février 19, 2018, 04:43:38 am

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Mort d'une ado: débat sur les boissons énergisantes relancé  (Lu 1325 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6047
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Mort d'une ado: débat sur les boissons énergisantes relancé
« le: octobre 24, 2012, 11:08:07 pm »
Pas moins de 86 incidents liés à la consommation de boissons énergisantes ont été rapportés ces dernières années à Santé Canada. Parmi ceux-ci, trois décès, pour lesquels le ministère ne peut toutefois affirmer qu'il y a un lien direct.

Le décès par arythmie cardiaque d'une adolescente américaine qui avait consommé une importante quantité de boisson énergisante relance le débat sur la pertinence de resserrer les règles de vente de ces produits. L'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) y voit une nouvelle occasion de demander au gouvernement québécois d'en interdire la vente aux mineurs.

L'organisation réagissait mardi au dépôt d'une poursuite intentée vendredi en Californie contre le fabricant des boissons Monster Energy à la suite de la mort d'une jeune fille de 14 ans. Celle-ci a subi une intoxication à la caféine après avoir bu deux boissons Monster de 24 onces (700 ml) en 24 heures. L'enfant souffrait d'une maladie héréditaire pouvant affaiblir les vaisseaux sanguins.

Selon Émilie Dansereau-Trahan, chargée de projet sur les saines habitudes de vie au sein de l'ASPQ, cette nouvelle, combinée à l'annonce, lundi, d'une enquête de l'Agence américaine des aliments sur cinq décès et une crise cardiaque qui pourraient être reliés à la consommation de Monster, illustre la nécessité de mieux réglementer la vente des boissons énergisantes et des produits dérivés et d'en interdire la vente aux moins de 18 ans.

Un contenant de 24 onces vendu aux États-Unis contient 240 mg de caféine, ce qui porte à 480 mg la quantité consommée par l'adolescente dans 1400 ml de boisson. Or, les nouvelles normes édictées en octobre 2011 par Santé Canada concernant la limite maximale de caféine dans les boissons énergisantes sont de 400 mg par litre, ou de 180 mg par portion.

Pour Mme Dansereau-Trahan, ce qui s'est produit aux États-Unis «aurait pu arriver au Canada». Elle estime d'ailleurs que les quantités autorisées par Santé Canada sont encore trop élevées.

«Un abaissement conséquent»

Le ministère fédéral dit prendre au sérieux les informations émanant des autorités américaines. Selon le directeur général des aliments à Santé Canada, Samuel Godefroy, les nouvelles mesures adoptées ici constituent «un abaissement conséquent» par rapport à ce qui a cours aux États-Unis et dans d'autres pays. La limite de 180 mg par portion s'applique ainsi aux formats jusqu'à 750 ml.

Santé Canada fixe par ailleurs à 400 mg par jour la limite de caféine à ne pas dépasser pour un adulte, et ce, toutes sources confondues, qu'il s'agisse de café, thé, chocolat, cola ou boissons énergisantes.

Cela dit, M. Godefroy convient qu'il faut favoriser l'éducation et la sensibilisation, en collaboration avec les instances provinciales.

Un point de vue que partage le cardiologue Paul Poirier, selon qui la solution passe davantage par l'éducation et la sensibilisation que par l'interdit, qui aurait un effet attractif sur les jeunes.

Il est maintenant courant de voir arriver dans les urgences des hôpitaux des jeunes adultes ayant des palpitations cardiaques. La consommation de breuvages énergisants fait maintenant partie du questionnaire de routine, dit-il.

Tout comme l'ASPQ, le médecin relève la trop grande accessibilité des produits et l'important plan marketing des compagnies envers les jeunes.

Au Québec, la vente de boissons énergisantes est interdite dans les établissements scolaires et de santé. Mais la plus récente enquête sur la santé des jeunes du secondaire révèle que 43 % d'entre eux en consomment en quantités variables. Un commis de dépanneur questionné mardi par Le Soleil indiquait que les jeunes étaient de bons clients.


Source: Site web du Le Soleil

gouvernement.qc.ca

Mort d'une ado: débat sur les boissons énergisantes relancé
« le: octobre 24, 2012, 11:08:07 pm »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!