octobre 20, 2018, 03:07:02 pm

MBNX Domain Names - Lowest Prices!

Auteur Sujet: Bois d'oeuvre: négotiations  (Lu 1623 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne editeur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6048
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Forum gouvernemental québécois
    • E-mail
Bois d'oeuvre: négotiations
« le: avril 19, 2007, 09:37:01 am »
Sauver les meubles

En vigueur depuis sept mois, l'accord sur le bois d'oeuvre continue de soulever la discorde entre les États-Unis et le Canada.

Des représentants des deux pays se rencontreront jeudi, à Ottawa, afin de trouver une solution à un nouveau désaccord qui menace de faire dérailler l'entente. Dans une lettre du 30 mars et rendue publique mercredi, la représentante au Commerce des États-Unis, Susan Schwab, accuse le Canada de ne pas respecter certains aspects de l'accord.

Mme Schwab reproche entre autres aux exportateurs canadiens de ne pas avoir ajusté leurs quotas, tel que convenu par l'entente, alors que la consommation américaine de bois d'oeuvre a chuté de plus de 5 % par rapport à ce qui était prévu.

Washington reproche également à Ottawa de mener des programmes d'aide gouvernementale pour les producteurs de bois d'oeuvre du pays. La lettre fait mention de 15 programmes de subventions fédéraux, de l'Ontario et du Québec totalisant près de 2 milliards de dollars. Ces programmes pourraient « constituer autant d'infractions », en vertu de l'entente, peut-on lire dans la lettre.

Carl Grenier, dirigeant du Conseil du libre-échange pour le bois d'oeuvre, s'inquiète de la situation. Il affirme que cela pourrait mener au lancement d'autres procédures d'arbitrage.

« Quand ce gouvernement incompétent a signé l'entente sur le bois d'oeuvre, on nous avait promis sept ans de paix. Nous n'avons eu droit qu'à sept mois. Cette entente est en train de s'écrouler », a quant à lui déclaré le député libéral Michael Ignatieff pendant la période de questions, mercredi.

Toutefois, d'autres ne s'inquiètent pas outre mesure. Ainsi, le président du Conseil de l'industrie forestière du Québec, Guy Chevrette, ne pense pas que cette affaire puisse engendrer un autre conflit entre les deux pays. Selon lui, les Américains ont le droit de poser des questions pour s'assurer que tout est conforme à l'entente.

Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, a affirmé que le recours aux consultations est un mécanisme approprié prévu pour résoudre les désaccords dans cette entente. Le premier ministre suggère même que « certains intérêts américains » pourraient vouloir mettre fin à cette entente parce qu'elle est bonne pour le Canada.


Source: Site web de Radio-Canada

gouvernement.qc.ca

Bois d'oeuvre: négotiations
« le: avril 19, 2007, 09:37:01 am »

 

MBNX Domain Names - Lowest Prices!