que c’est lui et son gouvernement, en 2006, qui ont allongé la période d’amortissement jusqu’à 40 ans. Avec le recul, ce n’était peut-être pas une si bonne idée…


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

L’étau se resserre (hypothèques à 25 ans, maximum)
« le: octobre 22, 2012, 12:34:27 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!