mai 23, 2018, 07:25:24 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Le raffinage du pétrole des sables bitumineux au Québec?  (Lu 1347 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6047
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Le raffinage du pétrole des sables bitumineux au Québec?
« le: octobre 22, 2012, 05:05:54 pm »
Par: Mélanie Loisel

Du pétrole issu des sables bitumineux de l'Alberta sera bel et bien acheminé et aussi raffiné au Québec si le projet d'Enbridge de renverser le flux du pipeline de Sarnia en Ontario à Montréal va de l'avant.

Enbridge va faire une autre demande, le 15 novembre prochain, à l'Office national de l'énergie pour pouvoir transporter du pétrole de l'Ouest canadien jusqu'au Québec.

Une première demande a déjà été faite pour renverser le flux du pipeline numéro 9 de Sarnia à Westover en Ontario, et cette deuxième demande vise à renverser le flux de Westover à Montréal.

Si la demande d'Enbridge est acceptée, du pétrole de l'Alberta issu des sables bitumineux pourra être acheminé jusqu'au Québec.

« Ça va dépendre de la demande des raffineries au Québec. Si Suncor et Ultramar demandent à avoir du pétrole des sables bitumineux, ce sera possible avec le renversement du pipeline », affirme Kenneth Wall, porte-parole d'Enbridge.

Suncor et d'Ultramar intéressées

Suncor reconnaît qu'elle a des visées sur le pétrole de l'Ouest canadien. Le renversement du pipeline d'Endbridge permettrait à la raffinerie située dans l'est de Montréal de s'approvisionner en pétrole conventionnel et aussi en pétrole lourd comme celui issu des sables bitumineux.

« Nous sommes en mesure de traiter à notre raffinerie du bitume dilué qu'on appelle du dilbit qui est une sorte de pétrole issu des sables bitumineux et qui ressemble à celui qu'on fait déjà venir du Mexique », confirme Dean Dussault chargé des communications chez Suncor.

« On pourrait à l'avenir traiter le pétrole fait à partir des sables bitumineux, mais il faudrait qu'on investisse dans nos équipements pour pouvoir le faire et ce n'est pas prévu pour le moment », ajoute-t-il.

À Lévis, Ultramar voit aussi le renversement du pipeline d'Enbridge d'un bon œil. La raffinerie n'est toutefois pas équipée pour traiter du pétrole des sables bitumineux, mais elle pourrait raffiner du pétrole valorisé également appelé pétrole synthétique et qui est fait à partir des sables bitumineux.

« Le pétrole valorisé subit en quelque sorte une première transformation pour enlever les résidus lourds des sables bitumineux et le rendre plus léger. Nous serions très intéressés à faire venir ce pétrole de l'Ouest », confirme Michel Martin, directeur des affaires publiques chez Ultramar.

Si le pipeline numéro 9 est renversé, Suncor et Ultramar envisagent, toutes deux de faire venir également du pétrole conventionnel de l'Alberta qui est moins cher que celui qui arrive de l'Europe du Nord, de l'Afrique et du Moyen-Orient.

À Québec, la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, affirme qu'elle est d'ailleurs en train d'examiner le projet d'Enbridge.

« La diversification des sources d'approvisionnement en pétrole est très intéressante. On sait que les coûts sont plus bas dans l'Ouest. Alors nous sommes en train d'examiner le dossier pour favoriser l'industrie de transformation tant à Montréal qu'à Québec », a-t-elle dit.


Source: Site web du Journal de Québec

gouvernement.qc.ca

Le raffinage du pétrole des sables bitumineux au Québec?
« le: octobre 22, 2012, 05:05:54 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!